Colloque « Mutations du conte », 28-30 mai 2015

Conte populaire, conte littéraire, conte pour enfants : mutations du conte entre écriture et oralité

Château de Rambures, 28-30 mai 2015

childrens-story-posters

Illustrations : Christian Jackson, Classic Children’s Stories, Sinch Art & Design, Chicago

Colloque interdisciplinaire organisé par les universités d’Artois, de Nantes et de Valenciennes

Textes et Cultures (E. A. 4028) – L’AMo (E. A. 4276) – Calhiste (E. A. 4343)

programme complet:

Jeudi 28 Mai

Ouverture du colloque (13h00)

Matrices orales et archétypes : figures et formes en mutation (13h30 – 15h00)

-Agnès Blandeau, MCF en Études médiévales anglaises, Université de Nantes: « Le Freine, Emaré, Grisildis et Custance: des Cendrillons du moyen-âge ? »

-Myriam White-Le Goff, MCF Langue et littérature françaises médiévales, Université d’Artois: « Les Lais de Marie de France : entre écriture et oralité, entre fragilité et adaptation » Continuer la lecture de Colloque « Mutations du conte », 28-30 mai 2015

L’entrepreneur créatif culturel au 21ème siècle

ecbnfa

Le lundi 11 mai,  un sommet Européen des Industries Créatives aura pour thème (ECIS) – « L’entrepreneur créatif culturel au 21ème siècle » à Bruxelles (Invitation sur demande)

La volonté de promouvoir les industries culturelles et créatives, inscrite au programme Europe 2020, a conduit la Commission européenne et sa présidence actuelle lettone à se concentrer sur les effets de débordement de ces industries sur l’économie et la société dans leur ensemble. Continuer la lecture de L’entrepreneur créatif culturel au 21ème siècle

Regards sur la critique de la littérature pour la jeunesse

revue des livres pour enfants

À l’occasion des 50 ans de La Revue des livres pour enfants, le Centre national de la littérature pour la jeunesse (BnF), en partenariat avec l’Afreloce et l’Université Sorbonne Paris Cité, propose d’interroger la place et le rôle de la critique en littérature pour la jeunesse. Un colloque international aura lieu les 5 et 6 novembre 2015 (Paris). La date limite de soumission des propositions est fixée au  30
avril 2015.

Pour plus de renseignements.

Transmedial Serialities/Sérialités transmédia

Transmedial Serialities /

Sérialités transmedia »

 

Journée d’étude – Mercredi 29 avril 2015 à 9h – Salle Lumière – ULg – Place du 20-Août 7 – 4000 Liège

Le groupe de doctorants Intersection – récemment reformé – a le plaisir de vous convier à sa première journée d’étude, intitulée « Transmedial Serialities / Sérialités transmedia ».

Celle-ci aura lieu le mercredi 29 avril et débutera à 9h à la salle Lumière (Place du XX Août, Bât. A1).

Nous aurons le plaisir d’y recevoir Matthieu Letourneux (Maitre de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense) en tant que conférencier d’honneur, qui ouvrira la journée par son intervention « Faire l’histoire de la sérialité transmédiatique – quelques pistes ».

Appel : BD et catastrophe

Appel à communication pour le 30 juin 2015

Colloque « L’art séquentiel et les catastrophes (bande dessinée, manga, roman graphique) »

11 -13 février 2016, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle.

Crédits image :  AD, La Nouvelle-Orléans après le déluge de Josh Neufeld.

L’art séquentiel – les bandes dessinées, les mangas, les romans graphiques etc. – est-il un des moyens privilégiés, à notre époque, de rendre compte des catastrophes, d’en témoigner, d’en transmettre la mémoire ?

Les deux guerres mondiales ont certes donné lieu à des œuvres réalisées dans les années 1970 et 1980 et qui sont devenues des classiques (tels que Maus, ou Gen d’Hiroshima). Mais depuis le début du troisième millénaire (et peut-être le 11/9, suivi d’une nouvelle œuvre de Spiegelman), le phénomène semble s’accentuer. Au même moment, l’apparition de la bande dessinée journalistique (les œuvres de Joe Sacco ou de Guy Delisle p.ex.) semble avoir définitivement acquis au neuvième art une compétence pour les sujets sérieux – y compris pour les catastrophes.

Des catastrophes de nature différente sont concernées : Continuer la lecture de Appel : BD et catastrophe

Parution : Penser le jeu. Les industries culturelles face au jeu

Penser le jeu

Sous la direction de Gilles Brougère.

Jeux en ligne tels que World of Warcraft ou le poker, adaptation des succès cinématographiques en jeux vidéo, serious games, jeux télévisés, détournement artistique de certains jeux, les jeux sont aujourd’hui omniprésents au sein des loisirs et des activités culturelles. Le jeu connaît une extension de son domaine marquée par le rôle central qu’y jouent les industries culturelles portées par l’importance prise par les jeux vidéos et les outils numériques de communication. Continuer la lecture de Parution : Penser le jeu. Les industries culturelles face au jeu

Parution : « Les Trente Glorieuses du téléspectateur »

Les Trente Glorieuses du téléspectateur : Une histoire de la réception télévisuelle des années 1950 aux années 1980

Géraldine Poels, Ina Editions, Collection « Médias essais », ISBN 978-2-86938-227-5, Avril 2015, 420 p.

trenteglorieuses

Raconter la télévision non plus du point de vue de ceux qui la font, mais du point de vue de ceux qui la regardent : ce changement de perspective représente à la fois un défi méthodologique et une approche iconoclaste qui met à mal certains mythes, à commencer par celui du téléspectateur fasciné, un peu naïf et souvent passif.

Cet ouvrage propose donc une autre histoire de la télévision, celle de la réception et des publics, à partir d’une hypothèse : les manières de regarder la télévision, le sens qu’on donne à ces pratiques, sont historiquement déterminées. Continuer la lecture de Parution : « Les Trente Glorieuses du téléspectateur »

Appel : journées d’études sur le jeu de rôle

Journées d’études

« Les Quarante ans du Jeu de Rôle »

Universités de Paris 3-Paris 13

du 12 au 14 juin 2015

(vendredi au dimanche)

Organisées par Danièle André, Vincent Berry, Claire Cornillon, Isabelle Perier, Alban Quadrat

 

Titre et Appel à communications

« ÉTAT DE L’ART DU JEU DE RÔLE pour son quarantième anniversaire »

 

Les premières journées d’études consacrées au Jeu de Rôle[1] se tiendront du 12 au 14 juin 2015 à l’Université Paris 13 – Nord et à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3. Ces journées d’études se proposent, à l’occasion de ses quarante ans,  de dresser un état des lieux du jeu de rôle. Continuer la lecture de Appel : journées d’études sur le jeu de rôle

Appel : la peur (Romanica Silesiana)

LA PEUR

« L’émotion la plus ancienne et la plus forte chez l’homme est la peur, et la peur la plus ancienne et la plus forte est la peur de l’inconnu »[1] constate H. P. Lovecraft, un des maîtres américains de la littérature horrifique. Pour Guy de Maupassant, classique français du genre, « la vraie peur, c’est quelque chose comme une réminiscence des terreurs fantastiques d’autrefois »[2]. Soulignant la parenté du mystique et du fantastique, Rudolf Otto définit les deux comme l’expression du « mysterium tremendum et fascinans ». Il voit également le rapport entre le frisson du croyant (et du lecteur) devant des sphères et des puissances inconnues et une manifestation du divin, une participation au grand mystère de l’existence. Pourtant, Louis Vax et Roger Caillois perçoivent la peur dans la perspective plus laïque et  déprécient sa valeur spirituelle. Vax dit que « l’art fantastique doit introduire des terreurs imaginaires au sein du monde réel »[3]. Caillois, quant à lui, souligne l’aspect ludique du fantastique et estime que le genre s’appuie sur le jeu avec la peur. Vu l’importance de ce facteur dans le fantastique et ses genres voisins, la onzième livraison de la revue Romanica Silesiana se propose donc la réflexion sur la peur dans la littérature et le cinéma. Continuer la lecture de Appel : la peur (Romanica Silesiana)

Appel : ReSF n°7, « Le présent et ses doubles »

Call for Paper, Res Futurae n°7 : Le présent et ses doubles

Visuel CFP Le présent et ses doubles ReSF 7

 Le numéro 7 de la revue Res Futurae (printemps 2016) accueillera des articles issus de la journée d’études de la SELF XX-XXI (Société d’études de la littérature française des XXe et XXIe siècles) : « Le présent et ses doubles » (30-31 janvier 2015). Nous souhaitons, grâce au présent appel à contributions, enrichir encore les perspectives ouvertes lors de ces premiers travaux.

[Lire le CFP et consulter le programme de la journée d’études]

Cette journée de la SELF XX-XXI a permis d’explorer les modalités et les moyens par lesquels la littérature est à même de créer le paradoxe d’un « présentisme » inactuel, en établissant une tension entre deux temporalités, celle de l’éphémère et de l’immédiat, et celle de l’ailleurs et autre : dans l’anticipation et l’uchronie, le rapport au présent se fait anamorphose, extrapolation, jeu symbolique ; l’exploration des possibles contemporains se glisse dans les interstices des représentations courantes, pour y susciter des figures nouvelles, dérangeantes et stimulantes ; le rapport au présent s’y fait alternativement ou simultanément intime, conflictuel, collectif.

Trois pistes complémentaires pourraient être explorées : Continuer la lecture de Appel : ReSF n°7, « Le présent et ses doubles »