Archives par mot-clé : anticipation

Colloque : Anticipation francophone

L’émergence du roman d’anticipation scientifique dans l’espace médiatique francophone 1860-1940

Université du Québec à Montréal – Local D-R200 et Salon Orange

3-5 mai 2017

Le roman d’anticipation scientifique se développe, dans le domaine francophone, au tournant du XXe siècle. Situé au croisement de la littérature et des sciences, à la lisière du roman d’aventure et du fantastique, il ne s’impose pas immédiatement comme un genre à part entière, mais se pense peu à peu à travers une série de dénominations génériques, du « merveilleux scientifique » au « roman des temps futurs » ou à la « science-fiction ». Cette cristallisation accompagne l’essor de la vulgarisation scientifique, adoptant souvent de semblables  logiques de diffusion et de popularisation.
À l’exception de quelques auteurs (Verne, Robida, Rosny aîné, Renard…), le vaste corpus qui compose cette littérature est peu connu. Le roman d’anticipation échappe au canon littéraire, à la fois parce qu’il relève de la littérature populaire et parce que ses productions ne sont pas unifiées sous une même bannière. L’un des objectifs de ce colloque est de remédier à cette méconnaissance en identifiant les parentés, les réseaux, les supports éditoriaux permettant de circonscrire cet ensemble générique. Pour ce faire, il propose d’aborder des romans et des nouvelles de littérature française, québécoise, belge et suisse, entre 1860 et 1940, soit du début des « Voyages extraordinaires » de Jules Verne jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.
Dans ce cadre général, nous souhaiterions plus spécifiquement Continuer la lecture de Colloque : Anticipation francophone

Parution : « Utopie et anticipation »

Revue Textyles n°48, « Utopie et anticipation »

 

Textyles utopie et anticipation

Version électronique : http://textyles.revues.org/2652

Volume : http://www.samsa.be/livre.php?id=30

Présentation

Prolifique dans les littératures de l’imaginaire, la Belgique présente pourtant une inconnue à propos du récit d’anticipation. De la fin du monde de Rosny aîné à celle de Luc Dellisse, des aventures spatiales de Bob Morane à la découverte des Cités obscures, du roman scientifique de Henri-Jacques Proumen aux technosciences de Gilbert Hottois, l’anticipation excède les caractéristiques de la science-fiction, croise plus d’une fois l’utopie et redéfinit les rapports entre réel et fiction en une pluralité de mondes possibles. Elle pose des questions cruciales lorsqu’on prend la peine de considérer ses réalisations dans la littérature belge francophone : quels sont les auteurs, les éditeurs et les supports concernés ? existe-t-il des thèmes spécifiques ? quels imaginaires ces fictions privilégient-elles ? comment les genres investis interfèrent-ils avec le merveilleux scientifique, le surréalisme ou le réalisme magique ? En associant des études de cas à une réflexion d’ensemble, les contributions rassemblées Continuer la lecture de Parution : « Utopie et anticipation »

Appel: « L’anticipation », revue COnTEXTES

L’anticipation dans les discours médiatiques et sociaux

Numéro de la revue COnTEXTES (https://contextes.revues.org/)

(dir. Matthieu Letourneux et Valérie Stiénon)

Image : « La journée d’un parisien au XXIème siècle », Lecture pour tous, Décembre 1910

La littérature d’anticipation francophone qui précède la science-fiction (1840-1940) est peu considérée pour elle-même au-delà des figures de Jules Verne, Rosny aîné et Maurice Renard. Se souvient-on de José Moselli, Henri Allorge, Octave Béliard ou André Couvreur ? Albert Robida, Paul d’Ivoi, Léon Groc figurent-ils dans les histoires littéraires ? Qui sait que Paul Adam, Anatole France et Blaise Cendrars ont aussi écrit de l’anticipation ? Les œuvres d’anticipation sont trop souvent appréhendées hors du contexte qui leur donne sens : supports de publication, désignations génériques, horizons d’attente, influences idéologiques et sociales, sociabilités des auteurs, etc. Omettre ces données fondamentales conduit, pour les écrivains reconnus, à analyser a posteriori leur importance dans la constitution de ce point d’aboutissement que serait la science-fiction et, pour les autres, à minimiser leur production en l’alignant sur des pratiques génériques et esthétiques plus visibles ou valorisées.

La nécessité d’une réinscription contextuelle apparaît pourtant Continuer la lecture de Appel: « L’anticipation », revue COnTEXTES

Stiénon Valérie (Université Paris XIII)

Valérie STIENON

Maître de conférences en littérature française à l’Université Paris XIII, où elle enseigne la théorie littéraire et la littérature populaire des XIXe et XXe siècles. Elle est co-directrice de la revue COnTEXTES et membre du programme ANR « Anticipation » (ENS-Lyon, 2014-2018).

Intérêts de recherche

– histoire et poétique du récit d’anticipation

– fiction dystopique (définitions, formes, circulation) Continuer la lecture de Stiénon Valérie (Université Paris XIII)