Parution : « BD et numérique »

Bande dessinée et numérique

bande-dessinee-et-numerique_jpg

CNRS Editions « Les Essentiels d’Hermès », 2016

sous la direction de Pascal Robert

La bande dessinée est née sur papier et peut-être même du papier : depuis les journaux grand public ou spécialisés, les fascicules de petits formats ou les albums cartonnés, jusqu’aux romans graphiques d’aujourd’hui. Mais elle investit également depuis quelques années les supports numériques et se développe sur Internet. Le numérique interpelle la bande dessinée et sans doute la bouscule-t-il quelque peu, car il offre des possibilités que n’autorise pas le papier : introduire du mouvement, du son etc.

Mais alors, est-ce encore véritablement de la bande dessinée ? À l’inverse, la bande dessinée possède une réelle capacité à investir ses supports et à les reconfigurer selon ses propres règles…

Cet Essentiel, illustré par les dessins de Martin Guillaumie, réunit auteurs, acteurs et théoriciens de la bande dessinée. Il fait le point sur la question de la relation entre bande dessinée et numérique pour apporter des réponses et offrir des éléments de réflexion critique.

Auteurs et contributeurs : Julien Baudry, Benoît Berthou, Yves Bigerel (Balak), Julia Bonaccorsi, Magali Boudissa, Christophe Evans, Julien Falgas, Martin Guillaumie, Olivier Jouvray, Simon Kansara (Simon), Marc-Antoine Mathieu, Philippe Paolucci, Anthony Rageul, Pascal Robert.

Le roman populaire français à Tokyo

Compte-rendu :

Workshop sur le roman populaire français au Japon

Takashi Yasukawa

Intéressés par la fiction populaire française du XIXe au XXIe siècles, nous lui avons consacré un Workshop à l’Université Gakushūin de Tokyo le 29 mai 2016. Organisé dans le cadre des activités intellectuelles animées par la « Société japonaise de langue et littérature françaises » qui « regroupe des chercheurs et des amateurs de la littérature ou de la langue françaises », notre Workshop s’est donné comme tâche ambitieuse d’éveiller l’intérêt pour ce que Sainte-Beuve baptisa en 1839 la « littérature industrielle », dans un contexte universitaire japonais où on a tendance à privilégier depuis longtemps les œuvres canonisées dans l’Histoire littéraire.

Après l’introduction d’Akiko Miyagawa, professeur de l’Université Hiroshima, qui justifie l’importance des études sur cette littérature délaissée, Takashi Yasukawa, chargé de cours à l’Université Meiji Gakuin, a procédé dans son exposé liminaire de manière concise à un état des lieux des recherches francophones sur le roman populaire à partir de 1992, illustré par la publication simultanée de deux œuvres de référence : La Paralittérature d’Alain-Michel Boyer et l’Introduction à la paralittérature de Daniel Couégnas. Pour rendre immédiatement visibles les traits formels de la « paralittérature », Continuer la lecture de Le roman populaire français à Tokyo

Appel : « Tintin au XXIe siècle »

Tintin au XXIe siècle : territoires et temporalités

Colloque international
Du mercredi 17 au samedi 20 mai 2017
Louvain-la-Neuve – Belgique
Appel à communication

110 ans exactement après la naissance de Georges Remi, un colloque international rassemble pendant quatre jours à Louvain-la-Neuve, en Belgique, scientifiques, tintinologues et tintinophiles sur le thème « Tintin au XXIe siècle : territoires et temporalités ».

Le but de ce colloque est de mettre en lumière l’importance exceptionnelle de l’oeuvre d’Hergé dans l’histoire artistique et culturelle du XXe siècle et de saisir le caractère mythique et universel des Aventures de Tintin et de leurs prolongements au XXIe siècle.

Territoires

Axe 1 – Territoires de l’imaginaire. Il s’agira dans un premier temps, de montrer les représentations du monde présentes dans l’œuvre d’Hergé. Quels pays, régions, terres, mers, paysages, naturels ou urbains, nous donnent à voir les Aventures de Tintin.

Quels sont les territoires visibles dans l’œuvre : les continents visités par Tintin, puis les pays imaginaires créés par Hergé, ceux qui nous donnent à voir une représentation de la véritable patrie de Tintin, la Belgique.

Axe 2 – Imaginaire des territoires. Dans un deuxième temps, nous montrerons le rapport de l’œuvre aux régions du monde et en mesurerons l’universalité. En Europe, où les Aventures de Tintin ont prospéré sous l’impulsion des ayants droit et de groupes de passionnés, à l’origine d’évènements et de toute une littérature ou de traductions en langues régionales.

En Afrique ou en Asie, où le tourisme de masse est à l’origine d’une « tintinomania » indigène en partie destinée aux occidentaux de passage. En Amérique, où le petit reporter peine peut-être à rencontrer le succès. En Chine, enfin, où l’on observe un succès grandissant.

Axe 3 – Territoires virtuels. Enfin, nous élargirons notre exploration aux territoires virtuels qui existent hors de l’œuvre d’Hergé. Le média de la presse écrite, par exemple, du vivant de l’auteur comme dans l’après-Hergé, a été envahi par un imaginaire tintinophile qui lui sert désormais souvent pour faire ce qu’il a à faire et assurer ses missions : « montrer » et « dire » le monde…

De la même manière, la publicité, la recherche, la très importante littérature secondaire – les biographies, les exégèses et les analyses – la profusion de détournements et d’hommages artistiques en tout Continuer la lecture de Appel : « Tintin au XXIe siècle »

Appel : « Pardaillan, dossier Le jeu »

Le Pardaillan n°2
Appel à propositions d’articles, pour le 15 septembre 2016

Le Pardaillan, la revue du Centre International Michel Zévaco, poursuit son exploration du champ médiatique. Son n°2 se concentre sur un thème problématique, à la fois large et précis : le jeu. Défini comme activité divertissante et désintéressée (mais qu’en est-il réellement de ce désintéressement ?), dont le déroulement peut être ou non soumis à des règles, le jeu noue nombre de questionnements, portant aussi bien sur la narration, la représentation, la participation, la fiction…

Pourquoi continue-t-on sans cesse à inventer de nouveaux jeux ? A partir de quand peut-on dire qu’un jeu est populaire, et qu’une oeuvre littéraire qui s’inspire des principes du jeu est considérée comme paralittéraire ? Une vie suffit-elle pour maîtriser un jeu comme le tennis, le bridge, ou World of Warcraft ? Quelle est la part du jeu dans des constructions artistiques comme les contraintes oulipiennes ou les réalisations de l’Oubapo, ou encore dans la posture du lecteur de polars en série ? Quels mécanismes sont à l’oeuvre dans les transferts transmédiatiques qui font passer de l’escape game virtuel à l’escape room bien réelle, et souvent inspirée d’un univers fictionnel bien précis ? Comment se construit un film adapté d’un manga, lui-même basé sur un principe vidéoludique, comme Edge of Tomorrow ? Comment le paradoxal jeu vidéo There is no game parvient-il à fournir une expérience de jeu malgré l’absence affichée de tout mécanisme de jeu ? Comment un jeu comme Spec Obs : The Line parvient-il à questionner les réflexes conditionnés du gamer endurci ? Que fait un youtuber qui filme un let’s play intégral d’un jeu ? Continuer la lecture de Appel : « Pardaillan, dossier Le jeu »

Parution : « TV/Series Guerres en séries (I) »

TV/Series numéro 9, Guerres en séries (I)

Séries et guerre contre la terreur/ TV series and war on terror

Sous la direction de Marjolaine Boutet

https://tvseries.revues.org/617

Ce numéro explore de façon transdisciplinaire comment les séries américaines ont représenté les multiples aspects de la lutte contre le terrorisme et ses conséquences militaires, politiques, morales et sociales depuis le 11 septembre 2001.

  • Marjolaine Boutet

Préface. Les séries télévisées américaines et la guerre contre la terreur [Texte intégral] Continuer la lecture de Parution : « TV/Series Guerres en séries (I) »

Colloque « Shakespeare et la culture populaire »

 

Shakespeare et la culture populaire contemporaine

Laboratoire Textes & Cultures

Université d’Artois, 15-17 juin 2016

Maison de la Recherche, Salle des colloques. Entrée libre et gratuite

Organisation : Julie Assouly (Université d’Artois), Vincent Roger (Université Catholique de Lille), Guillaume Winter (Université d’Artois)

Sous l’égide de la Société Française Shakespeare

15 juin

13h15 : Accueil des participants et ouverture du colloque par M. Pasquale Mammone, Président de l’Université d’Artois

13h45 : A brief introduction to Shakespeare in Modern Popular Culture, Guillaume WINTER (Université d’Artois)

World Cinema

Présidence: Julie ASSOULY (Université d’Artois)

14h-14h40
Karol JÓŹWIAK (University of Lodz) “Pasolini’s Che cosa sono le nuvole, or Otello staged as a commedia dell’arte” Continuer la lecture de Colloque « Shakespeare et la culture populaire »

Maison Fumetti

fumetti

La Maison Fumetti est un lieu nantais dédié à la bande dessinée et aux arts graphiques. L’ ouverture est prévue en septembre 2016.
Ils lancent plusieurs appels à candidature, concernant les interventions pédagogiques, des résidences d’auteur ou des ateliers Manu-Manu.
Les réponses sont à adresser avant le 31 mai 2016, à l’adresse contact@maisonfumetti.fr  ou à cette adresse  :
Maison Fumetti
18 rue Geoffroy Drouet
44000 Nantes
Plus d’informations sur le site.