Séminaire LPCM : « L’art magique »

Frédéric Tabet « L’art magique, constructions et écritures d’un regard paradoxal »

Séminaire LPCM/Phistem, vendredi 10 février 2017, 14h, Université Paris-Ouest, Nanterre, bâtiment L, salle L436 (salle des conseils)

 

L’art magique se distingue des autres formes de représentation par son caractère paradoxal. Le spectateur assiste à des effets impossibles réalisés de manière hautement réaliste, indubitablement réels — car sensibles, visibles, audibles et parfois palpables, au point qu’on ne peut pas ne pas croire en ces phénomènes. Or, simultanément, le spectateur se sait pertinemment témoin d’apparences trompeuses, d’élaborations scientifiques rationnelles et par là face à de totales fictions. Cette injonction paradoxale crée le sentiment magique, distinct de l’émerveillement ou de la désillusion. Il nait au moment où l’effet fait irruption, au moment où s’inversent les poids du cru et du perçu dans les esprits.

Notre communication explorera les dispositifs de la prestidigitation, de l’illusionnisme et du post-modernisme. Nous montrerons par le biais de leurs écritures magiques comment les artistes-magiciens en détournant les moments de croyance construisent par l’illusion un regard lucide et critique.

 

Frédéric Tabet est Maître de Conférences à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, membre du Laboratoire Lara-Seppia (EA 4154). Sa thèse et ses publications portent sur les modalités d’échanges et les emprunts entre l’art magique et les médias. Il est l’auteur d’articles sur l’histoire ainsi que l’esthétique du cinéma, ses intérêts actuels explorent la généalogie des effets et leurs mutations à l’aune de nouvelles technologies.

« Méliès et les artistes magiciens – Éléments de lecture d’une écriture virtuose », in Méliès carrefour des attractions – Suivi de Correspondance de Georges Méliès (1904-1937), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, pp. 87-95.

« Entre art magique et cinématographe : un cas de circulation technique, le Théâtre Noir », 1865 Revue d’histoire du cinéma, Paris, AFRHC, n°69, avril 2013, pp. 27-43.

« La Transparence du Fregoligraphe en questions », in Performing New Média, 1890-1915, New Barnet, J. Libey, 2014, pp. 57-66.

« Trucage et réception, une étude de cas, les variétés magiques », in Trucages et Télévision, Revue CIRCAV, n°25, mai 2016, Paris, L’Harmattan, pp. 21-32.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.