Parution : “Europe”, Tolkien et Lovecraft

Revue Europe, avril 2016 : “Lovecraft, Tolkien”, sous la direction de Roger Bozzetto et Vincent Ferré

revue-lovecraft-tolkien-400

Lire la préface de Roger Bozzetto, “Ni un duel, ni un duo” http://www.europe-revue.net/page-accueil/page-accueil/Preface-Lovecraft-TolkienR.pdf

On pourrait trouver incongru de réunir dans une même livraison d’ Europe deux auteurs aussi différents que J.R.R. Tolkien et H.P. Lovecraft. Ils semblent se situer aux deux extrémités des territoires de l’imaginaire, et rien dans leurs œuvres ne les rattache à une source commune. Ironie du sort, en 1937, Tolkien publie son premier chef-d’œuvre, Le Hobbit , tandis que Lovecraft succombe à un cancer à l’hôpital.
Ce sont deux écrivains qui ont produit des œuvres fascinantes, deux auteurs dont le succès s’est lentement établi, puis s’est perpétué et étendu après leur mort. Ils se trouvent tous deux à l’origine de phénomènes touchant à l’imaginaire sociétal. Leurs œuvres ont créé des mondes qui ont été revivifiés par des « disciples ». Elles ont aussi donné lieu à de nombreuses œuvres parallèles, littéraires, filmiques, etc., qui s’en réclament plus ou moins ouvertement. Elles ont enfin ensemencé, chacune à leur façon, le champ de la bande dessinée et des jeux de rôle.
Lovecraft, Tolkien. Deux auteurs, deux mondes, deux explorations profondes et fort différentes de l’imaginaire, deux œuvres dont le domaine est en expansion. Dans les deux cas, on rencontre des espaces et des temps mythiques, où se déroulent des batailles féroces, avant même le temps des humains et les débuts de notre Histoire. Dans ces deux mondes nous sommes placés devant une réalité fantasmée, mais qui, d’une certaine façon, donne un accès oblique au réel.
Comment et en quoi ces textes et ces auteurs ont-ils influencé l’imaginaire contemporain et marqué de leur empreinte des genres littéraires et cinématographiques comme le fantastique, la fantasy ou le merveilleux ? Les textes réunis dans ce numéro fraient des pistes nouvelles, qui permettront d’aborder d’autres questions, d’autres figures, d’autres espaces, selon divers médias.

Au sommaire du dossier :

H.P. LOVECRAFT

Roger BOZZETTO : Ni un duel, ni un duo.

Lauric GUILLAUD : H.P. Lovecraft et l’imaginaire américain.

Valerio EVANGELISTI : La morsure du froid.

Denis MOREAU : Une réinvention du fantastique ?

Roger BOZZETTO : Entre la magie et la terreur.

Jean ARROUYE : Paragone fantastique.

Denis MELLIER : Voir la lettre, entendre l’innommable.

Liliane CHEILAN : L’indicible dessiné.

David ROAS : Le jour où Cthulhu a traversé les Pyrénées.

Gilles MENEGALDO : Lovecraft à l’écran.

 

J.R.R. TOLKIEN

Vincent FERRÉ : J.R.R. Tolkien et (l’) Europe.

Verlyn FLIEGER : Ne perdons pas Frodo de vue.

Isabelle PANTIN : Le conteur en Janus bifrons.

Damien BADOR : J.R.R. Tolkien et Georges Dumézil.

Paul H. KOCHER : Le peintre, l’écrivain et l’Arbre des contes.

Anne BESSON : Tolkien et la fantasy, encore et toujours ?

Vincent FERRÉ : Peut-on (re)traduire J.R.R. Tolkien ?

Daniel TRON : Les voyages inattendus

du Seigneur des Anneaux au cinéma.

Gaspard DELON et Sandra PROVINI : Le Hobbit de Peter Jackson.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.