Archives par mot-clé : Cinéma

Parution: « Le péplum, et après ? »

Vivien Bessières, Le péplum, et après? L’Antiquité gréco-romaine dans les récits contemporains

Paris, Classiques Garnier, coll. « Perspectives comparatistes », 2016

Cet ouvrage fait le lien entre la réception populaire de la matière antique dans le péplum, un genre à vocation spectaculaire et politique, et sa réception plus élitaire dans un ensemble d’œuvres singulières qui ont cherché à défamiliariser l’Antiquité à partir des années 1960.

Tables des matières

Conférences de Benoît Peeters

Conférences de Benoît Peeters

La révolution des images (1830-1914)

9 octobre 2016 – 10 mai 2017

Musée des arts et métiers

60 rue Réaumur, Paris 3e

Image : Winsor McCay, Little Nemo, 1908

Au cours de ces huit Conférences Étienne-Jules Marey, Benoît Peeters analysera les mutations fondamentales qu’ont connues les images entre 1830 et 1914, en devenant reproductibles et séquentielles, puis mobiles. Ce sont les médias naissants – la caricature, le livre illustré, la bande dessinée, la photographie, le cinéma et le dessin animé – qui seront surtout évoqués. Mais au lieu de les séparer, la recherche mettra en évidence tout ce qui les relie.

Il sera question des panoramas et de la lithographie, du télégraphe et du phonographe, du chemin de fer et de l’aviation, mais aussi de personnages qui ont joué un rôle de passeurs entre les disciplines comme Töpffer, Nadar, Muybridge, Marey, Edison, les frères Lumière, Méliès et Winsor McCay. Il y aura des échappées vers Daumier, Meissonier et Degas, mais aussi vers Balzac, Jules Verne, Charles Cros, Clément Ader, Darwin et Freud. Plus souterrainement, il s’agira d’une réflexion sur les liens entre l’histoire des arts et celle des techniques.

Informations et réservations : arts-et-metiers.net

Conférences de Benoît Peeters au Musée des arts et métiers de 18h30 à 20h30

Mercredi 19 octobre 2016

Paris 1830 : UN NOUVEAU MONDE Continuer la lecture de Conférences de Benoît Peeters

Colloque « Shakespeare et la culture populaire »

 

Shakespeare et la culture populaire contemporaine

Laboratoire Textes & Cultures

Université d’Artois, 15-17 juin 2016

Maison de la Recherche, Salle des colloques. Entrée libre et gratuite

Organisation : Julie Assouly (Université d’Artois), Vincent Roger (Université Catholique de Lille), Guillaume Winter (Université d’Artois)

Sous l’égide de la Société Française Shakespeare

15 juin

13h15 : Accueil des participants et ouverture du colloque par M. Pasquale Mammone, Président de l’Université d’Artois

13h45 : A brief introduction to Shakespeare in Modern Popular Culture, Guillaume WINTER (Université d’Artois)

World Cinema

Présidence: Julie ASSOULY (Université d’Artois)

14h-14h40
Karol JÓŹWIAK (University of Lodz) “Pasolini’s Che cosa sono le nuvole, or Otello staged as a commedia dell’arte” Continuer la lecture de Colloque « Shakespeare et la culture populaire »

Parution : Les Frères Coen en poche

Julie Assouly, L’Amérique des frères Coen

CNRS Editions « Biblis », 2015

l-amerique-des-freres-coen

L’ouvrage de 2012 (CNRS Editions) reparait dans la collection de poche à 10 euros  :

Les frères Coen, « réalisateur à deux têtes », tandem farouchement inclassable, paire prodigieuse révélée au grand public par Arizona junior (1987), dressent un tableau désopilant de l’Amérique profonde. Comédies, westerns, films noirs : ils ont subverti les conventions du film de genre pour créer un néo-cinéma ambitieux, nourri de clins d’oeil rétro aux séries B, aux grandes productions hollywoodiennes, au polar, et à la peinture réaliste américaine…

Julie Assouly nous invite à un voyage passionnant au cœur de cet univers, Continuer la lecture de Parution : Les Frères Coen en poche

Appel : Reinterpreting Victorian Serial Murderers in Literature, Film, TV Series and Graphic Novels

ESSE Conference, Galway, Ireland

Monday 22 August – Friday 26 August 2016

http://www.essenglish.org/

Seminar title: Reinterpreting Victorian Serial Murderers in Literature, Film, TV Series and Graphic Novels

Serial murder came to the fore in the Victorian era and constituted a specific phenomenon within a growing attraction for deviance. If crime tended to be associated with socially problematic areas of the metropolis, the idea of serial killing raised newissues. Continuer la lecture de Appel : Reinterpreting Victorian Serial Murderers in Literature, Film, TV Series and Graphic Novels

Appel : Viralités, parasitages et piratages en science-fiction

 « Viralités, parasitages et piratages en science-fiction »

Le 5ème colloque Stella Incognita sera consacré en 2016 aux notions de viralité, de parasitage et de piratage au sein du genre de la science-fiction, et ce dans dans une grande variété de médias. Il s’agira d’envisager ces notions dans la pluralité de leurs définitions, afin d’explorer la façon dont la science-fiction se les réapproprie, parfois même les initie, pour mieux interroger le monde qui lui est contemporain.

Continuer la lecture de Appel : Viralités, parasitages et piratages en science-fiction

CFP: Cinema et serialite, Paris, 8/10 Septembre 2016

Cinéma et sérialité

 22ème colloque de la Sercia, 8-9-10 septembre 2016

Université Paris Diderot / Université Paris Ouest La Défense / Université du Havre / Guest Normandie / Fondation des Etats-Unis

Les propositions de communication sont à envoyer à sercia2016@gmail.com avant le 15 février 2016 (notice biographique de 150 mots maximum, abstract de 500 mots maximum).

La Société d’Etudes et de Recherche sur le Cinéma Anglophone réunit des chercheurs français et internationaux afin de promouvoir la recherche et l’enseignement dans le domaine du cinéma anglophone.

La nature du cinéma est étroitement liée à la notion de série. C’est par la succession d’une série d’images fixes qu’apparaît le mouvement dans les premières inventions comme le zoetrope, puis dans les appareils des frères Lumière ou de Thomas Edison. Alors que le récit cinématographique se complexifie, certains films choisissent de se décliner sous forme d’épisodes que les spectateurs sont encouragés à suivre, comme The Perils of Pauline (1914) ou The Exploits of Elaine (1914). Le plaisir de suivre une histoire sur Continuer la lecture de CFP: Cinema et serialite, Paris, 8/10 Septembre 2016

Parution : « Le Film noir français 1946-1960 »


Thomas Pillard, « Le film noir français face aux bouleversements de la France d’après-guerre (1946-1960) »

Nantes, Editions Joseph K., 2014

pillard_filmnoirfrancais_200

Des Portes de la nuit (1946) à Touchez pas au grisbi (1954) en passant par La Môme vert-de-gris(1953), le film noir français d’après-guerre frappe par sa diversité, sa richesse et son originalité.
Diversité des films et des récits : le pessimisme du «réalisme noir» contraste avec l’atmosphère ludique de la «série noire» parodique, ellemême très éloignée de l’univers interlope du «milieu» parisien dépeint dans le film de gangsters… Richesse des talents et des thèmes abordés: du tandem Carné/Prévert à Jacques Becker et Michel Audiard, via des stars comme Simone Signoret, Eddie Constantine ou Jean Gabin, le genre fait appel à des personnalités singulières pour explorer les anxiétés d’une France en mutation, marquée par la Seconde Guerre mondiale et confrontée à l’entrée dans la société de consommation. Singularité artistique et culturelle: loin d’être une simple copie du film noir américain, Continuer la lecture de Parution : « Le Film noir français 1946-1960 »

Congrès « La question du genre dans le cinéma et les séries »

21e Congrès de la SERCIA (Société d’Études et de Recherches sur le Cinéma Anglophone)

Masculin / Féminin. La question du genre  dans le cinéma et les séries anglophones

Organisé par Julie Assouly (Université d’Artois, « Textes et cultures ») et Marianne Kac-Vergne (Université Picardie-Jules Verne, « Corpus »)

Université d’Artois, Arras,  du 3 au 5 septembre 2015.

Voir le programme en pdf à partir de la page

http://textesetcultures.univ-artois.fr/Colloques-br-et-Journees-d-etudes

 

Colloque « L’amateur en cinéma »

« L’amateur en cinéma, un autre paradigme? », Université François-Rabelais, Tours, 23 et 24 juin.

sous la direction de Valérie Vignaux (INTRU, université de Tours), et Benoit Turquety (université de Lausanne).

Amateur_web

© Ciclic – Jean Chaudron (8 mm)

 

Le colloque se déroulera les deux jours de 9h00 à 17h00 au CESR, salle Rapin, 59 rue Néricault-Destouches, à Tours.

Une projection du film Grandir (2013) de Dominique Cabrera, en présence de la réalisatrice, est prévue salle Thélème, 3 rue des Tanneurs, le 23 juin à 18h30, en partenariat avec Ciclic.
Le réalisateur Boris Lehman viendra par ailleurs présenter des films en fin de matinée du 24 juin.

Programme :

mardi 23 juin

9h00 Introduction, Jean-Michel Fournier (directeur de l’UFR Lettres et Langues), Jean-Baptiste Minnaert (directeur de l’InTRu)

Première session — un paradigme

Modération : Benoit Turquety

9h30 Le cinéma amateur, un autre paradigme ?, Valérie Vignaux (université de Tours)

10h00 Le cinéma amateur, un paradigme précaire,  Roger Odin (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

10h30 Pause

11h00 La contribution de l’amateur dans le cinéma documentaire : autour de la notion de participation, Caroline Zéau (université d’Amiens)

11h30 Le statut des entretiens de mémoire filmés par des amateurs : film ou document ?, Claire Scopsi (Conservatoire national des arts et métiers)

12h00 Le cinéma amateur projette le numérique, François Albera (université de Lausanne)

Deuxième session — questions d’histoire

Modération : François Albera

14h00 La caméra Pathé-Baby : le cinéma amateur à l’âge de l’expérimentation, Anne Gourdet-Mares (fondation Jerôme Seydoux-Pathé)

14h30 Avec Marcel Borle en Angola : cinéma ethnographique et pratiques amateurs, Teresa Castro (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

15h00 Pause

15h30 Un cinéma officiel amateur : les racines artisanales du cinéma gouvernemental québécois, Louis Pelletier (université de Montréal)

16h00 Les clubs ciné-amateur et leurs publications en Suisse, Pierre-Emmanuel Jaques (université de Lausanne)

18h30, site Tanneurs, salle Thélème : Projection de Grandir (2013) de Dominique Cabrera, en sa présence. Modération de Julie Guillaumot, responsable du pôle Patrimoine de Ciclic.

mercredi 24 juin 2015

Troisième session — une figure de l’intime

Modération : Roger Odin

9h00 Se voir, s’aimer dans les home movies : la méta-famille ou l’apprentissage du regard familial, Giuseppina Sapio, (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

9h30 Mal du pays : réflexions sur le film de famille, Beatriz Rodovalho, (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

10h00 La famille exposée : pratiques du cinéma amateur en Italie, Chiara Rubessi, (université Grenoble 3)

10h30 Pause

10h40 Joseph Morder, le filmateur, Dominique Bluher (université de Chicago)

11h10 Le « modèle amateur » au prisme de l’autobiographie, Boris Lehman et Dominique Cabrera, Juliette Goursat (Esav, Toulouse)

11h40 Boris Lehman (cinéaste), présentation de films

Quatrième session — pour un cinéma différent

Modération : Jean-Pierre Bertin-Maghit

14h00 Lionel Soukaz : contre l’histoire unifiée, la caméra amateur, Stéphane Gérard (cinéaste), Vivien Sica (université Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

14h30 Défendre Vincennes en amateurs, Pratiques cinématographiques et vidéographiques non professionnelles à l’université Paris 8 (1969-1980), Mélisande Leventopoulos (université Paris 8)

15h00 Pause

15h30 « Pour un élargissement de l’expression libre » : modalités d’appropriation militante du Super 8 selon le groupe de réalisation Torr e benn (1972-1975), Sébastien Layerle (Université Paris 3- Sorbonne Nouvelle)

16h00 Maya Deren, Stan Brakhage, Jonas Mekas : pour une (re)définition du cinéma amateur, Cécile Tourneur (Université Paris 8)

16h30 Conclusion, Benoit Turquety (université de Lausanne)