Programme des Assises CPM 2023

Programme des Assises de la recherche en cultures populaires et médiatiques, 2nde édition – CPM 2023 : « Futurs POP – Quel(s) avenir(s) pour les études en cultures populaires et médiatiques ? »

Dates : 12, 13 et 14 octobre 2023

Lieux : Université Paris Nanterre et Sorbonne Université

Les Assises de la recherche en cultures populaires et médiatiques 2018 visaient à constituer un événement scientifique centralisateur autour du thème commun « Approches critiques des fictions médiatiques : enjeux, outils, méthodes ». Réunissant une centaine d’intervenant·e·s issu·e·s de diverses disciplines, cet événement a permis de confronter les objets, les méthodes et les champs théoriques, confirmant le dynamisme des recherches en cultures populaires et médiatiques et contribuant à affirmer la place incontournable qu’elles occupent dans le paysage universitaire.  

Après ce premier état des lieux des recherches sur les cultures populaires et médiatiques, cette deuxième édition des Assises, qui se tiendra cinq ans plus tard, choisira cette fois de regarder vers l’avenir – le terme étant ici entendu dans un sens large.

Les Assises CPM 2023 sont organisées par l’Association internationale des chercheur·euse·s en Littératures Populaires et Culture Médiatique (LPCM). Fondée en 2011, la LPCM a pour but d’étudier, dans une perspective résolument pluridisciplinaire et intermédiale, les formes des cultures médiatiques, les pratiques qu’elles ont favorisées et les imaginaires qu’elles ont suscités dans les époques moderne et contemporaine. Depuis sa création, l’Association a fédéré des initiatives interdisciplinaires variées permettant une saisie problématisée des objets produits et diffusés par les industries culturelles et circulant dans l’espace public depuis l’avènement du roman-feuilleton. 

Contact : assisescpm2023@protonmail.com

Attention ! Pour pouvoir accéder au campus de la Sorbonne lors de la journée du samedi 14 octobre, il est nécessaire de remplir ce formulaire d’inscription pour le 11 octobre au plus tard https://forms.office.com/e/5jSGkDXXa3. L’inscription n’est par contre pas nécessaire pour les journées du jeudi et du vendredi.

Jeudi 12 octobre – Université de Nanterre


Bâtiment Max Weber
Salle de conférence, salle de séminaire 1, salle de séminaire 2

9h15-9h30 : Mot d’accueil
9h30-10h30 : Conférence plénière
  • Marie-Laure Ryan, chercheuse indépendante – La culture populaire et la notion de monde : métavers et multivers
10h30-11h : Pause-café
11h-12h30 : Ateliers parallèles

Atelier 1 : Localité/globalité

Présidence de panel : Rachel Nadon (Université de Sherbrooke)

  • Bruno Dupont (KU Leuven) – Une économie générale du jeu vidéo ? Notes pour un modèle d’analyse des échanges au sein des jeux vidéo
  • Nicolas Gauthier (Université de Waterloo) – De quelques futurs postapocalyptiques romanesques québécois (2013-2023)
  • Frédéric Guignard (Université de Lausanne) – Le futur est-il queer ? De l’utopie féministe à la fiction queer en SF contemporaine

Atelier 2 : Histoire et culture médiatique

Présidence de panel : Philippe Roussin (CNRS/EHESS)

  • Victor Faingnaert (Université de Caen-Normandie) – Les séries télévisées en cours : faire de l’histoire culturelle du très contemporain
  • Mathieu St-Pierre (Université Laval) – Visiter la Normandie du soldat Ryan

Atelier 3 : Gender studies

[Fusionné avec l’atelier 1]

12h30-14h : Déjeuner (buffet)
14h-15h30 : Ateliers parallèles

Atelier 4 : Sons et musique dans l’audiovisuel 

Présidence de panel : Jason Julliot (ENS Lyon)

  • Aurélie Huz (Université Paris Nanterre) – Sons aliens à l’écran : une mise à l’épreuve de la théorie de la science-fiction
  • Jérémy Michot (Université de Tours) – Vers une musicologie de la série télévisée : un état des lieux
  • Chloé Huvet (Université d’Évry Val-d’Essonne) – Ben Burtt et Star Wars (1977-2005) : le sound design d’une galaxie lointaine, très lointaine…

Atelier 5 : Nouvelles approches de l’adaptation

Présidence de panel : Lucia Quaquarelli (Université Paris Nanterre)

  • Henri Garric (Université de Bourgogne) – Pour sortir de l’adaptation : un feuillage des différences
  • Magalie Barthélémy (Université Catholique de Louvain) – La notion d’adaptation à l’ère du transmédia
  • Alessandro Leiduan (Université de Toulon) – Saviano reloaded: pour une interprétation fanique de l’univers de Gomorra. Dangers et perspectives d’avenir pour les études en cultures populaires et médiatiques

Atelier 6 : Archives et patrimoine

Présidence de panel : Jacques Migozzi (Université de Limoges)

  • Benoît Crucifix (KU Leuven) – Un patrimoine « invisible » : les cultures populaires à la Bibliothèque royale de Belgique
  • Hélène Veilhan (Université Clermont Auvergne) – Que nous dit l’inventaire du fonds de littérature populaire et enfantine de Michel et Jean Bastaire ?
  • Adeline Werry (Université Catholique de Louvain) – L’usage de la lanterne magique jouet : entre jeu d’enfant et divertissement familial
15h30-16h : Pause
16h-17h30 : Ateliers parallèles

Atelier 7 : Œuvres-mondes et luttes intersectionnelles 

Présidence de panel : Simon Bréan (Sorbonne Université)

  • Anne Besson (Université d’Artois) – Quelles recherches à venir sur la fantasy ? Un exercice d’imagination prospective
  • Flavie Falais (Université de Limoges) – Perspectives et enjeux politiques de la production vidéoludique : prise de conscience ou « marketing de la diversité » ?
  • Vivien Bessières (Université de Limoges) – Shifter vers le shifting ? Les promesses d’une nouvelle méthode d’écriture médiatique

Atelier 8 : Enseigner (avec) la culture médiatique

Présidence de panel : Raphaël Baroni (Université de Lausanne)

  • Justine Favre (Université de Lausanne) – Métaphores picturales et expériences plurilingues, de nouvelles pistes pour aborder la bande dessinée dans l’enseignement du FLE
  • Benjamin Demassieux (Université de Lille) – Le jeu vidéo au carrefour des notions du programme scolaire : utiliser des situations vidéoludiques comme prisme de compréhension de la littérature et de la philosophie

Atelier 9 : Industries culturelles et culture marchande

Présidence de panel : Henri Garric (Université de Bourgogne) 

  • Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre) – Pour une esthétique consumériste de la littérature
  • Anaïs Goudmand (Sorbonne Université) – Quel modèle narratologique pour envisager l’expansionnisme narratif et fictionnel des franchises cinématographiques ?
  • Fannie Valois-Nadeau (Université du Québec et Université Sherbrooke) – Sur les lignes floues du Charitainment : pour une exploration accrue d’une économie culturelle du care médiatisée

Vendredi 13 octobre – Université Paris Nanterre


Bâtiment Max Weber
Salle de conférence, salle de séminaire 1, salle de séminaire 2

9h30-10h30 : Conférence plénière
  • Jan Baetens, KU Leuven – Les plaisirs de l’archive
10h30-11h : Pause-café
11h-12h30 : Ateliers parallèles

 Atelier 10 : Rap et hip hop

Présidence de panel : Florian Alix (Sorbonne Université)

  • Francesca Aiuti (Università degli Studi Roma Tre) – L’identité multimédia de Pol Taburet
  • Meila Assani (Université de la Réunion) – Le numérique et les stratégies identitaires afro-diasporiques des générations post hip-hop francophone à La Réunion
  • Marion Coste (IUT de Neuville-sur-Oise) – Repenser l’intermédialité à travers l’étude du rap

Atelier 11 : Émotions médiatiques et numériques

Présidence de panel : Yoan Verilhac (Université de Nîmes)

  • Rachel Nadon (Université de Sherbrooke) – La presse criminelle québécoise au prisme des émotions médiatiques (1940-1960)
  • François-Xavier Surinx (Université de Liège) – Quand le jeu empiète sur le réel. Fonctions et conditions des « émotions métaleptiques »
  • Justine Simon (Université de Franche-Comté) – L’humour participatif en temps troublés : avenir euphorique ou dysphorique ?

Atelier 12 : Remédiations / reconfigurations

Présidence de panel : Henri Garric (Université de Bourgogne) 

  • Philippe Marion (Université Catholique de Louvain) – La BD en live télévisuel. L’émission Tac au Tac ou la performance graphique actualisée
  • Stéphane Benassi (Université de Lille) – Fictions plurielles et réseaux sociaux numériques
  • Olivier Stucky (Université de Lausanne) – Préparer l’avenir éditorial de la bande dessinée : la transition numérique des Humanoïdes associés, après Métal Hurlant et aux marges du livre imprimé
12h30-14h : Déjeuner (buffet)
14h-15h30 : Ateliers parallèles

Atelier 13 : Culture de la participation

Présidence de panel : Julien Bouvard (Université Jean Moulin Lyon 3)

  • Sylvain Lesage (Université de Lille) – Faire l’histoire des publics : l’apport du courrier des lecteurs
  • Marion Brachet (ANR MUSICOVID) – L’esthétisation du pouvoir dans le rock de stade : enjeux d’une enquête sur le rôle du public
  • Serkan Narmanli (Université Paris Nanterre) – Surjouer sa pratique du jeu vidéo : se « cosplayer », parler, consommer

Atelier 14 : Archives et patrimoine

Présidence de panel : Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre)

  • Sébastien Fevry (Université Catholique de Louvain) – Les Pièces d’ombres ou l’émergence d’un spectacle à domicile. Contribution à une archéologie médiatique des spectacles lumineux.
  • Jacques Migozzi (Université de Limoges) & Michel Poupin (Université de Limoges) – À la recherche du théâtre perdu : Carnet de fouilles sur une strate oubliée de la culture médiatique au xxe siècle
  • Pierre-Yves Hurel (Université de Lausanne) – Le DAI Personal Computer et sa ludothèque associative : des jeux de pair à pair

Atelier 15 : Esthétique et bande dessinée

Présidence de panel : Olivier Stucky (Université de Lausanne)

  • Irène Leroy-Ladurie – Enjeux des études sensorielles appliquées à l’exégèse critique d’une bande dessinée
  • Norbert Danysz (Université Lumière Lyon 2) – Approches esthétiques et stylistiques de la bande dessinée : défis et nouveautés
  • Raphaël Baroni (Université de Lausanne) – Pourquoi et comment enseigner les cultures médiatiques ? L’exemple du chapitrage et de la mise en page en bande dessinée
15h30-16h : Pause
16h-17h30 : Ateliers parallèles

Atelier 16 : Table ronde : perspectives françaises sur les Fan studies : théories, méthodes et terrains

Présidence de panel : Sarah Sepulchre (Université Catholique de Louvain)

  • Julie Escurignan (EMLV Paris) – « Ce qu’elle fait est super mais elle est un peu folle de faire ça à son âge » : Une analyse de l’acceptabilité culturelle du fandom en France
  • Hélène Breda (Université Sorbonne Paris Nord) – Fans de toujours et à jamais : étude ethnographique du fandom français de la franchise Disney
  • Mélanie Bourdaa (Université de Bordeaux Montaigne) – « Bonjour, je suis un fan et un chercheur » : Utilisation de la méthodologie Ethnofan dans la recherche sur les fans

Atelier 17 : Enquête et puzzle

Présidence de panel : Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre)

  • Mathilde Gourrat (Université de Lorraine) – Étudier la narration comme mécanique ludique : le cas des narrations-puzzle.
  • Lucie Amir (Université de Limoges) – « Politiques du polar ». Place du littéraire dans l’étude des rapports entre culture de grande consommation et politique
  • Sybila Guéneau (EHESS) – Une esthétique du monstrueux : le corps comme figuration de la société de consommation dans le néo-polar puis dans le roman noir français ultra-contemporain
19h30 : Projection de Lanterne Magique

(avec le soutien de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé)

  • Lanterniste : Anne Gourdet-Marès
  • Accompagnement piano : Philippe Marion

Lieu : Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, 73 Av. des Gobelins, 75013 Paris

Inscription nécessaire :

  • Pour les intervenant·e·s aux Assises : un formulaire d’inscription a été envoyé par mail par le comité organisateur (37 places sont réservées et offertes par la LPCM)
  • Pour toute autre personne intéressée, il sera possible d’acheter des places en ligne à partir du 5 septembre via la billetterie de la fondation : https://web.digitick.com/ext/billetterie5/?site=fondationpathe#compEtape1 (dans la limite des places disponibles)

Samedi 14 octobre – Sorbonne Université


Campus Sorbonne, 17 rue de la Sorbonne 75005 Paris
Amphi Milne Edwards, salle F366, salle F368

9h-10h30 : Ateliers parallèles

Atelier 18 : Études postcoloniales (salle F366)

Présidence de panel : Francesca Aiuti (Università degli Studi Roma Tre)

  • Mathilde Hug– Le héros et les autres. Approche postcoloniale des jeux vidéo RPG de fantasy
  • Bachir Sirois-Moumni (Université d’Ottawa) – Étendre la portée des cultures populaires au prisme du post/colonial; trajectoires narratives de Stars sportives du soccer au Canada
  • Frederick-Luis Aldama (University of Texas) – Teen of Color Narrative Futurities and the Troubling of Genre

Atelier 19 : Culture visuelle (Amphi Milne Edwards)

Présidence de panel : Jacques Migozzi (Université de Limoges)

  • Sophie Bros (Université Paris Nanterre) – Relire les romans d’aventures géographiques au prisme des visual studies
  • Morgane Ott (Université de Liège) – Pour une histoire sociale de l’art et des médias. Les magazines de masse et leur traitement de l’actualité artistique durant l’entre-deux guerre en Belgique
  • Magali Bigey (Université de Franche-Comté) – Entre réception et prescription : la romance contemporaine via #BookTok
10h30-11h : Pause-café
11h-12h30 : Ateliers parallèles

Atelier 20 : Recherche-création (salle F366)

Présidence de panel : Fanny Barnabé (Université de Namur)

  • Hélène Sellier – Penser une recherche-création ancrée dans une industrie culturelle : récit des pratiques collectives menées autour du jeu vidéo RecovR
  • Marie Baraillier – Pratiques transmédiatiques à destination de la jeunesse : comment décloisonner créations culturelles et recherches ?
  • Alexis Messina (Université de Liège) – L’idéation de jeux vidéo à l’université comme territoire de négociations : retour d’expérience et cadrage théorique d’un projet de recherche-création

Atelier 21 : Outils et méthodes de la comparaison (salle F368)

Présidence de panel : Sébastien Fevry (Université Catholique de Louvain)

  • Lena Möschler (Université de Lausanne) – Genèse post-éditoriale des romans-feuilletons du XIXe siècle : de la presse au livre
  • Claire Barel-Moisan (CNRS) – Cartographier un genre par le biais des Humanités numériques : nouvelles approches de la littérature d’anticipation
  • Jörg Tuerschmann (Université de Vienne) – L’étude de l’amorçage (priming) est-il une stratégie heuristique pour analyser de vastes corpus ?

Atelier 22 : Que faire du genre ? (Amphi Milne Edwards)

Présidence de panel : Anne Besson (Université d’Artois)

  • Yoan Verilhac (Université de Nîmes) – Intérêt et rentabilité d’une approche thématique des productions de la culture médiatique ?
  • Séverine Barthes (Université Sorbonne Nouvelle) – Cartographie de la culture pop sur l’antenne de France Inter (2010-2022)
  • Théodore Dehgan (Université Paris Nanterre) – L’omegaverse, une synthèse fanfictionnelle reconfigurant des enjeux patriarcaux

12h30-14h30 : Déjeuner

Bouillon Racine, 3 rue Racine, 75006 Paris

14h30-16h30 : Ateliers parallèles

Atelier 23 : Fictions et discours sociaux (salle F366)

Présidence de panel : Simon Bréan (Sorbonne Université)

  • Chloé Chaudet (Université Clermont Auvergne) – Fiction et « théories du complot » : de l’intérêt des approches comparatistes pour aborder l’imaginaire du complot
  • Isabelle Casta (Université d’Artois) – Ubi sunt… Refaire l’enquête : vérité judiciaire versus fiction populaire ?
  • Joséphine Vodoz (Université de Lausanne) – Structures culturelles des récits populaires : le « script Cendrillon »

Atelier 24 : Écocritique et géocritique (salle F368)

Présidence de panel : à déterminer

  • Lucas Friche (Université de Lorraine) – Analyser la cartographie des jeux vidéo : enjeux et méthodes
  • Constance Barbaresco (EHESS) – La littérature populaire pour mémoire. Les parties de campagne de Paul de Kock comme patrimoine culturel en banlieue
  • Alix Ricau (Freie Universität) – Rendre compte de l’évolution des sensibilités au monde naturel et des pratiques alimentaires au prisme de la culture médiatique
  • Oriane Sidre (Université Picardie Jules Verne) – Imaginaire du désastre et expression du futur après le 3.11 : la récupération de la pensée de Miyazawa Kenji et l’exemple du film d’animation Budori, l’étrange voyage (Sugii Gisaburô, 2012)

Atelier 25 : Valeurs, légitimités, patrimoine (Amphi Milne Edwards)

Présidence de panel : Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre)

  • Anouk Belanger (UCAM) & Martin Lussier (UQAM) – Événements « off » et actualisation de la notion de culture populaire
  • Raphaël Luis (ENS Lyon) – La valeur en question : vers un tournant statistique du populaire ?
  • Jean-Matthieu Méon (Université de Lorraine) – Rééditer, requalifier, actualiser. Le patrimoine « redécouvert » du roman graphique

Comité organisateur


  • Francesca Aiuti (Université degli Studi Roma Tre)
  • Loïc Artiaga (Université de Limoges)
  • Fanny Barnabé (Université de Namur, Secrétaire de la LPCM)
  • Raphaël Baroni (Université de Lausanne, Président de la LPCM)
  • Simon Bréan (Sorbonne Université)
  • Sébastien Fevry (Université Catholique de Louvain)
  • Anaïs Goudmand (Sorbonne Université, Trésorière de la LPCM)
  • Aurélie Huz (Université Paris Nanterre, Vice-Présidente de la LPCM)
  • Alice Jacquelin (Université Paris Nanterre, Secrétaire adjointe de la LPCM)
  • Matthieu Letourneux (Université Paris Nanterre, Vice-Président de la LPCM)
Comité scientifique

  • Mireille Berton (Université de Lausanne)
  • Anne Besson (Université d’Artois)
  • Alain Boillat (Université de Lausanne)
  • Mélanie Bourdaa (Université Bordeaux Montaigne)
  • Julien Bouvard (Université Jean Moulin Lyon 3)
  • Olivier Caïra (Université Paris Saclay)
  • Delphine Chedaleux (Université de Technologie de Compiègne/COSTECH)
  • Florent Favard (Université de Lorraine)
  • Henri Garric (Université de Bourgogne)
  • Fanny Georges (Université Sorbonne Nouvelle)
  • Jason Julliot (ENS Lyon)
  • Sélim Krichane (Université de Lausanne)
  • Nicolas Labarre (Université Bordeaux Montaigne)
  • Irène Langlet (Université Gustave Eiffel)
  • Jérémy Michot (Université Clermont Auvergne)
  • Jacques Migozzi (Université de Limoges)
  • Servanne Monjour (Sorbonne Université)
  • Magali Nachtergael (Université Bordeaux Montaigne)
  • Rachel Nadon (Université de Sherbrooke / Université Paris Nanterre)
  • Katharina Niemeyer (Université du Québec à Montréal)
  • Thibault Philippette (Université catholique de Louvain)
  • Lucia Quaquarelli (Paris Nanterre)
  • Valentine Robert (Université de Lausanne)
  • Julien Schuh (Université Paris Nanterre)
  • Sarah Sepulchre (Université catholique de Louvain)
  • Olivier Servais (Université catholique de Louvain)
  • Olivier Stucky (Université de Lausanne)
  • Marie-Eve Therenty (Université Paul Valéry Montpellier 3)
  • Yoan Vérilhac (Université de Nîmes)
  • Vinciane Zabban (Université Sorbonne Paris Nord)

Partenaires


  • Association des chercheurs en Littératures populaires et culture médiatique (LPCM)
  • Fonds d’intervention pour la recherche (FIR), Sorbonne Université
  • CELLF – UMR 8599 Centre d’étude de la langue et des littératures françaises, Sorbonne Université et CNRS
  • Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
  • CSLF – EA 1586 Centre des Sciences des Littératures en langue Française, Université Paris Nanterre
  • CRPM – EA 4418 Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues, Université Paris Nanterre
  • EHIC – UR 13334 Espaces Humains et Interactions Culturelles, Université de Limoges
  • LISAA – UR 4120 Littératures, Savoirs et Arts, Université Gustave Eiffel
  • GIRCAM – Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur les Cultures et Arts en Mouvement, Université Catholique de Louvain
  • Liège Game Lab, Université de Liège

Appel à contributions



Citer ce billet
Anaïs Goudmand (2023, 7 juillet). Programme des Assises CPM 2023. LPCM. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r30n

2 réflexions sur « Programme des Assises CPM 2023 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.