Archives par mot-clé : mélodrame

Exposition : « Les deux orphelines »

Exposition

Des Deux Orphelines aux Deux Orphelines Vampires.Variations autour d’un mélodrame

Du 18 septembre au 20 octobre 2017

Bibliothèque des lettres et sciences humaines de l’Université de Montréal, Pavillon Samuel-Bronfman, 3000 rue Jean Brillant.

Contact : berengere.vachonfrance@umontreal.ca

Les Deux orphelines est un mélodrame en cinq actes et huit tableaux de deux auteurs dramatiques français, Adolphe d’Ennery et Eugène Cormon, créé le 29 janvier 1874 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin à Paris.

La pièce met en scène Louise et Henriette, deux jeunes orphelines qui, à la veille de la Révolution Française, viennent à Paris pour Continuer la lecture de Exposition : « Les deux orphelines »

Publication : Le mélodrame filmique revisité / Revisiting Film Melodrama, Dominique Nasta, Muriel Andrin et Anne Gailly (dit/eds)

Nasta, Dominique ; Andrin, Muriel ; Gailly, Anne (dir./eds.), Le mélodrame filmique revisité / Revisiting Film Melodrama, Peter Lang, 2014, coll. : Repenser le cinéma / Rethinking Cinema vol. 5

Nasta, Dominique ; Andrin, Muriel ; Gailly, Anne (dir./eds.),

Le mélodrame filmique revisité / Revisiting Film Melodrama, Peter Lang, 2014, coll. : Repenser le cinéma / Rethinking Cinema vol. 5.

ISBN 978-2-87574-136-3 br.  (Softcover)

ISBN 978-3-0352-6400-5 (eBook)

 

Dans une confrontation inédite des approches francophones et anglo-saxonnes signées par des experts internationalement reconnus aussi bien que par de jeunes chercheurs, Le mélodrame filmique revisité propose d’ouvrir le champ d’études vers de nouvelles perspectives historiques et esthétiques. En effet, le mélodrame souffre, depuis ses débuts cinématographiques, d’une exploitation péjorative qui restreint le « mode mélodramatique » à la manipulation des émotions du public et à une representation excessive sur le plan esthétique. Minimisé, expédié, ce genre mérite pourtant d’être enfin l’objet d’une revalorisation à travers des approaches innovantes et un corpus élargi à la télévision, l’animation et l’internet.

Revisiting Film Melodrama brings forth pioneering French and English speaking approaches from internationally known experts as well as by young researchers, aiming to broaden the research area through new historical and aesthetic perspectives. Indeed, film melodrama has too often been under-estimated, most surveys having essentially focused on the audience’s emotions and on excessive representations, often neglecting the complexities of the «melodramatic mode». More than ever, melodrama as film genre requires a comprehensive, multi-layered re-appraisal which includes references to the genre at work on television, animation and the internet.

 

Contenu/Content:

Thomas Elsaesser: Le mélodrame: entre globalisation de l’empathie et standardisation de l’intime

Jean-Loup Bourget: Mélodrame et théorie des modes

Sabine Lenk / Frank Kessler: Aspects du mélodramatique dans le cinéma des premiers temps

Marc Vernet: Les formes mélodramatiques du temps de la Triangle (1913-1919)

Anke Brouwers: The Original Serial Queen. Capitola Black and the Serial Queen of the 1910s

Anne Gailly: Doux Jésus ! Prolégomènes à une sous-catégorisation générique: Le mélodrame de l’Enfance (Pathé, 1900-1913)

Tom Paulus: The Melodramatic Moment as Allegory in Griffith’s Biograph Films

Laurent Guido: «Captiver» au lieu de «paralyser». Henry Albert Philipps, pourfendeur des excès mélodramatiques au cinéma

Natalia Noussinova: Kean d’Alexandre Volkov: intertextualité et mélodrame

Jean-Marc Leveratto: Queen Elizabeth (1912), le mélodrame et la formation du feature film

Pierre Arbus: Le mélodrame chez Pagnol: une arme idéologique

Katalin Por: Interaction des pôles créatifs dans le mélodrame hollywoodien au départ de pièces hongroises

Christophe Damour: Deux visages du jeu mélodramatique au cinéma: Garbo et Kidman

Stefania Giovenco: L’amorosa menzogna: Novelization and Melodrama in the 1950s Italian Cinema

Elena Dagrada: À revisiter ? Mélodrame, néoréalisme et Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini

Christian Viviani: Correspondances élémentaires: universalité du mélodrame

Olga Kourelou: 1960s Greek Meló: A Despised Genre

Mathias Lavin: Amour en perdition. Le moment mélodramatique dans l’œuvre de Manoel de Oliveira

David Asenjo Conde: Mélodrame maternel et exode rural. Analyse, production et réception critique de La Aldea Maldita (1930) et Solas (1999)

Nevena Daković: National Melodrama: Melodrama, Revolution, Nation

Jane Gaines: 4 Months, 3 Weeks, and 2 Days. Where is Marxism in Melodrama Theory?

Pierre Véronneau: La mauvaise réputation et le malaise de l’histoire. Le mélodrame québécois des années 1940-1950

Jean Bruce: Ethnography, Melodrama, Multiculturalism: Atanarjuat – The Fast Runner

Julie Amiot-Guillouet: Quand le cinéma «sombre» dans le mélodrame. Le genre comme critère de dévalorisation dans la critique cinématographique mexicaine et cubaine. Étude de cas

Carrie Tarr: Melodrama, Modernity and National Identity in the Films of Viet Linh

Ira Bhaskar: Trauma, Melodrama and the Production of Historical Affect. Indian Cinema and the Figuration of The Partition and the Contemporary Communal Riot

Philippe Ortoli: Problématique de la compassion. La trilogie de la vengeance de Chan-wook Park comme exploration des vertus cathartiques du mélodrame cinématographique

Antoine Gaudin: Les «mélodrames gangstéristes» américain des années 1990. Formes pathétiques de la romance et de l’affect amoureux masculin

Eric Dumont: Cinématoscopie mélodramatique du réel: le cas de Satoshi Kon

Jean-Pierre Esquenazi: Métamorphoses du mélodrame. L’exemple de la télévision américaine contemporaine

Pierre-Olivier Toulza: Le mode mélodramatique dans les séries télévisées américaines contemporaines. 24h Chrono et Veronica Mars

Pascal Lefèvre: «My God! Your life is like a soap opera!» The Complex and Paradoxical Universe of the Soap: The Bold and the Beautiful – Laurent Jullier: «I did not cry, but I sighed a lot». Users Reviews of Hollywood Melodramas on IMDb.

 

Dominique Nasta is Film Studies Professor at the Université Libre de Bruxelles, where she chaired the Film Department from 1990 to 2010. She is the author of Meaning in Film: Relevant Structures in Soundtrack and Narrative (1991) and the co-author of New Perspectives in Sound Studies (2004). Her latest book isContemporary Romanian Cinema: The History of an Unexpected Miracle (2013).
Muriel Andrin est Présidente de filière et enseigne au sein du Master en études cinématographiques de l’Université Libre de Bruxelles. Elle est l’auteure de Maléfiques. Le Mélodrame filmique américain et ses héroïnes (2005) ainsi que co-éditrice de Femmes et critique(s) (2009) et de Pratiques de l’intime – écrire, filmer et commenter la sexualité au féminin (2012).
Anne Gailly est assistante au sein du Master en études cinématographiques de l’Université Libre de Bruxelles. Sa recherche doctorale définit les caractéristiques du « mélodrame de l’Enfance » dans les productions françaises réalisées entre 1900 et 1920. Son intérêt porte également sur le mélodrame contemporain et sur les cinéastes belges de l’époque du muet.

Parution: Stanley Cavell, La Protestation des larmes; Le mélodrame de la femme inconnue

Stanley Cavell

La Protestation des larmes. Le mélodrame de la femme inconnue

Paris : Capricci, 2012

EAN 9782918040347

328 p.

Prix 21EUR

Présentation de l’éditeur :

Dans son ouvrage le plus célèbre écrit en 1981, À la recherche du bonheur, Stanley Cavell, se basant sur sept grandes comédies classiques hollywoodiennes, théorise l’existence d’un genre nouveau, la comédie du remariage.

Avec La Protestation des larmes (1996), le grand philosophe américain complète ce travail en définissant un genre symétrique : le mélodrame de la femme inconnue. À travers l’étude de quatre films des années 1930-1940, Cavell dresse le portrait d’héroïnes isolées qui partagent le besoin d’exister par elles-mêmes et d’être éduquées, et qui ne peuvent pourtant dépasser leur condition qu’en dehors du cadre du mariage.

Revendiquant de nouveau l’importance de mêler les disciplines comme la philosophie, l’esthétique ou la psychanalyse et de les faire dialoguer avec les oeuvres de la culture populaire que sont les films, Cavell développe une réflexion à la fois exigeante et enjouée.

Né en 1926, Stanley Cavell est une des voix les plus singulières de la philosophie contemporaine. Professeur d’esthétique à Harvard, il est le philosophe qui a su reconnaître la double importance du cinéma : pour lui-même et pour l’Amérique. Le cinéma parlant hollywoodien des années 1930-1960 retient particulièrement son attention : les écrits de Cavell à son sujet constituent une conversation inlassable, à la fois amoureuse et érudite, relançant et prolongeant celle que les films établissent déjà entre les sexes, entre l’ordinaire et le philosophique, l’Amérique et l’Europe…

Parution: P. Brooks et M. Faten Sfar (dir.), Anthologie du mélodrame classique

Anthologie du mélodrame classique

Sous la direction de Peter Brooks et Myriam Faten Sfar

Paris, Éditions Classiques Garnier, « Bibliothèque du XIXe siècle », 2011.

Présentation de l’éditeur

Voici pour la première fois une anthologie du mélodrame français classique. Cet ouvrage nous offre neuf pièces passionnantes écrites par de vrais hommes de théâtre, pièces qui marquent les étapes de l’évolution du genre. En les réunissant au sein d’une anthologie commentée et illustrée, Peter Brooks et Myriam Faten Sfar rendent ces textes accessibles à un large public auquel ce genre se destinait initialement.

Sommaire

Introduction

Note sur la présente édition

Les victimes cloîtrées

Coelina ou l’enfant du mystère

La Folle de Wolfenstein

Thérèse ou l’orpheline de Genève

La Vénitienne

Gaspardo le pêcheur

La Grâce de Dieu

Le Chiffonnier de Paris

Les Deux orphelines

Bibliographie

Index des noms

Index des œuvres

1273 p. Prix : 69EUR.

EAN : 9782812403286.