Rencontre : Edogawa Ranpo

 

Les paysages infernaux d’Edogawa Ranpo

 

Rencontre à la Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo),   

Le samedi 24 septembre 2016 de 16h00 à 17h00

http://quefaire.paris.fr/fiche/153175_les_paysages_infernaux_d_edogawa_ranpo

 

Difficile de parler du roman policier japonais sans évoquer la figure tutélaire d’Edogawa Ranpo (1894-1965) considéré comme le « créateur » du genre au Japon. Son œuvre protéiforme continue à marquer de son empreinte la culture populaire de son pays à travers des rééditions sans cesse renouvelées de ses récits, à travers des adaptations en manga, à la télévision et au cinéma, tandis que la réflexion académique s’est emparée de ses récits devenus des marqueurs culturels des « années folles » japonaises.

Ses œuvres sont entrées en janvier 2016 dans le domaine public au Japon et Paris accueille en octobre le premier colloque international en Europe entièrement consacré à  l’auteur de La Chenille. A cette occasion, Miyako Slocombe et Gérald Peloux présentent à la BILIPO les diverses facettes de l’homme et de l’écrivain que fut Ranpo dont l’œuvre multiforme se déploie de brillantes nouvelles aux intrigues élaborées jusqu’à des romans baroques qui lient érotisme et grotesque, sans oublier sa production littéraire pour enfants et son intense activité de passeur et de promoteur du genre au Japon.

Cette promenade (ce que propose pour une part le pseudonyme « Ranpo ») dans un univers policier à la fois si proche par les références mais si lointain par la pratique générique est aussi l’occasion de lire quelques extraits de certains de ses récits les plus marquants.

 

Miyako Slocombe est traductrice du japonais, principalement dans les domaines de la littérature, du manga, du cinéma et du théâtre. Elle a traduit une cinquantaine de mangas, dont quelques adaptations de Ranpo, notamment pour les éditions du Lézard Noir, Casterman et Kana (Dargaud). En littérature, elle a traduit deux romans, La Fille du chaos de Shimada Masahiko (2014) et Le Démon de l’île solitaire d’Edogawa Ranpo (2015) publiés aux éditions Wombat.

 

Gérald Peloux est agrégé de japonais et maître de conférences en civilisation japonaise à l’Université de Cergy-Pontoise. Auteur d’une thèse sur la question de la lecture dans l’œuvre d’Edogawa Ranpo, il a écrit de nombreux articles sur cet auteur et est spécialiste de la littérature populaire japonaise d’avant-guerre (romans policiers et romans d’aventures).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.