Parution : Le cerveau comme Machine, Olivier Caïra

Olivier Caïra, Le cerveau comme machine, Georg éditeur, « Emprise de vue », 2020.

Résumé du livre – Le cerveau comme machine

L’intelligence est une obsession contemporaine. Longtemps cantonnés aux énigmes policières et à la science-fiction, les surdoués envahissent aujourd’hui les écrans : drame, comédie, biopic, super-héros, espionnage…

La technologie est le principal moteur de cette obsession. Comme la révolution industrielle a engendré les figures de savants fous, l’informatique popularise une vision du cerveau comme machine : il s’optimise, se transplante, se pirate. L’interconnexion permet au surdoué de seconder ou de surclasser les agents de terrain. La maîtrise des nombres peut faire gagner au casino, résoudre des énigmes, voire chercher la clé de l’univers. L’intelligence est filmée comme moyen et comme fin : les créatures des nouveaux Frankenstein surpassent leurs créateurs, aux échecs ou lors de duels plus dangereux.

Au confluent de la sociologie, de la narratologie et des études filmiques, portant sur plus de 200 films et de 100 séries, Le cerveau comme machine est la première étude d’envergure sur l’intelligence extrême à l’écran.

À propos de l’auteur

Olivier Caïra est maître de conférences en sociologie au Centre Pierre Naville (Université Paris Saclay) et chercheur associé au Centre de Recherche sur les Arts et le Langage (EHESS Paris). Ses travaux portent sur la fiction, avec des approfondissements sur l’audiovisuel et les jeux de simulation. Il a notamment publié Hollywood face à la censure (CNRS Editions, 2005), Jeux de rôle : les forges de la fiction (CNRS Editions 2007) et Définir la fiction (Éditions de l’EHESS, 2011). Outre ses recherches sur la représentation à l’écran de l’intelligence extrême, il mène des enquêtes et des réflexions sur les anomalies dans la fiction et sur la scénarisation interactive.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.