Colloque : patrimoine du jeu vidéo

COLLOQUE : CONSERVATION DU PATRIMOINE VIDÉOLUDIQUE. QUELS ENJEUX ? QUELS ACTEURS ?

Mercredi 13 décembre 2017 – 14h00-20h00
Bibliothèque nationale de France

Site François-Mitterrand, Petit auditorium. Quai François-Mauriac – Paris 13e
Inscription gratuite mais obligatoire via Eventbrite

Fragilité des supports, obsolescence des matériels de lecture, disparition des archives des éditeurs et concepteurs, dématérialisation des contenus… La conservation du patrimoine vidéoludique soulève des problématiques nombreuses et complexes sur le long comme sur le court terme. Ces questions sont au cœur des activités et des missions de la Bibliothèque nationale de France (BnF) et du Conservatoire National du Jeu Vidéo (CNJV). La BnF et le CNJV s’associent dans le cadre d’un colloque pour faire un point d’étape autour de ces enjeux, partager les réflexions et les avancées Continuer la lecture de Colloque : patrimoine du jeu vidéo

Parution : Mondes imaginaires

The Routledge Companion to Imaginary Worlds, Ed. Mark J.P. Wolf

Présentation

This companion provides a definitive and cutting-edge guide to the study of imaginary and virtual worlds across a range of media, including literature, television, film, and games. From the Star Trek universe, Thomas More’s classic Utopia, and J. R. R. Tolkien’s Arda, to elaborate, user-created game worlds like Minecraft, contributors present interdisciplinary perspectives on authorship, world structure/design, and narrative. The Routledge Companion to Imaginary Worlds offers new approaches to imaginary worlds as an art form and cultural phenomenon, explorations of the technical and creative dimensions of world-building, and studies of specific worlds and worldbuilders.

Table des matières

Content and Story

1. Locations and Borders Gerard Hynes

2. The Hero’s Journey Lily Alexander

3. Invented Languages Dimitra Fimi and Andy Higgins Continuer la lecture de Parution : Mondes imaginaires

Colloque : utopie sociale au XIX siècle

« L’utopie sociale dans la littérature française du XIX siècle », Università di Salerno, 5-6 décembre 2017

Responsables scientifiques

BRIGITTE DIAZ et AGNESE SILVESTRI

Colloque organisé avec le soutien de / Convegno organizzato con il contributo di Ateneo di Salerno – Dipartimento di Studi Umanistici – Centro Linguistico di Ateneo – Institut français Italia

Comité scientifique

BRIGITTE DIAZ (Université de Caen-Normandie) – SUSI PIETRI (Università di Macerata) – AGNESE SILVESTRI (Università di Salerno) – DAMIEN ZANONE (Université catholique de Louvain)

Organisation

AGNESE SILVESTRI, asilvestri@unisa.it VINCENZO DE SANTIS,  vdesantis@unisa.it

BIBLIOTECA DI STUDI LETTERARI E LINGUISTICI – BÂTIMENT D3, 3è ÉTAGE

  • 5 DÉCEMBRE

14h30 – Ouverture du Colloque Continuer la lecture de Colloque : utopie sociale au XIX siècle

Parution : Fabrique du genre

 LE ROSE ET LE BLEU, LA FABRIQUE DU FÉMININ ET DU MASCULIN, CINQ SIÈCLES D’HISTOIRE

Scarlett Beauvalet-boutouyrie et Emmanuelle Berthiaud

Belin, Collection Histoire, 2017

 

Rose pour les filles, bleu pour les garçons ? Il n’en a pas toujours été ainsi. Ce qui semble aujourd’hui une évidence est une habitude récente, comme bien d’autres signes associés au féminin et au masculin. La question du « genre », qui suscite des débats passionnés au sein de la société française, nous incite à regarder au plus près la construction des identités sexuées dans la longue durée. Cette interrogation est d’autant plus essentielle que les définitions de la masculinité et de la féminité ont longtemps servi à justifier la domination masculine.
L’histoire du corps et de ses représentations, des lois juridiques et sociales, de l’éducation, des règles de l’apparence et des enjeux de pouvoir entre sexes, laisse entrevoir, au fil du temps, les contours changeants, parfois surprenants, de ce qui fait de nous des hommes ou des femmes dans la société française.

Scarlett Beauvalet-Boutouyrie est professeure d’histoire moderne à l’université de Picardie Jules-Verne et auteure de nombreux ouvrages dont une Histoire de la solitude féminine dans la France moderne et une Histoire de la sexualité à l’Époque moderne.
Emmanuelle Berthiaud, agrégée et docteure en histoire moderne et contemporaine, est l’auteure de Enceinte, une histoire de la grossesse entre art et société.

Parution : « Je suis ton père »

Marc Atallah (dir.), Alain Boillat et Frédéric Jaccaud, Je suis ton père. Origines et héritages d’une saga intergalactique, Paris, Huginn & Munnin (Fantask), 2017

Véritable livre d’art, il expose les travaux d’artistes internationaux, dont certains pour la première fois. Précis de culture pop, il contient aussi deux longs essais illustrés, de Frédéric Jaccaud et d’Alain Boillat, sur les origines et les héritages des univers créés par George Lucas. L’ouvrage fait donc à la fois office d’étude scientifique des films de la saga « Star Wars » et de catalogue d’une exposition proposée par la Maison d’Ailleurs (Yverdon-les-Bains) et consacrée au travail de treize artistes contemporains internationaux qui, tous, se réapproprient l’univers de Star Wars pour en proposer une version personnelle et décalée, souvent en exploitant les possibilités du numérique. L’intégralité des oeuvres de l’exposition sont reproduites en grand format dans le catalogue. Dans un essai intitulé « Stars Wars, encore et toujours : d’une logique sérielle répétitive à la création d’un mythe intemporel », illustré notamment par des pièces issues des fonds d’archives de la Maison d’Ailleurs, Alain Boillat analyse certaines de ces oeuvres contemporaines – en particulier les photographies de Cédric Delsaux, auquel Marc Atallah accorde un entretien en fin d’ouvrage – et commente sur un plan narratif et visuel les phénomènes de sérialité et de répétition présents dans les huit longs-métrages de cinéma, ainsi que les modalités selon lesquelles cette logique répétitive se poursuit en dehors des films à travers les médias et les produits dérivés.

 

Chiens et imaginaire. Littérature, Cinéma, Bande Dessinée : colloque

Colloque International  Chiens et imaginaire. Littérature, Cinéma, Bande Dessinée,

Institut des Lettres et Sciences Humaines de l’Université du Minho, Braga, Portugal – 14-15 juin 2018

Depuis l’aube de la création esthétique, dont la scène primitive a lieu dans les cavernes préhistoriques, l’imaginaire humain a incorporé la condition animale, sous ses différentes modalités  et ses multiples points de vue. Au long des siècles, il révèle la présence constante et proéminente de la figure du chien, dont les liens affectifs avec l’humain sont attestés par les découvertes archéologiques préhistoriques, depuis le jour où les premiers loups ou chacals se sont approchés des hommes chasseurs-collecteurs.

Afin de soumettre votre proposition de communication, sous forme d’un résumé de 200-300 mots accompagné d’une brève notice biobibliographique, nous vous prions de nous joindre à l’adresse électronique suivante : coloquioLCBD@gmail.com

Les propositions de communication devront nous parvenir jusqu’au 15 janvier 2018.

La Bibliothèque populaire d’Arès

. étiquette livresLe carnet de recherches Histoire des bibliothèques et de la lecture populaires rassemble des articles sur les bibliothèques et la lecture populaire. Il a été créé à la suite du colloque, intitulé « Les bibliothèques populaires du XIXe siècle à aujourd’hui », qui a permis de faire le point sur les recherches en cours, et à donner lieu à une publication (Des bibliothèques populaires à la lecture publique, Presses de l’Enssib, 2014). Ce carnet continue à recenser les sources connues et à rassembler des recherches sur les bibliothèques populaires. Le dernier article publié s’intéresse à la Bibliothèque populaire d’un village du bassin d’Arcachon qui  est tout à fait représentative  car son histoire rassemble les éléments classiques à la base de ces établissements, soit une famille de philanthropes, les Javal Wallerstein, une collection d’ouvrages marquée par l’éducation populaire, et une organisation administrative.

 

Korczak, la cause des enfants

Robinson couverture

Parution des Cahiers Robinson n°42

Korczak, la cause des enfants

Ce numéro est issu d’un colloque tenu en lien avec l’Institut de civilisation et d’études polonaises, installé à Lens dans les anciens locaux de la direction des Houillères. Si ces travaux ont apporté beaucoup d’informations sur Korczak, ils n’ont pas levé le mystère. La personne reste étrange, inattendue, toujours double, prise entre identité juive et polonaise, entre fantaisie et gravité. D’où une fragmentation de la réception. La question qui traverse les différentes communications est « Quel lien entre l’action pédagogique et le sacrifice final ? » C’est aussi un homme seul et qui a toujours vécu en communauté, qui n’a pas vraiment laissé d’héritage tout en inspirant de nombreux écrivains et graphistes : une partie importante de cette livraison explore les livres sur Korczak. Mais de nombreux livres de Korczak restent aussi à découvrir par le public français, et l’ensemble ici présenté doit être vu comme une sorte de propédeutique à des recherches plus approfondies Continuer la lecture de Korczak, la cause des enfants

La Planche et le billet : la monnaie au miroir de la bd

« La Planche et le billet : la monnaie au miroir de la bd ».

Livre collectif et interdisciplinaire (SIC, Science économique) rassemble des chercheurs qui analysent des BD connues (Achille Talon, les Schtroumpfs, etc.) pour nous aider à comprendre ce qu’est la monnaie. Ce livre est un pari : montrer que l’art de simplifier le réel permet de comprendre la complexité du monde.

L’Heure du conte (Paris, 1924-…) ou la réinvention d’une tradition

Appel à contribution :

L’Heure du conte (Paris, 1924-…) ou la réinvention d’une tradition pour Les Cahiers de littérature orale, n°85, 2019/1, sous la direction de Nicole Belmont, Jean-Marie Privat et Marie-Christine Vinson.

Les propositions (intentions de contributions ; avec titre et résumé ne dépassant pas 1000 signes) sont à adresser à nicole.belmont@college-de-france.fr, jean-marie.privat@univ-lorraine et mcv1@aliceadsl.fr  le 15 février 2018 au plus tard.

Pour en savoir plus, la note aux auteurs est disponible sur le site de la revue : http://clo.revues.org/