Archives par mot-clé : histoire culturelle

Colloque : Le 68 des enfants

Colloque « 1968 and the boundaries of childhood« 

Organisé par Sophie Heywood

12, 13 et 14 octobre 2017 à Tours (Bibliothèque Municipale).

Le colloque est accompagné d’une exposition à la BM de Tours, intitulée Libérons les enfants!, qui présente une sélection de livres pour enfants anglo-saxons et français des années 1970.

Image reproduced with the kind permission of Etienne Delessert

Day 1: Thursday 12thOctober

 

1.30-2.45pm coffee and registration

 

2.45pm ‘The Children’s ‘68’: Introduction to the project  

 

Theme 1: Children’s rights and children’s culture

3.15pm-5.15pm

  • Lucy Pearson, Newcastle University, UK

‘The Right to Read: Children’s Rights and Children’s Publishing in Britain’

  • Mathew Thomson, University of Warwick, UK

‘Rights, Limits and the Landscape of the Child in ‘70s Britain’ Continuer la lecture de Colloque : Le 68 des enfants

Parution : justice à la télévision

Myriam Tsikounas, La caméra explore le crime. Les causes célèbres du XIXe siècle, Rennes, PUR, 2017.

 

En 1955, la télévision française crée la collection « En Votre âme et conscience ». Elle raconte, dans un nouveau langage spécialement conçu pour le petit écran – la Dramatique –, les causes judiciaires les plus célèbres du XIXe et des débuts du XXe siècle. Après avoir relaté 66 affaires, la série disparaît en 1969. Durant toute cette période, Pierre Desgraupes et Pierre Dumayet ont réussi à faire comprendre aux Français le fonctionnement de la justice et les ont amenés à réfléchir sur la difficulté de juger.

Avec le soutien de l’INA et de l’équipe ISOR du Centre d’histoire du XIXe siècle Paris 1 Panthéon-Sorbonne-Paris Sorbonne.

Une série judiciaire télévisuelle

  • Étudier la série « En votre âme et conscience » dans une perspective historique
  • Les objectifs d’« En votre âme et conscience »
  • Les contraintes télévisuelles d’« En votre âme et conscience » *Le dispositif télévisuel retenu et son évolution

Continuer la lecture de Parution : justice à la télévision

Parution : Affaire Fualdès

L’Affaire Fualdès, le sang et la rumeur

 sous la direction de Jacques Miquel et Aurélien Pierre (Musée Fenaille), Le Rouergue, 2017

Au matin du 20 mars 1817, le corps du procureur Antoine Bernardin Fualdès était retrouvé égorgé dans l’Aveyron. Une extraordinaire affaire commençait, retentissant fiasco policier et judiciaire sur lequel se sont penchées plusieurs générations d’historiens et de chercheurs. Deux cents ans après les faits, le musée Fenaille revient sur l’incroyable feuilleton qui passionna la France et toute l’Europe. Dans un pays usé par les guerres napoléoniennes, agité par des complots et des conspirations, l’affaire Fualdès agit comme un révélateur. Elle annonce le mariage entre la presse écrite et les chroniques judiciaires, le crime et les récits populaires, l’encre et le sang. En fait foi la profusion d’images produites : lithographies et estampes sont publiées par dizaines. La riche iconographie rassemblée dans ce livre témoigne de la postérité de l’affaire dans la culture populaire mais nous rappelle aussi que de grands artistes tels que Théodore Géricault s’emparèrent du sujet. Quant aux Continuer la lecture de Parution : Affaire Fualdès

Appel : « Les séries télévisées et l’Histoire »

« Les séries télévisées et l’Histoire »

Appel à communication, avant le 30 septembre 2016, pour une journée d’étude (CRIHAM / EHIC)
Jeudi 27 avril 2017, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Université de Limoges

 

Image : Cillian Murphy dans “’Peaky Blinders’

Avec Marc Ferro et Pierre Sorlin, les historiens s’intéressent au cinéma depuis longtemps, mais c’est au livre de Christian Delage et Vincent Guigueno L’Historien et le film que l’on doit d’avoir profondément renouvelé les problématiques du rapport entre le cinéma et l’histoire. Le Cinéma est donc un domaine de recherche qui, en acquérant une légitimité scientifique, a vu ses méthodes et ses enjeux évoluer en profondeur. Le temps serait-il venu de voir les séries télévisées suivre le même processus ?

La forme sérielle apparaît avec la culture médiatique, dès les années 1830. Un siècle plus tard, elle a gagné différents supports, dont celui du premier cinéma puis des fictions télévisuelles, sans véritablement éveiller l’attention académique. L’essor de séries d’auteur, portées par un projet esthétique, a toutefois considérablement changé le regard porté sur cet objet. Ces dernières années, la bibliographie critique s’est étoffée, avec la naissance de collections dédiées. Les spécialistes de séries TV voient leurs objets intégrer le champ des productions légitimes et dépasser le stade de supports populaires Continuer la lecture de Appel : « Les séries télévisées et l’Histoire »

Soutenance de thèse: « L’encadrement des publications érotiques »

« Sens interdits : l’encadrement des publications érotiques en France des années 1920 aux années 1970 »

thèse présentée par Madame Anne Urbain, sous la direction de Monsieur Jean-Yves Mollier.

Date : Le lundi 7 décembre à 13h30

Lieu : Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Bâtiment d’Alembert Salle des Thèses – 2ème étage 5-7 Boulevard d’Alembert 78047 Guyancourt

Membres du jury :

Laurent MARTIN, Professeur des Universités, à l’Université de Paris III Sorbonne-Nouvelle – Rapporteur Olivier BESSARD-BANQUY, Professeur des Universités, à l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3 – Rapporteur Jean-Yves MOLLIER, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Directeur de thèse Serge LINARES, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Examinateur Pascal ORY, Professeur des Universités, à l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne – Examinateur Discipline : Histoire, histoire de l’art et archéologie

Résumé : Depuis le milieu des années 1970, l’encadrement juridique des publications érotiques n’a pas connu, en France, d’évolution majeure. Continuer la lecture de Soutenance de thèse: « L’encadrement des publications érotiques »

Parution : « Les Trente Glorieuses du téléspectateur »

Les Trente Glorieuses du téléspectateur : Une histoire de la réception télévisuelle des années 1950 aux années 1980

Géraldine Poels, Ina Editions, Collection « Médias essais », ISBN 978-2-86938-227-5, Avril 2015, 420 p.

trenteglorieuses

Raconter la télévision non plus du point de vue de ceux qui la font, mais du point de vue de ceux qui la regardent : ce changement de perspective représente à la fois un défi méthodologique et une approche iconoclaste qui met à mal certains mythes, à commencer par celui du téléspectateur fasciné, un peu naïf et souvent passif.

Cet ouvrage propose donc une autre histoire de la télévision, celle de la réception et des publics, à partir d’une hypothèse : les manières de regarder la télévision, le sens qu’on donne à ces pratiques, sont historiquement déterminées. Continuer la lecture de Parution : « Les Trente Glorieuses du téléspectateur »

Colloque : « Les voix du lecteur dans la presse française au XIXe siècle »

Les voix du lecteur dans la presse française au XIXe siècle

9-10 avril 2015, Université Paris 13, Institut Galilée, salle Darwin

Organisatrices : Valérie Stiénon et Elina Absalyamova

Le XIXe siècle est assurément l’âge de la lecture. Traversé par un double mouvement d’alphabétisation et de croissance démographique, il voit le lectorat s’étendre à de nouvelles catégories de personnes : ouvriers, femmes, enfants. Dans les foyers, les cafés, les cercles et les cabinets de lecture, c’est l’imprimé à diffusion périodique qui attire à lui l’essentiel de ce nouveau public. Le journal offre une alternative majeure au livre, moins coûteuse et plus accessible. Plus immédiate, aussi, puisqu’il construit avec ses destinataires un système d’adresses et de réponses autour de l’actualité socioculturelle. Du courrier des lecteurs au droit de réponse, en passant par la causerie, le badinage, la note et la lettre ouverte, variés sont les moyens dont il dispose pour donner, réellement ou fictivement, la parole à ses lecteurs.

Plus qu’une figure de récepteur à émouvoir, éduquer ou moraliser, le lecteur devient véritablement une « voix » qui investit les nouveaux espaces d’_expression_ de la civilisation du journal alors en constitution en France. Commenter les faits divers, orienter l’intrigue du roman-feuilleton et réagir à la parution d’une oeuvre deviennent autant d’initiatives accessibles au plus grand nombre. En associant l’étude des imaginaires médiatiques à la poétique du support et à l’histoire culturelle, ces deux journées ont pour objectif d’éclairer les rôles et les statuts du lectorat tels qu’ils sont décelables dans la textualité du journal. Que nous apprend celle-ci sur la participation des lecteurs au dialogue créatif avec les producteurs, à la configuration des genres, à la promotion des oeuvres, aux définitions de l’écrivain en régime médiatique ?

PROGRAMME

Continuer la lecture de Colloque : « Les voix du lecteur dans la presse française au XIXe siècle »

Au théâtre! La Sortie au spectacle XIXe-XXIe siècles

 

Aller au spectacle, à l’époque contemporaine, est une activité relativement banale et pratiquée dans toutes les parties du monde, selon toutefois des modalités et des enjeux qui varient considérablement dans le temps et l’espace. L’objet des quinze études réunies dans ce volume est d’étudier ce phénomène dans toute sa variété. De la fin du XVIIIe siècle à nos jours, de l’Amérique latine à la Russie en passant par Londres et Paris, Au théâtre ! en présente les différents aspects. Attente dans la queue, trafic de billets, goûts et stratégies sociales, codes et rituels, petits métiers liés à la sortie : tous ces éléments et bien d’autres sont ici analysés pour mieux appréhender cette expérience singulière qu’est la sortie au spectacle.

CFP – Special Issue of *Jeunesse* on Mobility

Jeunesse: Young People, Texts, Cultures invites essay submissions for a special issue addressing mobility in relation to youth texts and culture(s). We welcome essays that consider registers of race, class, gender, and disability. Essays should be between 6,000 and 9,000 words in length and prepared for blind peer-review.

Mobility invites us to think about bodies, identities, and agency from diverse disciplinary and methodological perspectives. Im/mobility can be many things: geographic, physical, ideological, imaginative, temporal, social. What are some of the ways that we might analyze this amorphous—in fact, mobile—topic in light of young people, their texts, and their cultures?

Submissions are requested by: 30 June 2015.

Continuer la lecture de CFP – Special Issue of *Jeunesse* on Mobility

Des bibliothèques populaires à la lecture publique

 Des bibliothèques populaires à la lecture publique,   Coordonné par Agnès Sandras, publié aux Presse de l’Enssib, juin 2014, 42 euros

Au XIXe siècle, une myriade de bibliothèques dites « populaires » se créent Continuer la lecture de Des bibliothèques populaires à la lecture publique