Parution : Les Novellisations pour la jeunesse

Laurent Déom et Benoît Glaude (dir.)

Les Novellisations pour la jeunesse. Nouvelles perspectives transmédiatiques sur le roman pour la jeunesse

Louvain-la-Neuve : Academia, coll. « Texte-Image », 2020, 330 p., 34 EUR, 330 p., 34 EUR, 9782806105165

 

Cet ouvrage collectif aborde les transpositions littéraires, à destination de la jeunesse, d’œuvres issues d’autres médias que la littérature : romans et albums transmédiatiques, du XIXe au XXIe siècle, qui proviennent de médias aussi divers que le film et le dessin animé, la série et le jeu télévisés, le manga et la bande dessinée, la peinture et la carte géographique.

Table des matières

INTRODUCTION

  • Les novellisations pour la jeunesse, un continent à explorer (Benoît Glaude & Laurent Déom)
  • Nouvelles recherches sur la novellisation (Jan Baetens)

LES BIBLIOTHEQUES « ROSE » ET « VERTE »

  • Entretien avec Sophie Marvaud, novélisatrice chez Hachette jeunesse (2005-2016) (Prisca Grignon)
  • « Pas de baratin… » Les Galapiats (Pierre Gaspard-Huit), de l’écran au roman (Laurent Déom)
  • Novellisation des mangas Dragon Ball, One Piece et Naruto : recréation d’un objet transculturel (Bounthavy Suvilay)
  • L’émission dont vous êtes le héros. Novélisations « interactives » de jeux télévisés (Laurent Bozard)

L’ALBUM ET LA NOVELLISATION VISUELLE

  • La novellisation dans la stratégie transmédiale de Casterman (années 1960 – années 1980) (Florian Moine)
  • Du poème filmique aux livres illustrés de photographies, les films d’Albert Lamorisse (Laurence Le Guen)
  • La novellisation comme « pont des arts » (Ivanne Rialland)

DES AUTONOVELLISATIONS POUR LA JEUNESSE

  • L’Île au trésor de Stevenson, le roman de la carte ? Étude sur l’hypothèse d’une novellisation cartographique (Sabrina Messing)
  • Où sont les anti-anti-adaptations ? Dave Eggers coscénariste et adaptateur de Where the Wild Things Are (Fanny Geuzaine)
  • Stratégies novellisatrices à l’origine du mini-roman (Stéphanie Delneste)

NOVELLISER POUR RENOUVELER: RESTER JEUNE GRACE A LA NOVELLISATION

  • Mettre en mots un esprit pop : les novellisations de Bibi & Tina et de Hanni & Nanni (Élodie Malanda)
  • Une lecture palimpseste des contes : le roman du film Descendants (Bochra Charnay)
  • Les Premiers de Xabi Molia. Une novellisation littéraire du genre superhéroïque pour une jeunesse prolongée (Chris Reyns-Chikuma)
  • Les aventures de Tintin dans la littérature américaine (Frederic Tuten et Alexander Irvine) (Maaheen Ahmed & Benoît Glaude).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.