WIT Sébastien (NANTERRE/UPJV)

Sébastien Wit est agrégé de Lettres modernes et docteur en littérature comparée de l’Université Paris Nanterre. Soutenue en 2016 sous la direction de William Marx, sa thèse de doctorat s’intitule : « Les Sentiers qui bifurquent : hasard, combinatoire et divination dans le roman expérimental des années 1960 (I. Calvino, J. Cortázar, Ph. K. Dick, M. Saporta) ». Qualifié aux fonctions de maître de conférence en 10e section, il est actuellement membre de l’axe « Roman & Romanesque » du CERCLL (Université de Picardie/Jules Verne, Amiens) au sein duquel il poursuit ses travaux. Chercheur postdoctoral bénéficiant du soutien financier de la Fondation des Treilles (prix Jeune chercheur 2019), il contribue notamment à la partie XXe siècle du projet « ALEA : Figurations/Configurations artificielles du hasard » (dir. : Anne Duprat) en menant à bien une recherche sur les controverses autour du hasard au XXe siècle (travail mené en collaboration avec Alison James de l’Université de Chicago). En parallèle de ce projet, il participe aux activités du Collectif Lipothétique rassemblant des jeunes chercheurs en littérature comparée. Il est également le concepteur informatique de Lipotexte, l’e-dictionnaire thématique de la littérature.

Articles

1. Littérature et jeu

« Jouer d’autorité : la reconfiguration cartière du roman (Marc Saporta, Italo Calvino) » dans Nouveaux mondes, nouveaux romans ?, actes du 40e congrès de la Société Française de Littérature générale et comparée (SFLGC), 2018, p. 182-192.

2. Sciences du jeu (Game Studies)

« Les jeux qui bifurquent : narration non-linéaire et spatialisation de l’intrigue. Le cas du Tactical RPG » dans Sciences du jeu, n° 9, 2018.

3. Histoire et théorie littéraires

A paraître

  • « Les savoirs politiques de l’imaginaire (Jean de La Fontaine, James Brian Jacques) », article à paraître dans : Katarzyna Gadomska et Agnieszka Loska (dir.), Littératures de l’imaginaire, Katowice, University of Silesia Press, 2019.
  • « Le livre et son informatique : du Coup de dés à la combinatoire électronique (1897-1985) », article à paraître dans les actes du colloque « De l’esthésiologie. La réappropriation du sensible et du sensoriel dans la littérature et les arts des XXème et XXIème siècles » organisé à l’Université Catholique de Louvain en mars 2018. Les actes seront publiés dans la revue Les Lettres romanes.
  • « De Sarajevo à Baramus : représentation et valeur politique du conflit ethnique dans Tactics Ogre », article à paraître dans la revue Émulations.
  • « Fictions du commun : les formes littéraires du rêve utopique (Tommaso Campanella, William Morris, André Breton) », article à paraître dans les actes du 42e congrès de la Société Française de Littérature générale et comparée (SFLGC) organisé à l’Université Cergy-Pontoise en novembre 2018.
  • « Hybridité et praxis lectoriale : littérature et ludicité (Lewis Carroll, Jacques Roubaud) », article à paraître dans les actes du séminaire « L’hybride et la littérature » (2016-2017) organisé par Agnès Edel-Roy, Julitte Stioui et Vincent Ferré à l’Université Paris Est Créteil.
  • « La fable et ses variations : Gabriele d’Annunzio, Henri Michaux et William Faulkner », article à paraître dans les actes du 41e congrès de la Société Française de Littérature générale et comparée (SFLGC) organisé à l’Université Toulouse Jean Jaurès en novembre 2017.
  • « Pour un comparatisme de l’influence (?) », article à paraître dans les actes de la journée d’études « Trafics d’influences : nouvelles approches d’une question comparatiste » (voir ci-dessous).
  • Co-direction, dans le cadre du Collectif LiPothétique et en partenariat avec la revue Silène, de la publication des actes de la journée d’études « Trafics d’influences. Nouvelles approches d’une question comparatiste » organisée à l’Université Paris Nanterre en mai 2016.

Communications sans actes

  • « La poïétisation du hasard : de l’expérimentation littéraire au dispositif numérique », Assises de la recherche en cultures populaires et médiatiques, Université Paris Nanterre & Université Sorbonne Nouvelle, octobre 2018.
  • « Jean-François Lanson, post-historien de la littérature », colloque « La théorie en préfixes : enquête sur les régimes d’historicité littéraire », Université Paris Nanterre, mai 2017.
  • « La littérature comparée, entre Digital Humanities et Comparative Media Studies », colloque « La littérature comparée face à la transition numérique », Université de La Rochelle, mars 2017.
  • « La lecture comme jeu », intervention en séminaire, ENS Ulm, janvier 2015.
  • « La littérature permutationnelle : littérature hermétique, littérature savante ? », intervention en séminaire, Université Paris Nanterre, mai 2014.

Organisation de colloques et de journées d’études

  • 2018 : Organisation avec le collectif LiPothétique de la journée d’études « Révolte et réaction : la littérature face à l’événement » à l’Université Paris Nanterre.
  • 2018 : Organisation avec Hélène Dubail de la journée d’études « Créations rapprochées : le hasard et la bêtise dans les arts » rassemblant, en collaboration avec l’association F93 et l’Université Paris Nanterre, des collégiens et des chercheurs en littérature comparée.
  • 2017 : Organisation avec le collectif LiPothétique de la journée d’études « La théorie en préfixes : enquête sur les régimes d’historicité littéraire » à l’Université Paris Nanterre.
  • 2016 : Organisation avec le collectif LiPothétique de la journée d’études « Trafics d’influences. Nouvelles approches d’une question comparatiste » à l’Université Paris Nanterre.

Comptes rendus

Conférence

« Androgynie et inversion sexuelle dans Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust », conférence de novembre 2013 dans le cadre du cycle « Proust : lectures croisées » de l’Université Populaire des Hauts-de-Seine.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.