Appel à communications : Urgence climatique : quand les cultures populaires crient au réveil écologique (La Rochelle)

Urgence climatique : quand les cultures populaires crient au réveil écologique (La Rochelle)

La Rochelle Université

Date d’échéance : 19 avril 2024

Texte de l’appel :

C’est principalement le XIXe siècle, et les profonds changements technologiques, sociaux et économiques dus à la seconde révolution industrielle, qui vont poser les bases de ce qui deviendra le mouvement environnementaliste dont différentes branches se développeront à partir des années 1960. Parallèlement, les cultures populaires produisent des œuvres de fiction où les auteurs interrogent la préservation de l’environnement et questionnent les conséquences de nos modes de vie sur la planète. Ainsi sont publiés des récits qui mettent en exergue les conséquences désastreuses que les sociétés humaines peuvent avoir sur les écosystèmes, imaginant aussi des modes de vie alternatifs. Le roman de Frank Herbert, Dune, 1965, est un exemple très connu et représentatif de récit de science-fiction qui traite de l’impact ravageur de l’exploitation des ressources naturelles et prône la préservation des écosystèmes, mais il n’est pas le seul. Continuer la lecture de Appel à communications : Urgence climatique : quand les cultures populaires crient au réveil écologique (La Rochelle)

Parution : L’imaginaire en séries

Otrante, n°53, « L’imaginaire en séries II », sous la direction d’Anne Besson, 2024. 

Depuis plusieurs années, les séries télévisées retiennent l’attention de la recherche universitaire… mais la fantasy fait très pauvre figure dans ces travaux : il n’y est jamais question du merveilleux contemporain, dont les variantes historiques ou urbaines sont pourtant omniprésentes dans la culture contemporaine depuis un quart de siècle. Il est vrai que la rencontre entre fantasy et séries télévisées apparait plus récente ; mais son expansion est telle qu’elle mérite amplement que l’on s’y arrête.
Ce volume vise à proposer un premier panorama collectif du sujet, sur la piste des éventuelles spécificités de la série de fantasy (si on la rapproche des séries de science-fiction notamment, mais aussi des autres expressions médiatiques successivement explorées par le genre), en tant qu’elles témoignent de la reconfiguration des dynamiques entre genres de l’imaginaire, médias et publics intergénérationnels.

Appel à communications : L’imprévu, l’inattendu dans la littérature et les fictions de jeunesse

Colloque international : l’imprévu, l’inattendu dans la littérature et les fictions de jeunesse

18 et 19 novembre 2024

Université de Lille

Échéance des propositions : 20 juin 2024

Organisé par : Bochra Charnay, Thierry Charnay (ULR 1061 ALITHILA, Université de Lille)

D’une part, il est possible d’envisager l’exploitation créative de l’imprévu dans les récits, comment le fortuit agit sur les parcours des héros, des personnages, comment il produit une crise qui conduit à un renouvellement de la narration, à un retournement de situation, d’autre part, on peut envisager la réécriture, la reconfiguration d’œuvres comme d’un côté une création décalée et d’un autre côté comme l’attente de la surprise par le lecteur qui déclenche l’étonnement. Déséquilibre, dissymétrie esthétique, qui, selon Charles Baudelaire, spécifient l’œuvre d’art : « l’irrégularité, c’est-à-dire l’inattendu, la surprise, l’étonnement sont une partie essentielle et la caractéristique de la beauté »[1]. Continuer la lecture de Appel à communications : L’imprévu, l’inattendu dans la littérature et les fictions de jeunesse

Journée d’études : The Good Place. Welcome, everything is fine ! (en ligne)

Journée d’études “The Good Place. Welcome, everything is fine !”

14 juin 2024

En ligne (Zoom)

Organisé par Justine Breton (Université de Reims Champagne-Ardenne, CRIMEL), Claire Cornillon (Université de Nîmes, RIRRA 21) et Florent Favard (Université de Lorraine, Crem).

Inscription gratuite ici

Programme

10h : Introduction. Justine Breton, Claire Cornillon & Florent Favard

10h15 : « Devenir la meilleure version de soi-même, médiation des enjeux moraux et éthiques dans la série The Good Place », Charlotte Mariel

11h : « The Good Place, série kantienne? », Rémi Zanni

11h45 : « The Good, the Bad, and the Medium: towards a screen cartography » (video essay), Nilüfer Neslihan Arslan

12h30 : Pause

14h : « Les (re)configurations narratives de The Good Place », Claire Cornillon & Florent Favard

14h45 : « The 12th  Man: Masculinity, Jason Mendoza and the Jacksonville Jaguars », Mélissa Beattie

15h30 : « “Do you hear Ariana Grande playing ?” : les paradis sonores de The Good Place », Jérémy Michot

16h15 : Conclusion

Comité scientifique

Justine Breton, Université de Reims Champagne-Ardenne

Pablo Cabeza-Macuso, Université Paul Valéry-Montpellier 3

Hugo Clémot, Université Gustave Eiffel

Claire Cornillon, Université de Nîmes

Florent Favard, Université de Lorraine

Sarah Hatchuel, Université Paul Valéry-Montpellier 3

Shannon Wells-Lassagne, Université de Bourgogne

Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)

Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident

Revue Communications (2026)

Date d’échéance : 1er juin 2024

Texte de l’appel :

English Version Below

Mots-clés : Industries culturelles, Franchises, Worldbuiling, Fandoms, Asie, Afrique, Amérique latine

Les sciences humaines et sociales ont pris acte de deux phénomènes caractéristiques de l’évolution récente des formes narratives. D’un côté les récits de longue haleine se multiplient dans la plupart des médias ; de l’autre, des encyclopédies (cartographies, généalogies, étymologies, bestiaires, etc.) s’y développent bien au-delà de la narration proprement dite. Ce sont aujourd’hui les mondes, davantage que les récits ou les personnages, qui structurent l’activité des industries de loisirs, dessinent le périmètre de la propriété intellectuelle et créent du lien au sein des communautés de fans.

De Balzac au jeu vidéo, l’idée d’« œuvre-monde » s’est ainsi imposée, au risque de se trivialiser. Pour autant, tout récit long ne donne pas forcément lieu à une diégèse qui « fait monde » ; en retour, le worldbuilding ne produit pas automatiquement de l’intrigue. Le numéro interrogera les articulations qui existent entre narration longue et construction de mondes, au lieu de les traiter comme des phénomènes nécessairement conjoints. Continuer la lecture de Appel à contributions : Raconter / Construire des mondes. Productions et réceptions hors de l’Occident (revue Communications)

Parution : Near Chaos. Quand la littérature nous prépare au pire

Simon Bréan et Guillaume Bridet, Near Chaos. Quand la littérature nous prépare au pire, Paris, Hermann, 2024.

 

Présentation
Face aux crises qui se multiplient dans notre présent troublé, menaçant d’engloutir nos démocraties, nos valeurs, nos modes de vie et jusqu’à nos existences, que peut encore la littérature ? Depuis la fin des années 2000, paraît un nombre croissant de romans en français qui se préoccupent d’un monde sur le point de sombrer dans le chaos. Ces romans, signés entre autres par Jérôme Leroy, Antoinette Rychner, Michel Houellebecq ou encore Wendy Delorme, nous proposons de les regrouper sous le terme de Near Chaos.

Comment comprendre ce déplacement chronologique vers un futur proche d’une écriture romanesque qui reste foncièrement réaliste ? Pour saisir les dimensions poétiques et idéologiques de ces récits, cet ouvrage examine leurs représentations du chaos à venir et leurs procédés narratifs. Les trajectoires de leurs personnages, écartelés entre délitement des institutions, survie individuelle et solutions collectives, offrent un panorama de choix éthiques et politiques saisissants auxquels nous pourrions bientôt être confrontés.

 

Appel à communications : Tolkien and His Editors / Tolkien und seine Herausgeber:innen (20th DTG Tolkien Seminar, Aachen)

Tolkien and His Editors

11-13 October 2024

RWTH Aachen, Germany

Date d’échéance : 30 mai 2024

Texte de l’appel :

German version & bibliography below

Call for Papers for the 20th DTG Tolkien Seminar

Tolkien, in paratextual parts of his main work The Lord of the Rings, introduced himself as the editor and translator of the Red Book of Westmarch. A similar conjecture can be found in Farmer Giles of Ham, which comes with a scholarly preface and purports to be the translation of a medieval manuscript. These rather playful examples should be set alongside the real-world editors of Tolkien’s works. In his will, Tolkien made his youngest son Christopher (1924-2020) his ‘literary executor’ with “full power to publish edit alter rewrite or complete any work of mine which may be unpublished at my death or to destroy the whole or any part or parts of any such unpublished works as he in his absolute discretion may think fit and subject thereto” (official copy of Tolkien’s will, 23 July, 1973). Until his death (16 January 2020), Christopher actively fulfilled his role as ‘literary executor’ and edited and made available to a wide audience countless texts from Tolkien’s estate – and thus strongly influenced the perception and understanding of the works already published during Tolkien’s lifetime. Continuer la lecture de Appel à communications : Tolkien and His Editors / Tolkien und seine Herausgeber:innen (20th DTG Tolkien Seminar, Aachen)

SÉMINAIRE LPCM – SÉANCE 6, JEUDI 14 MARS 2024, 17H-19H : RÉCEPTIONS MÉDIATIQUES (SORBONNE UNIVERSITÉ/EN LIGNE)

Le séminaire de recherche mensuel de la LPCM, “Dans l’atelier des chercheur·se·s en littératures populaires et culture médiatique”, vise à favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheur·se·s qui se spécialisent dans l’analyse des cultures populaires et médiatiques, quel que soit leur ancrage disciplinaire (littérature, sciences de l’information et de la communication, sociologie, histoire, économie, musicologie, humanités numériques…) et leur objet d’étude (littérature, bande dessinée, littérature jeunesse, cinéma, séries télévisées, productions transmédiatiques, musique, jeux vidéo, jeux, figurines, images…).

Séance 6 – Jeudi 14 mars 2024, 17h-19h : Réceptions médiatiques

Lieu : Maison de la recherche, Sorbonne Université, Salle S001, 28 rue Serpente 75006 Paris

À distance :  en ligne sur Zoom

Lien de connexion : pour obtenir le lien de la réunion et suivre à distance cet événement, merci de bien vouloir écrire à l’équipe organisatrice via l’adresse mail de contact : atelierlpcm@protonmail.com

Interventions

  •  Anne-Claire Marpeau (Université de Strasbourg) et Anaïs Goudmand (Sorbonne Université) : Présentation du site Comment sont reçues les oeuvres ?
  • Hélène Sellier et Gabrielle Lavenir : Saisir l’expérience de jeu avec les joueur.ses : co-construction d’un protocole pour une étude de réception des jeux vidéo

Répondant : Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre) Continuer la lecture de SÉMINAIRE LPCM – SÉANCE 6, JEUDI 14 MARS 2024, 17H-19H : RÉCEPTIONS MÉDIATIQUES (SORBONNE UNIVERSITÉ/EN LIGNE)

Appel à contributions : Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse

Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse

Date d’échéance : 01 juin 2024.

Texte de l’appel : 

Dans le cadre du colloque “Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse” organisé par M. Emmanuel Buzay et Mme Julie Roy à l’Université de Massachusetts à Amherst les 26 et 27 octobre 2023 en vue de la publication d’une anthologie aux éditions Artois Presse Université, un appel à contributions est lancé pour 2024.

Lorsque le média devient sujet de l’œuvre, la science-fiction se veut champ d’exploration des ambitions les plus folles d’avancées technologiques tout comme des inquiétudes les plus pressantes sur un futur « sous surveillance ». De la réalité virtuelle et augmentée aux réseaux sociaux, en passant par l’intelligence artificielle, les écrans et technologies sont de plus en plus utilisés comme dispositifs d’intrigue dans la SF pour la jeunesse. Dans de nombreux livres, séries, ou jeux vidéos de science-fiction jeunesse, les écrans sont utilisés comme un moyen de communication, de divertissement et de contrôle. Les personnages peuvent se connecter à des réseaux virtuels, naviguer sur des sites web futuristes et utiliser des hologrammes pour communiquer avec d’autres personnes. Continuer la lecture de Appel à contributions : Intelligences artificielles, écrans, et réseaux dans la littérature et les médias de science-fiction pour la jeunesse

Call for papers : Game-based learning for lifelong learning – ECGBL 2024 (Aarhus University, Denmark)

ECGBL 2024 – 18th European Conference on Games Based Learning : Mini Track on Game-based learning for lifelong learning

Date : 3-4 October 2024

Place : Aarhus University, Denmark

Deadline for proposals : 13 March 2024

Organized by Nour El Mawas (University of Lorraine, France)

Call for papers

The term Lifelong Learning holds the idea that learning should occur through a person’s lifetime and that it involves formal and informal domains (Cropley and Knapper, 2021). This is also supported by the European Lifelong Learning Initiative, which defines this term as a “continuously supported process which stimulates and empowers individuals to acquire all the knowledge, values, skills and understanding they will require throughout their lifetimes and to apply them with confidence, creativity and enjoyment in all roles, circumstances and environments” (Watson, 2003).

The use of game-based learning in teaching, learning, and training improves learning outcomes and increases learners’ motivation and engagement (Abdul Jabbar and Felicia, 2015). There are 2 different game-based learning methods (Kafai, 2006): instructionism (gameplay-based learning) and constructionism (game design-based learning). In the instructionist approach, learners play a serious game to learn, whereas in the constructionist approach, they learn by designing their own game.

This mini-track will be an opportunity for trainers, teachers and researchers from schools, universities, colleges and companies to share and discuss gameplay-based learning and game design-based learning approaches that enhance lifelong learning. Suggested topics include but are not limited to:

  • The design of games for lifelong learning;
  • Theoretical frameworks and/or practical strategies on how games can be used to enhance lifelong teaching and learning;
  • The assessment of games for lifelong learning perspectives;
  • Learning analytics and educational data mining for lifelong learning games;
  • Adaptivity and personalization in lifelong learning games.

Continuer la lecture de Call for papers : Game-based learning for lifelong learning – ECGBL 2024 (Aarhus University, Denmark)