Parution : Agatha Christie. Le droit apprivoisé

Nicolas Bareït, Agatha Christie. Le droit apprivoisé, Paris, Classiques Garnier, « Esprit des Lois, Esprit des Lettres » n°12, 2020.

L’œuvre d’Agatha Christie peut donner lieu à une lecture juridique, car l’auteur y déploie une véritable poétique du droit. Le procès, le couple et la mort sont les trois motifs à la fois littéraires et juridiques qui participent à la structuration de son imaginaire et lui confèrent sa singularité.

Table des matières

Prologue

Agatha et l’animal capricieux     9

Le droit dans l’imaginaire    11

L’exemplaire affaire de Styles    16

Le théâtre procédural    21

La procédure comme théâtre    22

Le théâtre comme procédure    30

La justice dans les coulisses    38

Scènes de la vie conjugale    49

Le mariage triomphant    53

Le divorce impossible    60

Intermède

Dix petits nègres ou l’autre Décalogue    67

Le besoin de procédure    68

Le relais de la justice divine    72

La mort est un début    77

Le spectre homicide    78

L’obsession testamentaire   84

Le contrepoint Westmacott    93

Épilogue

Allingham, Berkeley, Carr… et les autres   101

Un cadavre dans la bibliothèque   102

Un, deux, trois…   106

Procès   106

Mort   109

Couple   113

Rideau   117

Corpus Christie   121

Bibliographie   131

Index des noms   143

Index des personnages   145

Index des thèmes et des notions   147


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.