Clémentine Hougue (Le Mans Université)


Docteure en Littératures Comparées (10e section)
  • Membre associée du 3L.AM (Langues, Littératures, Linguistique des universités d’Angers et du Mans, EA 4335, Le Mans Université)
  • Docteure associée du CERC (Centre d’Études et de Recherches Comparatistes, EA 172, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
Domaines de recherche

Histoire littéraire, études culturelles, science-fiction post-apocalyptique (littérature, cinéma, séries télévisées), littératures expérimentales (collage, montage)

Projets en cours

Depuis 2019  Membre du projet « Aiôn – Socio-anthropologie de l’imaginaire du temps » (ANR19-CE27-0008) : travail en cours sur les fictions post-apocalyptiques.

Thèse

2012    Le cut-up. Ses antécédents, ses développements, en Europe et aux États-Unis au XXe siècle. Lectures à partir de William S. Burroughs, sous la direction de Jean Bessière, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3. Jury : Philippe Daros (président), Jean Bessière, Anne Tomiche, Noëlle Batt. Mention Très Honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

 Livres

2014     Le cut-up de William S. Burroughs : histoire d’une révolution du langage. Dijon, Les presses du réel.

 Articles

2020      « Le chapitre face au collage et au montage : Dos Passos, Burroughs, Ballard », Les cultures du chapitre,Itinéraires LTC, [en ligne], 2020-1. À paraître.

2018      « Postérités du cut-up dans la chanson rock (1970-2000) », Littératures expérimentales, Itinéraires LTC, 2017-3 [en ligne]. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/3889

2014      « En-deçà de l’au-delà : le zombie aux limites de la fiction. Les effets de réel dans les romans de Max Brooks et la série télévisée The Walking Dead », TRANS- n°17 [en ligne]. URL : http://trans.revues.org/1017

2012         « Détruire le film-réalité : William Burroughs et la critique du spectaculaire », Ad Hoc n°1 [en ligne]. URL : www.cellam.fr/wp-content/uploads/2012/07/finalhougue-ad-hoc-1.pdf 

2006         « Cut-up et déconstruction », Labyrinthe n° 25, p. 127-131.

2006        « Le cut-up : ut pictura poesis au pied de la lettre », TRANS- n°2 [en ligne]. URL : http://trans.revues.org/159

Chapitres d’ouvrage

2020    « Art du récit, figures et mythologie des fictions et discours complotistes », in J. Longhi, Fake news, rumeurs, intox… Stratégies et visées discursives de la désinformation, Paris : L’Harmattan. À paraître.

2020    « Zombies et géopolitique : World War Z de Max Brooks », in A. Tuaillon-Demésy (dir.), Zombies : mythe ou réalité ?, Chambéry : éditions ActuSF. À paraître.

2018    « “La réalité est un film” : enjeux et actualités du cut-up de William Burroughs », in O. Penot-Lacassagne (dir.), Beat Generation : l’inservitude volontaire, CNRS éditions, p. 155-170.

2015    « Collage pictural et collage littéraire de 1920 à 1970 : la construction d’un genre », in N. Charest Nelson et A.-S. Gomez (dir.), Genres Littéraires et Peinture, Clermont-Ferrand : Presses Universitaires Blaise Pascal, 2015, p. 217-231.

Actes de colloque

2014    « Le cut-up, d’une apocalypse du langage à une mythologie de l’ère spatiale », in C. Cornillon, N. Djuric, G. Furci, L. Kadari et P. Leroux (dir.), Fin(s) du monde, Bologne : Pendragon, p. 129-142.

2012    « Poésie sonore et culture de masse en Europe et aux États-Unis : Bernard Heidsieck et John Giorno », in C. Pardo, A. Reverseau, N. Cohen et A. Depoux (dir.), Poésie et médias au XXe siècle, Paris : Éditions Nouveau Monde, p. 199-216.

2011    « Le cut-up de William Burroughs : d’un usage politique du roman », in I. Durand-Le Guern et I. Galleron (dir.), Roman et Politique. Que peut la littérature ?, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, p. 97-108.

2010    « La Beat Generation : une bohème sur la route », in P. Brissette et A. Glinoer (dir.), Bohème sans frontière, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, p. 335-345.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.