Archives de catégorie : Appels

Appel à communication : Autopsie du Méchant : de l’ombre à la lumière

Journée d’étude
« Autopsie du Méchant : de l’ombre à la lumière »
Jeudi 9 avril 2020​, Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges
Campus Vanteaux, 39E Rue Camille Guérin, 87036 Limoges

APPEL À COMMUNICATION

Il y a de cela quelques années il était impossible dans une œuvre cinématographique d’imaginer que le héros soit un méchant. Le film Joker a prouvé que la figure du méchant s’offre le premier rôle dans la culture populaire de nos jours. Le personnage du Joker était à l’origine l’adversaire d’un héros, mais son succès et ses réécritures lui ont permis de s’émanciper et de s’imposer sur le devant de la scène.
Peut-on saisir une identité du méchant ? L’histoire culturelle et artistique explore différents portraits du méchant ; il est donc difficile de définir ce personnage protéiforme. La figure du méchant peut-elle être cristallisée ? Parallèlement, dans l’actualité, l’instrumentalisation du méchant est omniprésente (tyrans au pouvoir, terroristes, tueurs en série, etc.). Cette figure est-elle en train de s’imposer face aux anciens « gentils » héros ?
Il se dégage une forme de fascination pour la figure du méchant, à la fois esthétique et sociale. Mais à quel moment la société a-t-elle commencé à troquer ses héros contre des figures parfois complètement opposées ?
Le temps des bons héros est révolu.
Les étudiant.es du Master Lettres et Arts de Limoges ont décidé d’organiser une journée d’étude sur ce sujet très contemporain et en pleine effervescence, en réunissant des acteurs.rices de plusieurs disciplines pour répondre aux différentes questions qu’il pose : Continuer la lecture de Appel à communication : Autopsie du Méchant : de l’ombre à la lumière

Appel à projets : Game in lab

L’appel à canditatures 2020 est ouvert jusqu’au 15 avril 2020 à midi !

Télécharger l’appel à projets détaillé.

English version of the call for project.

Game in Lab est le projet de soutien à la recherche sur le jeu de société créé en 2018 par Asmodee et l’Innovation Factory.

Nous avons pour mission de favoriser la recherche sur le jeu de société, d’encourager la diffusion des connaissances scientifiques vers les professionnels du jeu et le grand public, et d’animer une communauté mixte, composée de scientifiques, de professionnels et de passionnés du jeu de société.

Appel à candidatures pour des projets de recherche scientifique sur le jeu de société

L’appel à projet concerne des projets de recherche portant sur le jeu de société pris au sens le plus large (thème 1) ou la jeunesse et l’éducation (thème 2). Les propositions disciplinaires et interdisciplinaires sont acceptées, en recherche fondamentale ou appliquée. L’appel est ouvert à des chercheurs français et étrangers.

Les lauréats se verront attribuer un soutien financier pour des actions de recherches courtes ( ≤ 12 mois). La dotation totale de cette édition de l’appel à projets est de 55 000€, dont 10 000€ alloués par la fondation d’entreprise Libellud dans le cadre de son partenariat avec Game in Lab, pour des projets en rapport avec la jeunesse et l’éducation. Ces projets feront l’objet d’une catégorie spécifique (voir l’appel à projets détaillé). Continuer la lecture de Appel à projets : Game in lab

Appel à Communications Colloque « Alexandre Dumas. Écrire noir/ou blanc »

Colloque « Alexandre Dumas. Écrire noir/ou blanc »

3-5 décembre 2020 à Johns Hopkins University

Appel

La reconnaissance officielle de Dumas depuis 2002 et son intégration, physique et symbolique, au Panthéon des grands écrivains, se sont accompagnées d’une valorisation de ses origines métissées. Lors du transfert de ses cendres au Panthéon, en 2002, l’ancien Président de la République Jacques Chirac a ainsi mis l’accent sur ces origines, tandis que l’actuel Président Emmanuel Macron, au début de sa prise de fonction à la tête de l’Etat français, a lui aussi érigé Dumas en symbole d’une culture française ouverte sur le monde, nourrie d’influences mêlées. On notera enfin qu’en 2019, lors d’une récente exposition sur « Le Modèle noir » organisée au Musée d’Orsay, des portraits et des caricatures de Dumas ont été présentés. Continuer la lecture de Appel à Communications Colloque « Alexandre Dumas. Écrire noir/ou blanc »

Appel à communications – « Littérature et télévision en Belgique francophone »

Journée d’études Textyles, organisée en partenariat avec les AML (Archives et Musée de la littérature) – Bruxelles, 4 décembre 2020

La question des relations entre littérature et télévision, qui, en France, a fait l’objet de travaux significatifs, reste à être explorée dans le contexte de la Belgique francophone. C’est dans cette perspective que cette journée d’études se donne pour objectif de mettre en lumière les formes de médiatisation du littéraire à la télévision belge ainsi que de cerner les modalités de la représentation audiovisuelle des écrivains et de leurs œuvres. Continuer la lecture de Appel à communications – « Littérature et télévision en Belgique francophone »

Appel à contribution : « Globalisation de la culture et circulation des biens culturels », Réseaux

Appel à intentions de contribution pour un numéro thématique 

« Globalisation de la culture et circulation des biens culturels » 

Vincenzo Cicchelli et Sylvie Octobre (Université de Paris, Ceped/IRD ; Deps, MCC, Gemass, Sorbonne/CNRS).

Bien que la littérature sur la globalisation de la culture soit très vaste, notamment dans le monde anglo-saxon, il existe des lacunes que ce numéro spécial de Réseaux souhaiterait combler, en suscitant des contributions dans les domaines de la production, des politiques culturelles, de la réception et de l’hégémonie culturelle. 

1/ Du côté de la production, des basculements s’opèrent et voient l’avènement d’un monde multipolaire : les États-Unis, qui jusque récemment dominaient perdent la première place au profit de la Chine devenue, depuis 2013, le premier exportateur de biens et services culturels. La Turquie et l’Inde font désormais partie des 10 premiers exportateurs mondiaux. Si les pays occidentaux restent les principaux consommateurs, ce qu’ils consomment provient désormais de diverses régions du monde. Par ailleurs, des conglomérats mondiaux dominent les marchés globaux (Disney, Ubisoft etc) tandis que la convergence entre acteurs des NTIC et industries culturelles transforme le paysage des offreurs (Netflix, Amazon Prime, etc.). Quels sont les effets de ces mutations structurelles en termes de diversité produite ?  Continuer la lecture de Appel à contribution : « Globalisation de la culture et circulation des biens culturels », Réseaux

Revue Lidil – « Littératie numérique et didactique des langues et des cultures » (n°63- juin 2021)

Violaine Bigot, Université Paris 3, Christian Ollivier, Université de La Réunion, Thierry Soubrié, Université Grenoble Alpes

 

À la fin du siècle dernier, la notion de littératie, dont Fraenkel et Mbodj-Pouye (2010) relèvent en 1883 une première occurrence, en anglais, dans le Chambers dictionary, a suscité un grand intérêt dans divers champs des sciences humaines (sciences de l’éducation, sciences du langage, didactique, sociologie, sciences de l’information et de la communication). Elle s’est, entre autres, développée pour penser les apprentissages et les pratiques liées à l’écrit, au-delà des apprentissages initiaux et techniques de l’écriture et de la lecture, auxquels on réserve généralement le terme «d’alphabétisation». Si dans certaines définitions, la littératie est réservée au domaine des « compétences », elle englobe le plus souvent l’ensemble des « pratiques », ou, pour reprendre la définition que donne l’OCDE en 1995 : « la façon dont les adultes utilisent l’information écrite pour fonctionner dans la société » (Statistiques Canada, OCDE, & UNESCO, 1995, p. 15).

Appel à contribution : « La Belle Époque a-t-elle été virale ? Circulation, diffusion, reproduction des images et des textes dans les périodiques au tournant du siècle (1870-1930) »

Université Paris Nanterre, 25-26 juin 2020

Date limite d’envoi des propositions : 6 avril 2020

Argumentaire

La fin du XIXe siècle peut être considérée comme l’achèvement d’un ensemble de processus de systématisation et de rationalisation des techniques de production et de diffusion de l’imprimé : au niveau technique, la mise au point des procédés de reproduction photomécanique rendant possible la reproduction à faible coût et sans perte d’information des images et des textes ; au niveau rhétorique, le journalisme valorise des formes simples, directes, qui augmentent l’efficacité communicationnelle. Continuer la lecture de Appel à contribution : « La Belle Époque a-t-elle été virale ? Circulation, diffusion, reproduction des images et des textes dans les périodiques au tournant du siècle (1870-1930) »

Call for papers. Literatures and other worlds: Genres, Politics, society (LILEC GRADUATE CONFERENCE)

7 May 2020
Conference languages: Italian and English
Keynote Speaker: Christine Berberich (University of Portsmouth)

This conference aims to reflect on the relation between literature and society, starting from a conception of narrative genres intended as a site of elaboration of the real in its complexity and as a site of political resistance, as fostering the circulation of ideas and participation in the public sphere. This does not necessarily imply an adherence to realism, as shown by the ideological import of fantasy, the fantastic and other ‘de-realising’ forms.

The evolution of genres throughout the centuries has been marked by a constant questioning of their own premises, also through unceasing negotiations with other expressive codes and with changes in media, society and politics. This process appears to have intensified and increased in our present, when we are witnessing a growing hybridisation and refunctionalisation of literary genres, including mass genres, the conventions and techniques of which are used to convey ever-new contents, opening to a prism of unprecedented relations between narrative and socio-political categories.

Continuer la lecture de Call for papers. Literatures and other worlds: Genres, Politics, society (LILEC GRADUATE CONFERENCE)

APPEL : Colloque international « Daniel Lesueur » (1854-1921)

Sous la direction de Diana Holmes (University of Leeds), Martine Reid (université de Lille) et Anne Tomiche (Sorbonne Université)

21-22 janvier 2021
Maison de la recherche de la Sorbonne,
28 rue Serpente, 75006 Paris

La fin du XIXe siècle et la Belle Epoque se caractérisent notamment par un nombre croissant d’auteures, poètes, romancières, dramaturges et journalistes. Certaines d’entre elles connaissent une visibilité incontestable et une notoriété exceptionnelle : appartenant au Tout-Paris littéraire du temps, elles comptent de plus au nombre des auteurs les mieux rémunérés. Tel est le cas de Jeanne Loiseau, qui, sur la recommandation de son éditeur, a pris en littérature le pseudonyme de Daniel Lesueur (elle épousera plus tard Henry Lapauze, conservateur au musée du Petit-Palais). 

Continuer la lecture de APPEL : Colloque international « Daniel Lesueur » (1854-1921)

Appel à communication : La fabrique de la bande dessinée

La fabrique de la bande dessinée. Perspectives socio-logiques sur la bande dessinée.

Colloque international organisé dans le cadre de l’année de la bande dessinée, organisé par l’Enssib – Elico, sous la responsabilité de Pascal Robert. Du 5 ou 6 mai 2020 à l’Enssib, 17-21 bd du 11 novembre 1918, 69100 Villeurbanne, France.

La bande dessinée a souvent été abordée au travers d’un prisme sémiotique, ce qui est en soi tout à fait légitime. Mais la bande dessinée ce n’est pas seulement un Texte, ou plutôt un hybride texte-image, c’est aussi des auteurs qui en font les scénarios et qui les dessinent, des éditeurs (et des imprimeurs ainsi que des distributeurs), petits ou grands, aux logiques plus ou moins expérimentales, des supports variés, de la revue au numérique en passant par l’album notamment, des festivals qui la célèbrent, du plus connu au plus méconnu, des libraires –souvent passionnés- qui la vendent, notamment dans des boutiques spécialisées, des bibliothécaires –non moins passionnés- qui la mettent en avant dans leurs médiathèques grâce à des expositions ou des conférences, des critiques également qui en parlent et singulièrement dans des revues papiers ou sur des sites internet… Bref, la bande dessinée c’est tout un monde de créateurs et de médiateurs qu’il faut décrire et analyser pour mieux le comprendre.

Continuer la lecture de Appel à communication : La fabrique de la bande dessinée