Archives par mot-clé : imaginaires

Parution : « Belphégor », JO 1936

Nouveau numéro de Belphégor, juin 2017

1936: les Jeux olympiques dans la presse internationale. Presse, mondialisation et imaginaires médiatiques

Paul Aron, Micheline Cambron, Gianni Haver, Marie-Eve Thérenty et François Vallotton

La présente livraison de la revue Belphégor publie les résultats d’une vaste étude internationale sur l’impact des Jeux olympiques de Berlin de 1936 dans la presse belge, française, québécoise et suisse.

L’événement, en lui-même, est bien connu et a fait l’objet de nombreuses publications. Les Jeux de 1936 ont été, de toute l’histoire de l’Olympisme, ceux qui ont suscité le plus d’études. Pour la première fois en effet, l’histoire du sport affrontait l’épreuve de la politique à l’échelle mondiale et à grande ampleur. Les historiens ont parfaitement décrit l’importance que le régime nazi a accordée aux Jeux, la manière dont ils ont orchestré leur mise en scène spectaculaire. Ceux-ci marquaient à la fois le grand retour de l’Allemagne dans l’organisation du sport international, et une occasion unique de montrer au monde les réalisations du Reich. Par ailleurs, les débats occasionnés par les orientations racistes et militaires du régime ont suscité nombre de réactions. La manière dont le Comité international olympique (CIO) a géré ces questions est également bien connue.

Pourquoi donc y revenir, et sous l’angle particulier de l’étude de la presse écrite ? Depuis une vingtaine d’années, la presse a pris une place de plus en plus importante dans la recherche. La numérisation des journaux, et notamment celle, rétroactive, de quotidiens anciens, a donné une nouvelle vie aux collections. Mais au-delà de cette opportunité, le constat qui fonde cet intérêt nouveau des chercheurs est avant tout lié à une nouvelle manière de penser la presse. Au lieu de considérer le journal comme une simple source historique, il convient de reconnaître que s’y jouent une série de phénomènes qui font du média non seulement le vecteur d’une information, mais aussi l’organisateur de celle-ci, selon des codes spécifiques progressivement mis au point pendant la période d’expansion de la presse écrite. Celle-ci s’est imposée comme la référence première de l’information au cours du xixsiècle, dépassant dans ce rôle la correspondance privée, la conversation ou les récits imprimés des siècles précédents. Pendant la même période, la presse a inventé à la fois un langage, des catégories d’expression (des rubriques), et mis en place tout un personnel aux fonctions différenciées (du pigiste au journaliste professionnel, du reporter à l’interviewer). La civilisation du journaldécrit cela en détails1. Au début du xxe siècle, ce système s’est étendu à d’autres médias, comme la radio et le cinéma, sans toutefois en changer les données essentielles.

Continuer la lecture de Parution : « Belphégor », JO 1936

Parution : « Imaginaire sériel »

Imaginaire sériel : les mécanismes sériels à l’œuvre dans l’acte créatif

J. Fruoco, A. Rando Martin, A. Laimé (dir.),

UGA Editions, Collection Ateliers de l’imaginaire, avril 2017

Le succès d’un service comme Netflix qui propose un flux continu de films et de séries télévisées sur internet montre un engouement de plus en plus important pour les œuvres en séries.  La question de savoir pourquoi notre esprit réagit si bien à une suite de films, une série télévisée ou à des romans en plusieurs volumes se pose alors. Qu’est-ce qui rend ces récits fragmentés si attractifs ? Pourquoi la division d’une histoire en épisodes fascine tant ?

L’objectif de ce livre est dès lors simple et offre quelques réponses à ces questions en tentant de comprendre l’impact de la sérialité sur l’imaginaire. L’ouvrage Imaginaire sériel propose donc de revenir sur les mécanismes de réception d’une œuvre sérielle, sur l’importance de leur matérialité mais aussi sur le rôle de la répétition et de la temporalité.

Quel que soit votre médium de consommation préféré, ce livre vous accompagnera sur le chemin de la sérialité en suivant les pas de Charles Dickens, Michel Butor et de nombreux autres artistes Continuer la lecture de Parution : « Imaginaire sériel »

Appel : Ambivalence du clown

Clownstorming. De l’ambivalence clownesque dans les cultures et pratiques contemporaines

Jeudi 8 et vendredi 9 juin 2017

Université de Lorraine, Nancy

Laboratoire Littératures, Imaginaire, Sociétés (LIS – E.A. 7305)

 

« J’ai un gros nez rouge, des traits sur les yeux… » Nous serions tous capables, pense-t-on, de reconnaître un clown lorsqu’il se présente à nous. Nous n’envisagions cependant pas que la panoplie populaire de ce farceur grimé allait intégrer l’attirail du criminel qui, depuis quelques décennies, œuvre dans la fiction à coups de dents et de tranchants, tandis que dans les villes de France ou du Canada, des clowns sèment la panique. Mais l’habit fait-il le clown ? Car si le nez rouge est bien « le plus petit masque du monde », comme le soulignait Jacques Lecoq, on a tôt fait d’être un clown, ou de cesser d’en être un, faisant de cette figure de la réversibilité quasi instantanée un singulier avatar de nos identités postmodernes.

De fait, le clown n’est pas mort. Certes Fellini a-t-il mis en scène la mort du clown (I Clowns, 1970) dans un dernier tour de piste Continuer la lecture de Appel : Ambivalence du clown

Publication : Femmes médiatrices et ambivalentes. Mythes et imaginaires, Anna Caiozzo, Nathalie Ernoult (dir.)

Anna Caiozzo, Nathalie Ernoult (dir.), Femmes médiatrices et ambivalentes. Mythes et imaginaires, Armand Colin, 336 p., 29 euros. EAN13 : 9782200272814

Lilith, Ishtar, Athéna, Déméter, Mélusine, Marie, Vis, Aglauros, Shirin, et bien d’autres, toutes sont femmes, tout comme sont aussi femmes ces créatures effrayantes, Lilith, Umm Sibyan , et autres démones, ogresses, sirènes ou amazones contre lesquelles les hommes et les femmes se protègent en consultant d’autres femmes, devineresses, prophétesses et autres vetules. Car toutes ces femmes, d’ici et d’ailleurs, issues du passé ou du présent, réelles ou imaginaires, offrent par-delà leurs différences apparentes un même visage, celui de l’ambiguïté et des questionnements relatifs à l’ontologie même de la féminité dans les imaginaires masculins. Les portraits de femmes présentés dans cet ouvrage tentent de cerner, en abordant différents types d’êtres féminins, le mystère de la féminité dans ce qu’il possède de plus complexe : le rapport au sacré stigmatisé par l’ambivalence et illustré par la médiation.

Réelles ou mythiques, ces femmes présentent toutes, à l’instar de la déesse, de la fée ou de la sirène, des facettes de la femme fatale dont la seule évocation résume tout un imaginaire masculin relatif à la femme, mère et amante, pourvoyeuse de plaisir et de richesses, mais aussi potentiellement dangereuse. Et, en particulier, sont redoutées celles d’entre elles qui ont échoué dans leur fonction d’épouse et de mère, entités nuisibles aux autres femmes et à leur progéniture, voire aux hommes eux-mêmes. Si le mystère de la vie lie indéfectiblement les femmes avec l’au-delà, elles en tirent aussi des capacités occultes qui en font aussi des médiatrices pourvoyeuses de biens matériels. Mais leur médiation se limite parfois à une tâche autrement plus noble : aider l’homme à accomplir son destin.

Anna Caiozzo est maître de conférences HDR en histoire du Moyen Âge à l’université de Paris 7 Denis Diderot.

Nathalie Ernoult est chercheuse UMR-ANHIMA et attachée de conservation au Centre Pompidou.

http://www.armand-colin.com/livre.php?idp=39885

Colloque: Poétiques du merveilleux : fantastique, science-fiction, fantasy (littérature et arts visuels); 29-30 novembre 2012

Poétiques du merveilleux :

fantastique, science-fiction, fantasy

(littérature et arts visuels)

29-30 novembre 2012


Maison de la recherche, Université d’Artois, 9 rue du temple, 62030 Arras cedex

Du 29 novembre 2012 au 30 novembre 2012, Université d’Artois, Arras, Maison de la recherche

CERLI (Centre d’études et de recherches en littérature de l’imaginaire)
Université d’Artois (Arras), Équipe d’accueil 4028 « Textes et Cultures », Axe de recherches « TransLittéraires »

Colloque organisé par Anne Besson et Evelyne Jacquelin

Jeudi 29 Novembre

9h : Accueil des participants

Ouverture du colloque (Claudine Nedelec, Directrice de Textes et Cultures / Lauric Guillaud, président du CERLI)

9h30 : Introduction scientifique : Anne Besson et Evelyne Jacquelin, « Poétiques du merveilleux, du fantastique à l’imaginaire contemporain »

Séance 1 : Frontières poreuses du réalisme contemporain

Présidence : Françoise Dupeyron-Lafay

10h : Laurent Bazin (U. Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines), « Pluralité des mondes, porosité des genres : poétiques de la transgression dans le roman européen contemporain »

10h30 : Vanessa Besand (U. Bourgogne), « Héritage du merveilleux dans le roman postmoderne : vers un renouvellement des catégories todoroviennes »

11h : Hélène Machinal (U. Bretagne occidentale), « Écriture du futur et redistribution des cartes génériques dans deux romans britanniques contemporains : Cloud Atlas de D. Mitchell et The Book of Dave de W. Self »

11h30 : discussion

12h00-13h30 : pause déjeuner

Séance 2 : Vous avez dit irrationnel ?

Présidence : Eric Lysøe

13h30 : Sylvie Allouche (U. Bristol), « Science et esprit scientifique dans Buffy the Vampire Slayer et Harry Potter »

14h : Jérôme Goffette (Université Lyon 1 / ENS), « L’hybride : merveilleux et scientifique dans Le Dr Lerne de Maurice Renard »

14h30 : Isabelle Limousin (Musée Picasso), « La Licorne de Borre Saethre »

15h : discussion et pause

Séance 3 : Merveilleux et science-fiction

Présidence : Hélène Machinal

15h30 : Thierry Jandrok (psychanalyste), « Retour sur le sens du Merveilleux »

16h00 : Philippe Clermont (Université Strasbourg IUFM), « Contribution à une théorie syncrétique du merveilleux : quelques apports de la science-fiction »

16h30 : discussion et pause

Séance 4 : Merveilleux et littérature de jeunesse

Présidence : Anne Besson

17h : Virginie Douglas (U. Rouen / Institut Charles Perrault), « Réalisme, fantasy et réalisme magique dans le roman britannique contemporain pour la jeunesse »

17h30 : Christian Chelebourg (U. Nancy 2), « Les dispositifs de l’aventure merveilleuse dans les fictions de jeunesse : topique et poétique »

18h : discussion et pause

18h30-20h : Assemblée générale des « Amis du CERLI »

20h30 : Dîner du colloque dans le centre-ville d’Arras

Vendredi 30 novembre

9h : Arrivée des participants

Séance 5 : Langage, imagination, fiction

Présidence : Lauric Guillaud

09h15 : Hélène Barrière (U. Aix – Marseille), « Imaginaire et décodage dans l’écriture de Barbara Frischmuth »

9h45 : Jérôme Dutel (U. Jean Monnet, Saint-Etienne), « Fiction linguistique ou linguistique-fiction ? »

10h15 : discussion et pause

10h45 : Françoise Dupeyron-Lafay (U. Paris-Est – Créteil), « En finir avec le réel, le possible et le vrai ? »

11h15 : Eric Lysøe (U. Clermont-Ferrand), « Fantastique, science-fiction, fantasy : pour une poétique des genres de l’imaginaire »

11h45 : discussion

12h-13h30 : pause déjeuner

Séance 6 : Le fantastique, mises en scène et en regard

Présidence : Gilles Menegaldo

13h30 : Valérie Tritter (Rectorat de Paris), « Etude d’impact de la 3D fantastique depuis L’Etrange créature du lac noir jusqu’à nos jours »

14h : Marc Arino (U. La Réunion), « Le Labyrinthe de Pan de Guillermo del Toro : une histoire de regards et de désobéissances »

14h30 : François-Ronan Dubois (U. Stendhal – Grenoble 3), « Doctor Who (2005) : la science-fiction à la conquête du fantastique »

15h : discussion et pause

Séance 7 : Sacré et transgression

Présidence : Evelyne Jacquelin

15h30 : Isabelle Olivier (U. Artois), « Motifs fantastiques et fantasy : écriture et réception du surnaturel selon le contexte narratif »

16h : Deborah Bridle-Surprenant (U. Nice – Sophia-Antipolis), « « A terrible good » : La poétique du surnaturel et du mysticisme dans Descent Into Hell (1937) de Charles Williams »

16h30 : Isabelle Casta (U. Artois), « La problématique sacrificielle dans la fantasy vampirique : un merveilleux transcendantal ? »

17h00 : discussion

Des trains repartent pour Paris à 18h17, 20h17, 21h17, 22h17.

Responsable : Anne Besson et Evelyne Jacquelin, E.A. Textes et Cultures, avec le CERLI

Parution: The Foreign in International Crime Fiction Transcultural Representations

The Foreign in International Crime Fiction

Transcultural Representations

Description

‘The foreigner’ is a familiar character in popular crime fiction, from the foreign detective whose outsider status provides a unique perspective on a familiar or exotic location to the xenophobic portrayal of the criminal ‘other’. Exploring popular crime fiction from across the world, The Foreign in International Crime Writing examines these popular works as ‘transcultural contact zones’ in which writers can tackle such issues as national identity, immigration, globalization and diaspora communities. Offering readings of 20th and 21st century crime writing from Norway, the UK, India, China, Europe and Australasia, the essays in this book open up new directions for scholarship on crime writing and transnational literatures.

Table of Contents

Contributors Introduction Part 1: Inside Out or Outside In? The Scene of the Crime as Exotic Décor Chapter 1: Cannibalistic Maori Behead Rupert Murdoch: (Mis)representations of Antipodean Otherness in Caryl Férey’s ‘Maori Thrillers Ellen Carter and Deborah Walker Chapter 2: ‘A desk is a dangerous place from which to watch the world’: Britishness and Foreignness in le Carré’s Karla Trilogy Sabine Vanacker Chapter 3: Havana Noir: Time, Place and the Appropriation of Cuba in Crime Fiction Philip Swanson Chapter 4: Shanghai, Shanghai: Placing Qiu Xiaolong’s Crime Fiction in the Landscape of Globalized Literature Hui Luo Chapter 5: Seeing Double: Representing Others in the Franco-Pacific Thriller Jean Anderson Part 2: Private Eyes, Hybrid Eyes: The In-Between Detective Chapter 6: ‘Don’t Forget the Tejedor’: Community and Identity in the Crime Fiction of Rosa Ribas Stewart King Chapter 7: An American in Paris or Opposites Attract: Dominique Sylvain’s ‘In-Between’Bicultural Detective Stories France Grenaudier-Klijn Chapter 8: Arthur Upfield and Philip McLaren: Pioneering Partners in Australian Ethnographic Crime Fiction John and Marie Ramsland Chapter 9: From Wolf to Wolf-Man: Foreignness and Self-Alterity in Fred Vargas’s L’Homme à l’envers Alistair Rolls Chapter 10: Others Knowing Others: Stieg Larsson’s Millennium Trilogy and Peter Høeg’s Smilla’s Sense of Snow Andrew Nestingen and Paula Arvas Chapter 11: Smog, Tweed and Foreign Bedevilment: Bourland’s Twenty-First-Century Remake of the Sherlock Holmes Crime Story Keren Chiaroni Part 3: When Evil Walks Abroad – Towards a Politics of Otherness Chapter 12: ‘The Meanest Devil of the Pit’: British Representations of the German Character in Edwardian Juvenile Spy Fiction, 1900–1914 Andrew Francis Chapter 13. Reading Others: Foreigners and the Foreign in Roberto Arlt’s Detective Fiction Carolina Miranda Chapter 14: Who is the Foreigner? The Representation of the Migrant in Contemporary Italian Crime Fiction Barbara Pezzotti Chapter 15: Images of Turks in Recent German Crime Fiction: A Comparative Study in Xenophobia Margaret Sutherland 16. The Representation of Chinese Characters in Leonardo Padura’s La cola de la serpiente (2000): Sinophobia or Sinophilia? Carlos Uxó Bibliography Index

Author(s)

Jean Anderson, Jean Anderson is Associate Professor at Victoria University of Wellington, New Zealand and Director of the New Zealand Centre for Literary Translation. She is the Editor of The New Zealand Journal of French Studies.

Barbara Pezzotti, Barbara Pezzotti is Teaching Fellow at Victoria University of Wellington, New Zealand.

Carolina Miranda,

Carolina Miranda is Lecturer at Victoria University of Wellington, New Zealand.