Exposition « Alphabrick », Maison d’Ailleurs

Maison d’Ailleurs, Yverdon, Suisse

Alphabrick (16 novembre 2014 – 31 mai 2015)

Crédit photo : Hobbitbourg_2014-« SwissLUG_web » science-fiction-fantastique.com

Avec l’accord des groupes LEGO®, Warner Bros. et Disney,  « Alphabrick » est une exposition qui traite des modalités de fabrication des univers fictionnels de H. P. Lovecraft (le « Mythe de Cthulhu »), de George Lucas (Star Wars) et de J. R. R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit). Ces modalités – constituées à l’origine par plusieurs « briques » médiatiques – trouvent aujourd’hui un renouveau significatif grâce à l’industrie du jouet, en particulier au travers des modèles LEGO®.

La perspective est inédite : en faisant dialoguer les œuvres artistiques de John Howe et de Benjamin Carré avec les modèles Continuer la lecture de Exposition « Alphabrick », Maison d’Ailleurs

Parution : « Max et les Maximonstres a 50 ans »

« Max et les maximonstres a 50 ans ». Réception et influence des oeuvres de Maurice Sendak en France et en Europe (2015)

 

Actes du colloque organisé les 12 et 13 décembre 2013 par la BnF / Centre national de la littérature pour la jeunesse et l’Université d’Artois, avec le concours de l’Association française de recherche sur les livres et objets culturels de l’enfance (AFRELOCE) et le soutien de l’Ecole normale supérieure (Paris).
Janvier 2015. Mise en page 1

Where the Wild Things Are / Max et les Maximonstres, paru aux États-Unis en 1963, fait désormais partie de la culture commune. Ce colloque international a invité des chercheurs et des intervenants de différents domaines et disciplines à apporter leur éclairage sur l’histoire de la réception de l’œuvre de Maurice Sendak en Europe, jusqu’à aujourd’hui.

Voir le sommaire :

http://lajoieparleslivres.bnf.fr/masc/Integration/JOIE/statique/pages/13_documents/sommaire_coll_sendak.pdf

Appel : « Vallès et les anarchistes »

« Vallès et les anarchistes »

Appel à contributions pour le numéro 46 de la revue Autour de Vallès (juin 2016, Sarah Al-Matary, dir., université Lumière Lyon 2, UMR LIRE)

insurge

Dans le prolongement de l’article pionnier publié par Roger Bellet au sein du collectif Littérature et anarchie dirigé par Alain Pessin et Patrice Terrone (« Jules Vallès critique de l’État », op. cit., Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1998, p. 51sq.), ce numéro se propose de mettre en perspective le rapport de Vallès aux anarchismes et la réception de Vallès par les anarchistes ‒ toutes tendances confondues.

La trilogie romanesque vallésienne, où ne figurent ni le terme « anarchisme », ni ceux d’« anarchiste » ou de « libertaire », compte une seule occurrence d’« anarchie » : elle apparaît dans L’Insurgé (1886) quand, après l’assassinat du journaliste Victor Noir par un Bonaparte, le peuple de Paris va chercher sa dépouille pour en faire l’étendard de la révolte. Le cortège donne alors à voir « des morceaux d’armée qui se cherchent, des lambeaux de République qui se sont recollés dans le sang du mort », « la bête que Prudhomme appelle l’hydre de l’anarchie qui sort ses mille têtes, liées au tronc d’une même idée, avec des braises de colère luisant au fond des orbites ». Déjà en 1881, lorsqu’il préfaçait Le Nouveau parti à la demande de l’ancien communard Benoît Malon, Vallès le félicitait de créer un parti des travailleurs, mais l’avertissait qu’il comptait bien préserver son indépendance : « Ne t’attends donc pas à m’entendre parler collectivisme ou anarchie, à propos de ton livre. Je ne vais pas m’enfermer dans un bivac, quand j’ai devant moi tout le champ de bataille révolutionnaire », écrivait-il ainsi. Continuer la lecture de Appel : « Vallès et les anarchistes »

Publication « Friends. Destins de la génération X »

Donna Andréolle, Friends. Destins de la génération X

PUF « Hors collection »

Série culte par excellence, diffusée et rediffusée dans plus de 80 pays, Friends est considérée aux États-Unis comme l’une des meilleures séries de tous les temps. Mettant en scène six jeunes adultes – Ross et Monica Geller, Rachel Green, Phoebe Buffay, Chandler Bing et Joey Tribbiani – qui cherchent à faire leur vie à New York, la série fut la première à s’affranchir du modèle de la famille de la classe moyenne et de la vie paisible en banlieue propre à la sitcom pour se focaliser exclusivement sur la jeunesse de la génération X.  (…)

Table des matières

Friends et plus si affinités
1 – Bienvenue au pays de Friends
Gen-X and the city : jeunesse et urbanité
Réflexivité et autodérision
Continuer la lecture de Publication « Friends. Destins de la génération X »

Fictions sentimentales

Jan Toorop

Journée d’étude, le 26 mars 2015.

La littérature sentimentale rencontre un vif succès auprès d’un public large et hétérogène. Elle représente 10% des parutions de la fiction française, trois à quatre éditeurs publient près de 1000 titres annuels. Cette littérature est essentiellement vendue en supermarché, elle connait une large diffusion numérique mais est peu présente sur les rayonnages des bibliothèques et des librairies. Au délà de la problématique du « savant et du populaire », cette journée se propose de parcourir, sans préjugés, cette production à travers ses formes, sa réception auprès des lecteurs et d’interroger sa place dans les institutions culturelles. Continuer la lecture de Fictions sentimentales

Fevry Sébastien (Université catholique de Louvain)

 Sebastien_Fevry

Chargé de cours à l’Ecole de Communication de l’Université catholique de Louvain (UCL), Sébastien Fevry travaille dans le domaine de la culture visuelle, avec une attention particulière pour le cinéma. Ses derniers travaux s’inscrivent dans le champ des Memory Studies et portent notamment sur les rapports entre mémoire nationale et immigration dans le cinéma français contemporain. Son dernier ouvrage La comédie cinématographique à l’épreuve de l’Histoire est paru en 2013 aux éditions de L’Harmattan. Continuer la lecture de Fevry Sébastien (Université catholique de Louvain)

Experimental Narratives: From the Novel to Digital Storytelling (London)

IMLR-Logo_violet

Experimental Narratives: From the Novel to Digital Storytelling

Speakers
Organisers: Jordana Blejmar, Emanuela Patti, Godela Weiss-Sussex (IMLR, London)

26 February 2015, 09:15 – 27 February 2015 20:00

Event Type:
Conference / Symposium
Venue:
Room 349 (3rd floor)
Continuer la lecture de Experimental Narratives: From the Novel to Digital Storytelling (London)

Retours sur le médium en art (revue Appareil)

Logo_Revue_Appareil

Appel à contribution

Retours sur le médium en art

 

Coordination : Pascal Krajewski

Vous trouverez ci-dessous et sur le site de la revue Appareil l’appel à contribution « Retours sur le médium en art » :

>> Appel à contribution
>> télécharger l’appel en PDF

Les propositions (autour de 3 000 signes) doivent être adressées pour le 14 juillet 2015, accompagnées de quelques lignes de présentation de l’auteur. Continuer la lecture de Retours sur le médium en art (revue Appareil)

Sounds French: Globalization, Cultural Communities, & Pop Music

Publication: Sounds French

I am pleased to announce the recent publication of Sounds French: Globalization, Cultural Communities, and Pop Music, 1958-1980 with Oxford University Press.

Here’s the description from the press:
« Sounds French examines the history of popular music in France between the arrival of rock and roll in 1958 and the collapse of the first wave of punk in 1980, and the connections between musical genres and concepts of community in French society. Continuer la lecture de Sounds French: Globalization, Cultural Communities, & Pop Music

Parution en ligne : « La bande dessinée : quelle lecture, quelle culture ? »

Benoît Berthou (dir.), La bande dessinée : quelle lecture, quelle culture ?, Editions de la BPI, collection « Etudes et Recherches », 2015. 

L’ouvrage  est disponible ici : https://books.openedition.org/bibpompidou/1671

La bande dessinée ne constitue-t-elle pas une véritable énigme ? Longtemps considérée comme un « art populaire », elle s’est imposée auprès de nouveaux publics à travers des formes et des genres issus de la littérature ou de l’essai. Longtemps connue à travers un mode de création et de publication (l’album « franco-belge » en couleur), sa popularité a crû à travers d’autres formats et une ouverture culturelle qui fait figure d’exception au sein du monde du livre. Rédigé par des spécialistes des pratiques culturelles et de la bande dessinée (comme Sylvain Aquatias, Xavier Guilbert, Éric Maigret et Benoît Berthou), le présent ouvrage entend résoudre ces énigmes. Il s’appuie sur la première étude statistique de fond sur les lecteurs de bande dessinée commanditée en 2011 par la Bpi et le DEPS. À travers l’analyse de ses transmissions, circulations et prescriptions, des profils de ses lecteurs et de leurs rapports avec d’autres modes d’expression, Continuer la lecture de Parution en ligne : « La bande dessinée : quelle lecture, quelle culture ? »