Archives par mot-clé : patrimoine culturel

Colloque : patrimoine du jeu vidéo

COLLOQUE : CONSERVATION DU PATRIMOINE VIDÉOLUDIQUE. QUELS ENJEUX ? QUELS ACTEURS ?

Mercredi 13 décembre 2017 – 14h00-20h00
Bibliothèque nationale de France

Site François-Mitterrand, Petit auditorium. Quai François-Mauriac – Paris 13e
Inscription gratuite mais obligatoire via Eventbrite

Fragilité des supports, obsolescence des matériels de lecture, disparition des archives des éditeurs et concepteurs, dématérialisation des contenus… La conservation du patrimoine vidéoludique soulève des problématiques nombreuses et complexes sur le long comme sur le court terme. Ces questions sont au cœur des activités et des missions de la Bibliothèque nationale de France (BnF) et du Conservatoire National du Jeu Vidéo (CNJV). La BnF et le CNJV s’associent dans le cadre d’un colloque pour faire un point d’étape autour de ces enjeux, partager les réflexions et les avancées Continuer la lecture de Colloque : patrimoine du jeu vidéo

Appel: La littérature pour la jeunesse : vecteur d'une identité culturelle populaire ?

boutet

Appel à contribution

La littérature pour la jeunesse :

vecteur d’une identité culturelle populaire ?

Colloque international et pluridisciplinaire

Université de Reims-Champagne Ardenne

Centre Interdisciplinaire de Recherches sur les Langues et la Pensée (CIRLEP) – EA 4299

Axe de recherche RSTI

les vendredi 21 et samedi 22 novembre 2014

L’objet de ce colloque, volontairement pluridisciplinaire,                                                                            est d’interroger la notion d’identité culturelle. Comment un peuple définit-il et                          élabore-t-il son identité? Il s’agit de déterminer les signes qui permettent l’identification à une culture populaire, qu’elle soit locale, nationale ou transnationale. La culture de caste et celle du genre sexuel relèvent pleinement de cette thématique.

 

    Nous avons choisi de centrer notre réflexion autour de la littérature pour la jeunesse, dans ses différentes manifestations, en tant que lieu privilégié de représentation et de reconnaissance de l’identité individuelle et collective. Les communications s’articuleront autour des deux volets de la dialectique « instruire/pertir », dans un rapport non exclusif permettant les combinaisons les plus fécondes.

 

Le premier axe didactique s’appuiera sur une sélection non exhaustive de supports : récits moraux, miroirs, manuels et récits documentaires, comptines et chansons à visée éducative. À titre d’exemples, nous pensons au Tour de la France par deux enfants de G. Bruno ou aux Vieilles chansons et rondes pour les petits enfants illustrées par Louis-Maurice Boutet de Monvel, dans le domaine francophone ; aux Lessons to Children d’Anna Laetitia Barbauld ou à la pédagogie de Maria Edgeworth dans le domaine anglophone ; à Das Glück der guten Erziehung du chanoine Schmid dans le domaine germanophone. Outre les œuvres classiques, les interventions pourront également porter sur la littérature pour la jeunesse d’aujourd’hui.

 

Le second axe récréatif s’intéressera aux récits d’aventures, aux robinsonnades et aux littératures de l’imaginaire. Quel est le rôle des romans de Jules Verne et de Joachim Heinrich Campe dans la construction d’une identité culturelle populaire ? Quelle part de subversion attribuer aux contes de George McDonald ? La littérature pour la jeunesse contemporaine, mondialisée et consommée en masse, offre-t-elle encore un terrain sur lequel bâtir une culture identitaire ?

 

La littérature patrimoniale, à la confluence des deux axes, occupera une place signifiante dans nos réflexions. Il s’agit bien de questionner les dispositifs idéologiques qui président à la construction et à l’affirmation du sentiment d’appartenance à une culture. Le corpus pourra être écrit, oral et/ou iconographique. Nous nous intéresserons autant à la norme qu’à sa subversion. On portera une attention particulière à la traduction intersémiotique et à la poly-exploitation de certaines œuvres pour la jeunesse : le passage de l’oralité à l’écriture, puis de l’écriture à l’image préserve-t-il ou aliène-t-il leur essence populaire (Volkstümlichkeit) ?

 

Nous refusons délibérément de restreindre notre problématique à une aire géographique et à des bornes temporelles prédéfinies afin de garantir la plus grande ouverture et amplitude possibles à nos travaux. Toutes les méthodes de recherche sont les bienvenues (linguistiques, littéraires, civilisationnelles, historiographiques).

 

 

…/…

…/…

Chaque intervention de 20 minutes sera suivie de 10 minutes de discussion.

Les langues du colloque sont le français, l’anglais et l’allemand, afin de permettre

aux chercheurs d’Europe de l’Est de prendre part à notre réflexion.

comité d’organisation 

Colette Gauthier (CERHIC)

Yannick Bellenger-Morvan (CIRLEP)

Merci d’envoyer vos propositions de communication

de 300 mots maximum avec une courte notice biographique

avant le 15 mars 2014

à Colette Gauthier

(colette.gauthier@univ-reims.fr)

ET

à Yannick Bellenger-Morvan

(yannick.bellenger@univ-reims.fr)

Appel à contributions : Essachess – Journal for Communication Studies, « Communication et mémoire/Communication de la mémoire »

Appel à contributions : Communication et mémoire / Communication de la mémoire, Essachess – Journal for communication Studies, 5, n°2(10), 2012.

Call for Papers : Communication and/of memory, Essachess – Journal for communication Studies, 5, n°2(10), 2012.

Coordination du dossier / Coordinators : Yves CHEVALIER (University of Bretagne Sud, France) and Lucian-Zeev HERSCOVICI (National Library of Israel, Hebrew University of Jerusalem, Israel)

***

English below

« Communication et mémoire / Communication de la mémoire » s’avère un thème complexe et sensible, mais à la fois émergeant et porteur dans la recherche contemporaine en communication. Au fil des ans la recherche impliquant la communication et la mémoire / la communication de la mémoire s’est concentrée sur l’examen des divers aspects interconnectés de la médiation de la mémoire à travers une variété d’approches académiques. À partir de ces approches et du « patrimoine des recherches en cours » lié à la communication et à la mémoire, ce dossier de la revue ESSACHESS – Journal for Communication Studies vise à offrir une perspective interdisciplinaire et internationale sur la façon de lier la communication à la mémoire à travers les thématiques suivantes:

  • la mémoire en tant que catégorie de base dans la recherche en sciences sociales ;
  • les tendances de la recherche actuelle sur la mémoire collective ou sociale ;
  • la mémoire communicative en tant que mémoire générationnelle ;
  • le rôle des médias dans la mémoire culturelle ;
  • discours et  mémoire ;
  • la numérisation de la mémoire ;
  • les métaphores de la mémoire ;
  • les machines de la mémoire dans la société technologisée ;
  • l’impact de la numérisation et des médias sociaux sur la mémoire ;
  • les mémoires culturelles du communisme et de l’Holocauste à travers l’analyse des documents, des musées, des films, des archives, des témoignages oraux, des documentaires, etc. ;
  • la communication de la mémoire: documentation numérique ;
  • la communication de la mémoire: préservation du patrimoine culturel.

Pour ce numéro de la revue ESSACHESS nous attendons des contributions qui peuvent prendre la forme :

  • d’études théoriques ou de textes apportant de nouvelles orientations pour le débat dans la littérature spécialisée ;
  • de recherches empiriques et d’études de cas.

Dates importantes :

  • 15 avril 2012 : envoi de la proposition d’article sous forme d’un résumé d’environ 2500 – 3500 signes espaces compris ;
  • 15 mai 2012 : notification des résultats ;
  • 15 septembre 2012 : soumission intégrale de l’article;
  • 15 novembre 2012 : acceptation définitive de l’article.

Les articles devront comprendre entre 20 000 et 25 000 signes espaces compris. Ils peuvent être soumis en français ou en anglais et doivent être accompagnés d`un résumé en français et en anglais (200-250 mots), de 5 mots clés, des noms, ainsi que des affiliations et adresses e-mail de tous les auteurs. Les articles et questions complémentaires doivent être adressés à :

essachess@gmail.com

Les auteurs dont les articles auront été acceptés en seront avisés par e-mail. La revue sera publiée en décembre 2012.

***

Communication and/of memory are explosive, complex and challenging topics in the contemporary research in communication and memory studies. Over the years, research involving communication and/of memory has concentrated on the examination of a variety of interconnected aspects of the mediation of memory through different academic approaches.

Starting of these approaches and the current research heritage related to the communication and/of memory this thematical issue seeks to offer an interdisciplinary and international perspective on how to connect communication and memory through the following topics:

  • memory as a basic category for social science research;
  • collective or social memory trends;
  • communicative memory as generational memory;
  • the role of media for cultural memory;
  • narrative and memory;
  • digitization of memory;
  • metaphors for memory;
  • memory devices in the technologized society;
  • the impact of digitization and social media on memory;
  • cultural memories of communism and Holocaust through analyzing documents, museums, films, archives, oral testimonies, documentaries, etc.;
  • communication of memory: digital documentation research;
  • communication of memory : preservation of cultural heritage.

All scholars and researchers with an interest in these subjects are invited to submit papers. Their contributions can be in the form of:

  • theoretical studies or articles adding new insights to the debate in the literature;
  • original empirical research including case studies.

Important Deadlines

  • April 15, 2012: submission of the proposition of article in the form of a summary of 400-500 words;
  • May 15, 2012: acceptance of the proposal;
  • September 15, 2012: full paper submission;
  • November 15, 2012: full paper acceptance.

Papers should be between 6,000-10,000 words in length. Papers can be submitted in English or French. The abstracts should be in English and French, max. 200-250 words followed by 5 keywords. Please provide the full names, affiliations, and e-mail addresses of all authors, indicating the contact author. Papers, and any queries, should be sent to:

essachess@gmail.com

Authors of the accepted papers will be notified by e-mail. The journal will be published in December 2012.