Archives par mot-clé : fantasy

Peyron David (Université Lyon 3)

Titulaire d’un master de sociologie de l’art, docteur en sciences de l’information et de la communication (université Lyon 3, dir. Jean-Pierre Esquenazi).

Membre de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines (http://www.omnsh.org/auteur.php3?id_auteur=203).

Sujet de thèse : La « culture geek » et son émergence en tant que sous-culture et identité culturelle revendiquée en France depuis le milieu des années 2000. Les geeks y sont abordés comme fans de mondes imaginaires fantastiques (science-fiction, fantasy…) et passionnés de nouvelles technologies et en tant que public premier et fondateur du processus de convergence culturelle théorisée par Henry Jenkins. La montée en visibilité du phénomène geek est ainsi liée dans cette étude à celle de phénomènes médiatiques liés à ce processus (fan-fictions, démocratisation des outils numériques, œuvres transmédiatiques, etc.). Dans ce cadre, le tournant réflexif (vers un sentiment d’appartenance à une identité collective) et la mode médiatique autour de la culture geek ces dernières années trouvent leur racine dans les moments fondateurs de la convergence culturelle (depuis les pulps fictions et la naissance des comic books jusqu’à la sortie de Star Wars, du Seigneur des anneaux, des premiers jeux de rôles et jeux vidéo). Mais cela doit aussi à la radicalisation récente des croisements médiatiques, des pratiques participatives, et de la mondialisation des partages, liée aux technologies numériques.

Publications et communications :

– « Culture geek et logiciels libres, une approche idéologique et communautaire de l’informatique », Colloque logiciels libres, innovations en réseau, université du Québec à Montréal (UQAM), Montréal, 17 et 18 septembre 2007

– « Quand les oeuvres deviennent des mondes: Une réflexion sur la culture de genre contemporaine à partir du concept de convergence culturelle. », Réseaux, N°148-149, 2008, p. 335-368

– « Auteurs fans et culture geek, un nouveau rapport entre producteurs et consommateurs dans la culture de masse contemporaine ? », Congrès de l’Association internationale des sociologues de langue française, Istanbul, 7-11 Juillet 2008

– « Culture geek et participation en ligne : continuités, formes nouvelles, et rapport à l’industrie culturelle. », Colloque Ludovia 2008, Ax-Les-Thermes, 27-29 Août 2008

– « L’ethnographie en ligne de la « culture geek » : une démarche hypertextuelle et multipolaire à l’image de la culture étudiée. », Journée d’étude: l’enquête ethnographique sur internet, ENS, Paris, 5 mai 2009

– « Penser l’industrie culturelle en général et celle du jeu vidéo en particulier avec le concept de convergence culturelle. », Amusement, N°5, 2009

– « Les geeks, communauté de l’imaginaire, communauté imaginée », Colloque socialités postmodernes, CEAQ, Paris V/Sorbonne, Paris, 18 et 19 juin 2009

– « Science-fiction et études scientifiques, comment les amateurs justifient-ils les liens entre pratiques culturelles et études menées ? », dans Yvonne Neyrat (dir.), Les cultures étudiantes, Socio-anthropologie de l’univers étudiant, L’Harmattan, coll. La Librairie des Humanités, Paris, 2010, p. 127-141

– « Une nouvelle configuration culturelle : les geeks », Séminaire médiacultures et régimes de valeurs culturels, sous la direction de Eric Maigret et Hervé Glévarec, Université Paris 3, 18 janvier 2010

« Culture geek et identité masculine », Cahiers du Jeu Vidéo, n°4, Editions Pix’n Love, Paris, 2011, p. 60-73

– « Du fan au grand public, quelle évolution pour l’équilibre fragile de la production transmédia ? », Atelier de l’Adij : enjeux économiques et juridiques du transmédia, Paris, 28 février 2011

– « Culture Geek : du stéréotype au mouvement de mode », colloque Siana 2011 : l’imaginaire des technologies, Evry, 11 mai 2011

– « La culture geek comme forme réflexive du processus de convergence culturelle », Colloque dispositifs transmédiatiques, convergences et constructions des publics, Metz, 23-24 mai 2012

Interviewes/médias :

-« Dossier spécial :  ‘‘culture geek’’ », de Cécile Bontron, Le Monde 2, 17 novembre 2007

-« Va te faire voir chez les geeks », de Anna Topaloff, Marianne N°563, du 2 au 8 fevrier 2008

– « Battle : Yannick Dahan V/S David Peyron. Les geeks ont-ils gagné? », Technikart, Hors série « culture geek », Janvier 2009, p. 10-11

– « Geek, c’est Chic », de Doan Bui, Le Nouvel Observateur, N° 2330, 8 juillet 2009, p. 72-74

– « Pourquoi le geek c’est chic ? », Arrêt Sur Images, émission du 10 juillet 2009, www.arretsurimages.net

-« Génération geek », 7 à voir, France 3, 21 septembre 2009

– « Y a-t-il une culture geek ? », débat avec Didier Guiserix,  RFI, septembre 2010

-« Culture geek, les nouveaux maîtres du monde », 100% mag, M6, novembre 2010

– « La revanche des geeks », Arte, avril 2012

– Collaboration régulière au bi-mensuel Geek le magazine.

Colloque: Tolkien et le Inklings (Cerisy, 25 juillet-1e août 2012)

Colloque

TOLKIEN ET LES INKLINGS

Du 25 juillet 2012 au 1 août 2012,

Centre Culturel International de Cerisy


DU MERCREDI 25 JUILLET (19 H) AU MERCREDI 1er AOÛT (14 H) 2012

TOLKIEN ET LES INKLINGS

DIRECTION : Roger BOZZETTO, Vincent FERRÉ

ARGUMENT :

L’oeuvre de Tolkien (1892-1973), située au carrefour de questions littéraires, génériques, critiques et théoriques, permet de croiser des interrogations qui possèdent une valeur exemplaire, en particulier à l’égard des relations entre la littérature et les imaginaires. Cette oeuvre permet aussi de questionner les rapports qui se sont tissés avec ses premiers lecteurs du groupe des Inklings et la critique. Elle invite à s’intéresser à l’intéraction entre la réception par le grand public et les interprétations des critiques. Et cela d’autant mieux que les travaux sur cet auteur et les Inklings (dont C.S. Lewis, C. Williams et O. Barfield), qui se sont récemment multipliés, portent sur l’importance prise par la “faërie”, sur les réflexions de Tolkien à l’égard de la fiction narrative et de son influence actuelle.

C’est pourquoi une mise en perspective de tous ces travaux s’impose, afin de montrer que cette oeuvre possède une richesse et une densité qui ne se résument pas au monde du Seigneur des Anneaux. Le colloque a également pour objectif de réduire l’écart creusé entre l’image dont jouit Tolkien auprès du grand public – qui le perçoit comme l’auteur de ce seul ouvrage (même si l’on commence à reparler du Hobbit) – et celle que le lecteur curieux du reste de l’oeuvre ou le chercheur peuvent se constituer au fil des récentes traductions publiées en français. A cet égard, parmi les intervenants, figureront des spécialistes de littérature qui ne consacrent pas prioritairement leurs travaux à Tolkien, mais dont les contributions permettront de le relier à d’autres écrivains, d’autres traditions et d’autres genres.

COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

* Gil BARTOLEYNS: Tolkien et l’histoire
* Anne BESSON: La Terre du Milieu, monde modèle
* Roger BOZZETTO: Sur Bilbo le hobbit
* Leo CARRUTHERS: Dans quel Âge du monde sommes-nous? Les Âges de la Terre du Milieu… et la suite
* Fanfan CHEN: La faërie et l’iconoclasme: l’imagination narrative chez Tolkien et Barfield
* Charles DELATTRE: Tolkien et le comparatisme mythologique
* Michaël DEVAUX: Lire Le Seigneur des Anneaux avec C.S. Lewis
* Cloé DOTTOR: L’intertexte médiéval de Tolkien, autour de la sagesse et de la folie
* Irène FERNANDEZ: Une lecture sceptique de Narnia
* Vincent FERRÉ: Traduire et éditer Tolkien
* Anne Isabelle FRANÇOIS: “A Club of the Other Sort”. Coteries, cercles, cliques et autres sociétés: théories et pratiques des groupes (masculins) chez C.S. Lewis
* Nicole GUÉDENEY: Le Seigneur des Anneaux ou comment survivre au désespoir et à la peur: une lecture par la théorie de l’attachement
* Thomas HONEGGER: Arthur – Aragorn – Ransom: Concepts of Kingship in the Works of Three Inklings
* Christine LAFERRIÈRE: Traduire Les monstres & critiques, et Sigurd et Gudrún
* Sébastien MARLAIR: L’art romanesque de J.R.R. Tolkien
* Gilles MENEGALDO: Adapter Le Seigneur des Anneaux : mission impossible
* Marguerite MOUTON: J.R.R. Tolkien et la création d’une “Langue Commune”
* Anca MUNTEAN: La cohabitation innovatrice des genres littéraires chez J.R.R. Tolkien
* Isabelle PANTIN: Les Inklings et les “sciences occultes”
* Jean-Philippe QADRI: L’Epitre aux Ephésiens chez Lewis et Tolkien
* Daniel TRON: Tolkien… du Dickens avec des pieds poilus?

TABLES RONDES (suivies de débats) :

* Autour de la traduction, avec Adam TOLKIEN
* Promouvoir Tolkien sur internet, animée par Vincent FERRÉ, avec Audrey MORELLE et Dominique VIGOT
* Les Inklings et l’histoire de la Fantasy, animée par Anne BESSON, avec Stéphane MARSAN et Alain NÉVANT

Avec le soutien de l’Université Paris 13-Paris Nord (CENEL)

CFP: MAPACA 2012; SCIENCE FICTION & FANTASY AREA (deadline: june 5, 2012)

Call for Papers MAPACA 2012
SCIENCE FICTION & FANTASY AREA
PITTSBURGH, PA

The Mid-Atlantic Popular and American Culture Association (MAPACA) invites academics, graduate and undergraduate students, independent scholars, and artists to submit papers for the annual conference, to be held in Pittsburgh, PA., November 1-3, 2012. Those interested in presenting at the conference are invited to submit a proposal or panel by June 15, 2012. Abstracts should be no more than 300 words long. Include a brief bio with your proposal. Single papers, as well as 3- or 4-person panels and roundtables, are encouraged. For further information, updates on areas and area chairs, please visit MAPACA’s web site at www.mapaca.net.

Science Fiction and Fantasy
Science Fiction and Fantasy welcomes papers/presentations in any critical, theoretical, or (inter)disciplinary approach to any topic related to SF/F: art; literature; radio; film; television; video, role-playing, and multi-player online games. Though not an exhaustive list, potential presenters may wish to consider the following:

§ Vampire Romance
§ Gender and Sexuality
§ Race and Otherness
§ Class and Hierarchies
§ Utopia/Dystopia
§ Mythology and Quest Narratives
§ Creatures and Aliens
§ Science and Magic
§ Language and Rhetoric
§ Genre—Space Opera, Cyberpunk, Dark Fantasy, etc.
§ Fans and Fandom/Community Building
§ Textual Analysis
§ Sociological or Psychological Readings
§ Archival Research/History
§ Technology—Textual and Literal
§ Online Identity Construction
§ Reading Other “Worlds”
Ø SPECIAL PANEL: GAME OF THRONES/SONG OF ICE & FIRE
Ø SPECIAL PANEL: THE HUNGER GAMES
Ø SPECIAL PANEL: THE FAIRY TALE PHENOMENON

Please e-mail a copy of your abstract and bio to the area chairs:
Marilyn Stern sternm@wit.edu
Leigha McReynolds lhm@gwmail.gwu.edu

Besson Anne (Université d’Artois)

 

Anne Besson est Professeur de Littérature Générale et Comparée, à l’Université d’Artois (Arras). Spécialiste des ensembles romanesques et des constructions de mondes alternatifs, particulièrement en science-fiction, fantasy et littérature de jeunesse, elle est l’auteur de D’Asimov à Tolkien, cycles et séries dans la littérature de genre (CNRS Editions, 2004), La Fantasy (Klincksieck, collection « 50 questions », 2007) et Constellations (CNRS Editions, 2015) sur les univers expansifs de la culture médiatique contemporaine. Impliquée dans l’organisation et la diffusion des activités de recherche, co-fondatrice de l’association « Modernités médiévales », elle a organisé plusieurs colloques, coordonné une douzaine d’ouvrages collectifs et animé les deux sessions du MOOC « Fantasy ».

Champs de recherche :

  • Littérature comparée ; culture populaire ; nouveaux médias.
  • Ensembles romanesques, cycles et séries
  • science-fiction et fantasy, genres de l’imaginaire
  • univers partagés : mondes fictionnels et extensions médiatiques