Artiaga Loïc (Limoges)

Loïc Artiaga est spécialiste d’histoire culturelle, maître de conférences à l’université de Limoges.

La thèse de doctorat de Loïc Artiaga, publiée en 2007 dans une version courte (Des Torrents de papier), s’appuie sur l’étude des archives vaticanes – et alors inédites, de la Congrégation de l’Index.

Membre du bureau de Coordination internationale des chercheurs en littérature populaire et culture médiatique, Loïc Artiaga, travaille sur les différentes manifestations de la culture médiatique aux XIXe et XXe siècles.

 

Publications

Ouvrages et directions d’ouvrages ou de revues

avec Jacques Migozzi (dir.), « Roman populaire et idéologie », Belphégor, 9-1, 2010.
Avec Jacques Migozzi, (dir.), « Récits journalistiques et culture médiatique », A  Contrario, 2010.

Loïc Artiaga (dir.), Le Roman populaire (1836-1960). Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, Paris, Autrement, coll. « Mémoires/Culture », 2008.

Avec Fabien Archambault et Gérard Bosc (dir.), Double jeu. Histoire du basket-ball entre France et Amériques, Paris, Vuibert, 2007.

Loïc Artiaga, Des Torrents de papier, Limoges, Pulim, coll. « Médiatextes », 2007.

Avec Fabien Archambault et  Pierre-Yves Frey, L’Aventure des ‘grands’ hommes. Etudes sur l’histoire du basket-ball, Limoges, Pulim, 2003.

 

 

Articles

Loïc Artiaga, « La congrégation de l’Index, les romans et leurs idéologies (1828-1898) », Belphégor, 9-1, 2010.

Loïc Artiaga, « Balzac et l’Index (1841-1864) », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, 121-2, 2009, p. 111-124.

Loïc Artiaga, «La Révolution, son récit et la lecture. Le cas du Château et le presbytère de 1791 à 1802 (1864) et de Sous la Terreur (1913) », A Contrario, n° 12, 2009-2.

Fabien Archambault, Loïc Artiaga, « Plus vite, plus haut, plus riche. La médiatisation de la culture sportive américaine au XXe siècle », Le Temps des Médias, n° 8, 2007-2, p. 137-148.

Loïc Artiaga, « Le prix du passé. Notes sur la marchandisation de la mémoire sportive », Revue juridique et économique du sport, n° 84, 2007, pp. 143-150.

Ouvrages scientifiques (ou chapitres de ces ouvrages)

Loïc Artiaga, « A pitful piece of work. Jaws 3-D (1983) ou les logiques hollywoodiennes de sérialisation d’un succès », in Vincent Chenille, Marie Dollé, Denis Mellier (dir.), Richard Matheson : Il est une légende,  Amiens, Encrage Université, 2010.

Fabien Archambault, Loïc Artiaga, « L’acculturation par corps. La dissémination des modèles sportifs anglais et américains et leurs adaptations européennes au XXe siècle », in Robert Frank, Pascal Ory, Anne Dulphy et Marie-Anne Matard-Bonucci (dir.), De la diplomatie culturelle à l’acculturation. Les Relations culturelles internationales, Bruxelles, Peter Lang, 2010 (à paraître)

Fabien Archambault, Loïc Artiaga, « Le basket-ball et l’hégémonie culturelle étasunienne au XXe siècle » in Pierre Singaravelou et Julien Sorez (dir.), L’Empire des sports, Paris, Belin, 2010.

Loïc Artiaga, « « La peur des « torrents de papier ». L’indignation catholique au temps de la naissance de la culture médiatique », in Anne-Claude Ambroise-Rendu, L’Indignation : histoire d’une émotion (XIXe-XXe siècles), Paris, Nouveau Monde Editions, 2008.

Loïc Artiaga, « Lu, critiqué, consommé : le roman populaire et ses lecteurs », in Loïc Artiaga (dir.), Le Roman populaire (1836-1960). Des premiers feuilletons aux adaptations télévisuelles, Paris, Autrement, coll. « Mémoires/Culture », 2008, p. 117-136.

Loïc Artiaga, Des Torrents de papier, Limoges, Pulim, coll. « Médiatextes », 2007 (ouvrage épuisé).

Loïc Artiaga, « James Bond : modes d’emploi (1965 – années 1990) », dans Françoise Hache-Bissette, Fabien Boully et Vincent Chenille (dir.), James Bond (2)007. Anatomie d’un mythe populaire, Paris, Belin, 2007, p. 18-28.

Loïc Artiaga, « Ombres américaines », dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga et Gérard Bosc (dir.), Double jeu. Histoire du basket-ball entre France et Amériques, Paris, Vuibert, 2007, p. 269-277.

Loïc Artiaga, « Quand le ballon crève l’écran. Le basket-ball au cinéma en France et aux États-Unis (1947-1992) », dans Fabien Archambault, Loïc Artiaga et Gérard Bosc (dir.), Double jeu. Histoire du basket-ball entre France et Amériques, Paris, Vuibert, 2007, p. 83-98.

Loïc Artiaga, « Culture(s) sportive(s), loisirs et temporalités. Des trois semaines de congés payés aux jours de RTT (1956-1998) », dans Philippe Tétart (dir.), Histoire du sport en France. De la libération à nos jours, Paris, Vuibert, 2007, p.107-118.

Loïc Artiaga, « La Sacra Congregatio Indicis et l’histoire culturelle française du XIXe siècle », dans Giovanni Pizzorusso, Olivier Poncet, Matteo Sanfilippo, Gli archivi della Santa Sede e la storia di Francia, Viterbe, Sette Cità, 2006, p. 93-108.

Loïc Artiaga, « Mémoires d’athlètes. Récits de vie et autobiographies de sportifs », dans Françoise Bosman, Patrick Clastres, Paul Dietschy, Le Sport. De l’archive à l’histoire, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2006, p. 291-302.

Ouvrages de vulgarisation (ou chapitres de ces ouvrages)

Loïc Artiaga, « La politique des sentiments : les migrations au prisme des autobiographies de footballeurs »,  Catalogue de l’exposition « Football et immigration », Cité nationale de l’Histoire de l’Immigration, Paris, Gallimard, 2010.

Loïc Artiaga « Basket-ball », in Michaël Attali et Jean Saint-Martin, Dictionnaire culturel du sport, Paris, Armand Colin, 2010.

Loïc Artiaga, « Ardant », « Barbou », in Jean Perrot (dir.), Dictionnaire Encyclopédique
Livre et littérature de jeunesse en France, Paris, Editions du Cercle de la Librairie, 2010 (à paraître).

Loïc Artiaga, « La librairie religieuse », in Patricia Sorel et Frédéric Leblanc (dir.), Histoire de la librairie française, Paris, Editions du Cercle de la Librairie, 2008, p. 121-122.

Langlet Irène (Limoges)

Recherches sur la science-fiction et les littératures postmodernes, composites, intermédiales… Consulter son C.V…

Situation actuelle:

Très académique, je ne vais pas vous raconter d’histoires. Je suis universitaire, et je tente d’y croire dans un contexte où la casse du service public d’enseignement supérieur est en marche. Douze ans comme « Maître de conférences » en littérature comparée à Rennes 2, « Professeur » de littérature française à Limoges depuis 2009, sur un profil explicitement consacré aux littératures dites « populaires » et aux cultures dites « médiatiques » (mes guillemets pour le doute que j’éprouve sur ces classifications). C’est donc mon deuxième champ de spécialisation (la science-fiction) qui me vaut cette promotion, et je m’emploierai à le développer. Cela dit, mon profil théorique et intellectuel est « classique »: je défends la tradition humaniste, l’agrégation, l’histoire littéraire longue, et la théorie critique. D’où une position résolument généraliste. Ce n’est pas une contradiction à mes yeux: je cherche à combler le fossé qui sépare le monde universitaire de celui des lecteurs de SF, et ma méthode ne sera jamais de négliger l’un pour l’autre.

Belphégor – revue en ligne

belphegor

La revue de la Coordination, sous le patronage du malicieux Belphégor, présenté ainsi par Vittorio Frigerio dans le premier numéro (2001):

Un protecteur souple et idéal, ce « démon des découvertes et des inventions ingénieuses » (comme le définit le Dictionnaire Infernal de Collin de Plancy de 1863) pour un projet qui se veut tout d’abord, justement, une entreprise de découverte et de connaissance.

Cette revue est la réalisation conjointe des membres de la « Coordination internationale des chercheurs en littérature populaire et culture médiatique ». C’est lors des réunions annuelles régulières de cet organisme, créé en 1997, qu’a pris forme le désir de créer un lieu de rencontre et d’échange constant, pouvant faciliter la communication entre des collègues pour la plupart géographiquement très éloignés, pouvant aussi aider la diffusion et le rayonnement de leurs travaux,. Un lieu enfin ouvert à tous ceux qui oeuvrent pour une plus grande connaissance des mécanismes et des contenus de la culture populaire sous toutes ses formes et dans tous ses avatars.

Association internationale des chercheurs en « Littératures populaires et culture médiatique » / International Research Association in Popular Literature and Media Culture