Parution : Dossier thématique : Jeux, sports et espaces

Jeux, sports et espace, Mundus Fabula – La fabrique des mondes

Dossier sous la direction de Sébastien Haissat et Audrey Tuaillon Demésy.

Ce dossier présente les actes de la 2e édition des ateliers-séminaires « Loisirs et imaginaires ». Pensés comme des temps de travail et d’échanges entre les chercheurs présents, ces ateliers se déroulent dans le cadre de l’ANR Aiôn (https://aion-project.org), en partenariat avec le laboratoire C3S (EA 4660) (https://laboratoire-c3s.fr).

Dans la continuité de la première édition qui visait à saisir les façons dont la notion d’imaginaire peut être appréhendée en sciences sociales (https://mf.hypotheses.org/948), en 2019, le thème retenu était « Jeux, sports et imaginaires ». Il s’agissait alors de questionner la manière dont les espaces ludiques interrogent les imaginaires. Trois articles et une introduction composent ce dossier, permettant d’éclairer la pluralité des espaces ludiques étudiés, entre jeux vidéos et jeux sportifs. Continuer la lecture de Parution : Dossier thématique : Jeux, sports et espaces

Journée d’étude sur les hebdomadaires d’information (1950-1970)

Le jeudi 11 février prochain, de 9h à 17h, se déroulera, en ligne – et à l’université Paul-Montpellier 3 (Salle Panathénées 006, Saint-Charles 2) si les conditions sanitaires le permettent – la journée d’étude Numapresse sur les hebdomadaires d’informations (1950-1970). Initialement prévue le 3 avril 2020 et reportée en raison de la crise du COVID19, la journée d’étude « Les hebdomadaires d’information des années cinquante et soixante. Histoire culturelle, poétique médiatique et humanités numériques » propose de plonger dans le corpus vaste et peu étudié des hebdomadaires d’information qui accompagnent et soutiennent, c’est l’hypothèse qui sera développée dans un prochain numéro de Sociétés et représentations, « l’hebdomadairisation » de la société française au XXe siècle. Dans le prolongement des années trente et jusqu’à l’invention-importation du newsmagazine autour de 1964, les hebdomadaires se divisent en deux formules : le « miroir photographique » (Radar, Paris Match) et « l’hebdomadaire de lecture » (France-Observateur, L’Express). Grâce aux outils numériques développés par l’ANR Numapresse (http://www.numapresse.org), de très grands corpus d’hebdomadaires sont explorés, exploités et croisés afin de les replacer plus efficacement dans l’histoire médiatique et culturelle de la deuxième moitié du XXe siècle. L’actualité politique, sociale, artistique, littéraire est traitée par ces périodiques grâce à une mosaïque textuelle et iconographique. Elle sera analysée dans une perspective médiapoétique, de façon à dégager et à interroger leurs dispositifs et leurs représentations.

Cette journée d’étude se situe dans la continuité des travaux menés par Numapresse sur les hebdomadaires du XXe siècle et poursuit le cycle d’événements scientifiques qui leur sont consacrés depuis 2019 : Les hebdomadaires d’actualité dans les années trente (Vu, Voilà, Marianne, Gringoire, Candide, Vendredi) les 13 et 14 juin 2019 ; Paris Match, le poids des mots, le choc des photos le 12 avril 2019.

L’accès à cette journée est libre et ne nécessite pas d’inscription.

Lien vers la visioconférence : Https://urlz.fr/eJSP

Programme de la journée

Appel à communications : Crimes fictionnels/crimes factuels. Fictions criminelles européennes et discours médiatiques du crime

Colloque international

Crimes fictionnels/crimes factuels. Fictions criminelles européennes et discours médiatiques du crime

Université Paris Nanterre, 7 et 8 octobre 2021

organisé par Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre) et Marie-Ève Thérenty (Université Paul-Valéry-Montpellier 3)

dans le cadre du projet H2020 Detect et du projet ANR Numapresse 

Il existe une histoire commune des fictions criminelles et des discours médiatiques sur l’insécurité et la violence sociale. Ainsi, les fictions policières se sont constamment inspirées des grands faits divers de leur époque ou se sont efforcées de traiter de sujets de société, de même qu’elles ont pu prétendre jouer un rôle de révélateur de pratiques inavouables ou d’aspects cachés de la société. À l’inverse, dans leur souci de dramatisation, les productions médiatiques se sont souvent inspirées des procédés de la fiction, depuis les techniques de feuilletonisation des grands faits-divers par la presse du XIXe siècle jusqu’aux émissions « true crime » de la télévision par câble, en passant par la multitude d’articles ou de reportages convoquant en sous-main des intertextes de fiction. Or, des travaux récents ont permis de prendre la mesure de l’importance de ces échanges entre fictions criminelles et productions médiatiques, en mettant en évidence un lien profond existant dès l’origine entre les dynamiques communicationnelles de la presse et des médias et la structure même du récit criminel, depuis les mystères urbains du XIXe siècle accompagnant l’avènement d’une culture médiatique moderne, jusqu’aux prétentions de la fiction contemporaine à investir les espaces de l’enquête journalistique. De tels échanges, que l’on retrouve partout, ont contribué à l’homogénéisation des imaginaires européens.

Continuer la lecture de Appel à communications : Crimes fictionnels/crimes factuels. Fictions criminelles européennes et discours médiatiques du crime

Colloque : Jeu vidéo & romanesque

Colloque « Jeu vidéo & romanesque »

En raison de la situation sanitaire, les séances ont lieu à distance. Nous contacter pour obtenir le lien de connexion (isabelle.hautbout@u-picardie.fr; sebastien.wit@u-picardie.fr).

Jeudi 4 février 2021

9h15 – Ouverture du colloque – Anne Duprat (directrice du CERCLL, Université de Picardie-Jules Verne)

9h30 – 11h10 – Première session : « Du roman au jeu vidéo : l’adaptation en question »

Modération : Anne Duprat (Université de Picardie-Jules Verne)

  • Olivier Caïra (IUT Évry/EHESS), « Fidélité et écarts au roman dans Metro 2033 »
  • Benoiste Salembier (Université Catholique de l’Ouest), Stéphane Blocquaux (Université Catholique de l’Ouest) & Renaud Hétier (Université Catholique de l’Ouest), « Quand le roman policier devient un espace vidéoludique interactif pour enquêteurs virtuels »
  • Alina Nastase Gonzalez (Université de Caen Normandie), « La Bête humaine d’Émile Zola en serious game 2D : la programmation vidéoludique ou la refonte du romanesque » 

Continuer la lecture de Colloque : Jeu vidéo & romanesque

Colloque : Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires

Le colloque « Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires » se tiendra les 4 et 5 février 2021.

Le programme de recherche PIFGADG&CIE a pour but d’analyser les contenus des succès de presse que sont Vaillant puis Vaillant, Le journal de Pif (1965) et Pif Gadget (1969-1993 puis 2004-2008). Impliquant notamment des collègues de l’Université de Bourgogne/Franche-Comté provenant de laboratoires différents, le projet entend valoriser les approches pluri- et transdisciplinaires, de façon à questionner la supposée fabrication d’un imaginaire collectif et la construction d’une mémoire commune communiste à travers ce magazine de jeunesse. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche porté par Sébastien Laffage-Cosnier et Christian Vivier et (Laboratoire C3S) et soutenu par la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Les succès des ouvrages de Richard Medioni (2003, 2012) et de Christophe Quillien (2018) témoignent de l’intérêt pour l’histoire de Pif Gadget pour de nombreux anciens lecteurs. Pourtant, Pif Gadget et son inscription dans la mémoire collective suscitent peu de travaux au sein de l’université. Un précédent projet de recherche, PIFERAI « Pif, dans tous ses états : recherches, archives, interdisciplinarité » monté par Henri Garric et Jean Vigreux en 2018 et soutenu par la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté, comble un manque certain sur les origines et la genèse de Pif Gadget. Le présent colloque s’inscrit dans le prolongement de ce projet PIFERAI pour questionner les décennies suivantes. La longévité de Pif Gadget et son lien avec le PCF interrogent évidemment quant à la bolchévisation éventuelle des jeunes d’une génération très hétéroclite. Cependant, cette « politisation ouvrière » et communiste via Pif Gadget est-elle aussi durable et puissante qu’on pourrait le penser ? Résiste-t-elle à l’uniformisation des imaginaires par la culture de masse ? La lecture de Pif Gadget est-elle vraiment une pratique culturelle de classe destinée aux enfants les moins favorisés dans un contexte de « dissolution de la subculture ouvrière » (Vigna 2012) ? A la croisée des Media Studies, des Childhood Studies et des Communist Studies, ce colloque vise à apporter des éclairages originaux à ces champs en plein renouvellement comme le montrent les travaux récents publiés sur la presse en France ou le PCF.
Compte tenu du contexte épidémique, ce colloque se déroulera en distanciel et sera retransmis en direct en streaming grâce au lien suivant : https://mediacenter.univ-fcomte.fr/Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires 

Continuer la lecture de Colloque : Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires

Appel à communications : Le polar nordique, objet transmédiatique ?

« Le polar nordique, objet transmédiatique ? »

Lancement d’un Cycle de journées d’études

Université de Limoges et Université de Nancy

Vendredi 3 décembre 2021 (Limoges)

(English version below)

Nous lançons un cycle de journées d’études organisé par l’axe 3 d’EHIC (Université de Limoges) et l’axe IMAJE du LIS (Université de Nancy). La première journée aura lieu le vendredi 3 décembre à Limoges. Il s’agit d’étudier les exportations spatiales et médiatiques de ce genre fictionnel pour comprendre comment le Nordic Noir circule d’un pays à l’autre et comment ses exportations médiatiques contribuent à son évolution transculturelle. Nous nous intéresserons à la façon dont le polar nordique investit ces nouvelles formes multimédiatiques : série, podcast, jeux-vidéo, escape room, jeux de rôles, applications, sites internet, performances multimédia, littéraTube, blogs, podcasts…

Le Nordic Noir essaime actuellement dans les différents médias contemporains. Cette culture médiatique, particulièrement mobile, a franchi les frontières du Nord pour envahir les différentes productions populaires européennes, sans pourtant se délester des morphèmes nordiques qui l’ont engendrée : neige, glace, froid, rigueur, austérité du climat sont loin d’être un simple aménagement paysager constituent un noyau sémantique nécessaire pour comprendre le genre et sa prolifération multimédiatique actuelle, à l’instar du genre de jeux-vidéos appelé « Game Noir ».

Continuer la lecture de Appel à communications : Le polar nordique, objet transmédiatique ?

Parution : ethnographiques.org n°40, « Hip-hop monde(s) »

Journée d’études : Visages de l’objet imprimé : les frontispices au XIXe siècle

Atelier de la SERD : « Visages de l’objet imprimé : les frontispices au XIXe siècle »

Organisation : Delphine Gleizes et Axel Hohnsbein
Journée d’étude en ligne le 5 février 2021, de 9h30 à 15h30

Vitrines, étalages, photographies, tableaux, affiches, cartes de visites, cartes postales, livres, journaux, musées et spectacles, projections lumineuses, cinématographe, rayons X… Au fil du xixe siècle, textes et images peuplent de plus en plus d’espaces, bouleversant définitivement notre relation à la lecture. À la mobilité du corps du lecteur/promeneur répond une nécessaire mobilité interprétative, le texte et l’image entretenant désormais une relation compliquant singulièrement la tâche à qui veut distinguer les arts nobles des arts populaires.

La richesse iconographique des espaces urbains et textuels impose à ceux qui les organisent de maintenir et développer l’idée de seuil : les musées, les magasins (de pierre et de papier), les journaux, livres et revues, le métropolitain, les expositions, les passages, les cafés, les salles de spectacles, etc., conçoivent ou reconfigurent leurs seuils respectifs afin d’être instantanément identifiables aux yeux d’un lecteur/promeneur envisagé en tant qu’amateur d’images et acheteur potentiel.

Continuer la lecture de Journée d’études : Visages de l’objet imprimé : les frontispices au XIXe siècle

Parution : Tolkien and the Classical World

Hamish Williams (dir.), Tolkien and the Classical World, Walking Tree Publishers, 2021.

While scholars have often cited the influence of medieval texts and society on J.R.R. Tolkien’s seminal fantasy creations, the role of the classical world – the literature and thought of ancient Greece and Rome – has received far less attention.

This volume of essays explores various ways in which Tolkien’s literary creations were shaped by classical epic, myth, poetry, history, philosophy, drama, and language. In making such connections, the contributors to this volume are interested not simply in source-hunting but in how a reception of the classical world can shape the meaning we derive from Tolkien’s masterworks.

The contributions to this volume by Philip Burton, Łukasz Neubauer, Giuseppe Pezzini, Benjamin Eldon Stevens, Graham Shipley, and several other scholars should pave the way for further discussions between classical studies and fantasy studies.

Continuer la lecture de Parution : Tolkien and the Classical World

Alexie Geers (Université de Reims)

Alexie Geers, Université de Reims

Spécialiste des discours et des images médiatiques, je m’intéresse à la mise en récit des normes de genre dans les médias et à la constitution de cultures féminines à partir des médias dits féminins, tels que la presse féminine, les encyclopédies domestiques, les blogs féminins, les manuels scolaires et ce dans une perspective socio-historique.

Je suis enseignante contractuelle et chercheuse associée au Cerep de l’Université Reims Champagne Ardenne.

Pour plus d’infos : https://apparences.hypotheses.org/

Continuer la lecture de Alexie Geers (Université de Reims)