Parution : “Les Soprano”

Les Soprano. Une Amérique désenchantée

Frédéric Foubert et Florent Loulendo

PUF, 2017

Présentation de l’éditeur

Un chef mafieux se confesse à sa psy, sur fond sanglant de règlements de compte entre gangsters dans le New Jersey… En 1999, HBO diffuse l’épisode pilote des Soprano, coup d’envoi d’une série qui ne tarde pas à fasciner les spectateurs par son mélange des genres intrépide, son propos sarcastique érigeant la mafia en parangon de la middle class et son ambition esthétique inédite, qui en fait immédiatement un classique du genre.
Saluée en son temps par Norman Mailer comme un « grand roman américain », la série créée par David Chase constitue l’un des tableaux les plus justes et les plus féroces des États-Unis du début du XXIe siècle. Cet ouvrage en dévoile la dimension de « série-monde » et souligne à quel point elle est une œuvre charnière : en dépeignant une nouvelle étape de l’éternelle désillusion américaine, Les Sopranosaisit un moment de bascule et fait le lien entre deux époques, deux siècles, deux idées de l’Amérique et deux approches de la télévision.

Table des matières

Après Le Parrain – Les Soprano à la lumière du « film de Mafia ».

Un héros américain ? – Tony Soprano, Gary Cooper et le crépuscule des idoles

All happy families – Les Soprano, un drame familial

Italian-americans – L’identité italo-américaine en question

Dialogue de sourds – Les relations intercommunautaires dans Les Soprano

Des effets néfastes de la poésie sur les adolescents naïfs – L’art dans Les Soprano

Six saisons de réflexion – Dans le cabinet du docteur Melfi

Écran noir – Don’t stop believin’

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.