PARUTION : Les genres du prétoire La médiatisation des procès au XIXe siècle, Amélie Chabrier

Présentation de l’éditeur

Les représentations médiatiques des procès au XIXe siècle se situent entre information et divertissement. À partir des années 1840, le compte rendu judiciaire devient un incontournable de la presse quotidienne, où il informe, instruit et divertit les lecteurs. Les grands crimes et les petits délits sont recopiés, modifiés, réécrits, ils circulent d’un média à un autre, pour effrayer ou pour faire rire. En changeant de support, en étant republiés et illustrés ou adaptés sur scène ou en chanson, les procès peuvent ainsi changer de genre et être lus ou vus par le public comme des fictions.

Ce livre propose de replonger dans le bain médiatique qui a vu naître un genre journalistique, la chronique judiciaire, et les nombreuses représentations ayant créé et entretenu la fascination autour de ce moment du procès.

Amélie Chabrier est maîtresse de conférence à l’université de Nîmes où elle enseigne la littérature et la linguistique. Elle travaille sur la culture médiatique et populaire au laboratoire RIRRA21 (Représenter et Inventer la réalité, du Romantisme au 21e siècle).

Mare et Martin, Droit & Littérature , 362 pages.  36,00 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.