Colloque : genre et médias

Colloque « Genre et médias francophones dans l’Europe des années 1940 et 1950 », sous la direction de Delphine Chedaleux, Alain Boillat, Charles-Antoine Courcoux et Jeanne Rohner

Université de Lausanne, 21-22 mars 2919

Ce colloque se propose d’interroger les phénomènes de reconfiguration et d’expansion médiatique des années 1940 et 1950 à l’échelle de l’espace européen francophone et au prisme du genre. Théâtre de reconfigurations sociales et politiques, la Seconde Guerre mondiale constitue un moment de transition médiatique et culturelle. Les années 1940 et 1950 sont par ailleurs marquées par un ensemble de mutations des identités et des rapports de genre. Après les déstabilisations engendrées par la guerre, la reconstruction européenne passe par la promotion d’un modèle familial basé sur une stricte répartition des rôles masculin et féminin. Des travaux d’historiens et historiennes informés par les études sur le genre ont montré le rôle ambivalent des médias dans la production et la diffusion de ces normes, mais aussi dans leur négociation, voire – certes plus rarement – dans leur subversion. Ce colloque propose d’approfondir et d’élargir ces recherches, tant du point de vue des objets étudiés, de l’aire géographique ou culturelle considérée que des méthodes mobilisées.

Programme et résumés des communications : 

Jeudi 21 mars 2019

8h45 – 9h00 Accueil et mot d’introduction

Alain Boillat et Delphine Chedaleux

9h – 10h30 Radio et télévision au féminin

Modération : Nelly Valsangiacomo (UNIL)

Marine Beccarelli (Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne) : Femmes et radio en France dans les années 1940 et 1950

Roxane Gray (UNIL) : Devenir réalisatrice de télévision en Suisse romande au tournant des années 1960

10h30 – 11h00 Pause

11h00 – 12h30 Les représentations du genre sur grand écran : en amont et en aval du film (1)

Modération : Charles-Antoine Courcoux (UNIL)

Delphine Chedaleux (UNIL) : La chair du Diable au corps. Autopsie d’une controverse au croisement du genre et de la sexualité

Alain Boillat (UNIL) : La construction de l’identité masculine par le truchement de métaphores animalières dans les scénarios de films d’Autant-Lara des années 1940-1950

12h30 – 14h00 Pause déjeuner

14h00 – 15h00 Conférence plénière de Brigitte Rollet (CHCSC, UVSQ – Sciences-Po) : Un cinéaste nommé Jacqueline : de la célébrité à l’oubli

15h00 – 15h15 Pause

15h15 – 16h45 Les représentations du genre sur grand écran : en amont et en aval du film (2)

Modération : Mireille Berton (UNIL)

Jeanne Rohner (UNIL) : Le Rouge et le Noir (Autant-Lara, 1954) : genèse de deux héroïnes

Catherine Gonnard (INA) et Elisabeth Lebovici (AICA): Gros plans sur La Garçonne (1957), une performance de genre

18h30 Projection d’Olivia (Jacqueline Audry, 1950) à la Cinémathèque suisse (Casino de Montbenon) précédée d’une présentation du film par Brigitte Rollet

Vendredi 22 mars 

9h00 – 10h30 Genre et représentations dans la presse magazine

Modération : Alain Boillat (UNIL)

Gilles Montérémal (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Les quotidiens sportifs français : conservatoires des identités genrées (1946-1958) ?

Raphaël Oesterlé (UNIL) : La presse de bande dessinée pour jeunes filles dans la reconfiguration éditoriale de l’après-guerre et les normes de genre : le développement des catholiques Âmes vaillantes et la tentative communiste Vaillante/Dimanche fillettes

10h30 – 11h00 Pause

11h00 – 12h30 Familles et maternité sur papier glacé

Modération : Anne-Katrin Weber (UNIL)

Alexie Geers (CEREP – Université de Reims) : J’attends un enfant, 1956 : un ouvrage de médiation scientifique au service du libre choix des femmes ?

Salomé Hédin (CARISM – Université Paris 2 Panthéon-Assas) : Genre et photojournalisme : Janine Niepce, photographe officielle de la famille

12h30 – 14h00 Pause déjeuner

14h00 – 15h00 Conférence plénière de Marie-Eve Thérenty (RIRRA 21, Université Montpellier 3) : Franchir la ligne de genre. Assignations, résistances et contournements chez les journalistes françaises des années 1940-1950

15h00 – 15h15 Pause

15h15 – 16h45 Les ambivalences de la presse féminine

Modération : Geneviève Sellier (CLARE – Université Bordeaux Montaigne)

Sandrine Lévêque (TRIANGLE – Université Lumière Lyon 2) : S’émanciper et consommer. Le projet politique et commercial de ELLE Magazine (1945-1953)

Karine Taveaux-Grandpierre (LabSIC, Université Paris 13) : Bonnes soirées, Femmes d’Aujourd’hui, ELLE et Marie-Claire (1945-1966), une presse francophone sans frontières ?

16h45 – 17h00 Conclusion du colloque par Geneviève Sellier et Charles-Antoine Courcoux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.