Parution: Voyageurs immobiles : le thème du voyage dans les bandes dessinées (dossier de « Neuvième Art 2.0″)

Voyageurs immobiles :

le thème du voyage dans les bandes dessinées

(dossier de « Neuvième Art 2.0 »)

Voyageurs immobiles : le thème du voyage dans les bandes dessinées

Dossier de « Neuvième Art 2.0 », août 2012.

Présentation :

Depuis toujours les héros de bande dessinée sillonnent la planète et voyagent jusqu’aux confins des mondes connus. Dans ce dossier, Camille Filliot montre comment la thématique du voyage était déjà prépondérante au XIXème siècle et y rencontrait l’intérêt croissant pour la géographie ainsi que les débuts du tourisme. Laurent Gerbier interroge la figure du héros globe-trotter à travers les héros emblématiques que sont Tintin et Spirou. Et Harry Morgan s’intéresse aux voyages qui s’effectuent, non dans l’espace, mais dans le temps.

Lire les articles du dossier : http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?rubrique75

Bibliographie proposée : http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?article439

Appel: NeMLA 2013: Theorizing Tension in Television Drama

NeMLA 2013:

Theorizing Tension in Television Drama

Appel à contribution

Date limite : 30 septembre 2012

Recent years have seen the rise of TV dramas (Mad Men, Luck) that downplay tension in favour of atmosphere and characterization: yet tense dramas like True Blood and 24 have also thrived. What can theoretical readings reveal about these diverse series? Papers on all current and recent televised drama series welcomed. Possible approaches include, but are not limited to, psychoanalytic, chronotopic, formalist and ecocritical.

300-word abstracts (include name, affiliation and email) to Rod Cooke,rpc2108@columbia.edu.

Colloque international « La littérature pour la jeunesse de l'entre-deux-guerres : renouveau et mutations » 27-28 septembre 2012

Colloque international

« La littérature pour la jeunesse de l’entre-deux-guerres : renouveau et mutations »
Dates : 27-28 septembre 2012
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense, bâtiment B, Salle des conférences.

Organisateurs : Anne Struve-Debeaux (Université Paris Ouest) et Mathilde Lévêque (Université Paris XIII).

En 1920, Hugh Lofting publie The Story of Doctor Dolittle, premier tome d’une suite de romans promise à
un bel avenir. En Allemagne, à partir de la fin des années 1920, Erich Kästner commence à écrire pour
les enfants, créant les premiers romans allemands modernes pour la jeunesse, tandis qu’en France, en
1931, naît un petit éléphant nommé Babar, et qu’en Belgique, un jeune reporter travaillant pour Le Petit
Vingtième devient célèbre dans le monde entier. Dans le domaine de l’écriture comme dans celui de
l’image, l’entre-deux-guerres est une période de profondes mutations et de renouveau pour la littérature
de jeunesse. Comment analyser et comprendre ce phénomène ? Ce colloque propose de s’intéresser
pour la première fois à cette période mal connue de la littérature pour la jeunesse, et aux multiples
innovations et transformations que celle-ci a alors connues — esthétiques, poétiques, graphiques, mais
aussi idéologiques.

PROGRAMME
JEUDI 27 SEPTEMBRE 2012

10h-10h30 – Accueil des participants
Séance présidée par Mariella COLIN
10h30 – Matthieu LETOURNEUX (Univ. Paris Ouest) : « Autres supports, autres réseaux, autres définitions
– logiques sérielles et cohérences discursives dans les collections populaires pour la jeunesse de l’entre-deux
guerres ».
10h50 – Laurent DEOM (Univ. Lille III) : « Le roman scout dans les années trente ».
11h10 – Laurent BAZIN (Univ. de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) : « Science et fiction pour la jeunesse
dans l’entre-deux-guerres ».
11h30-11h50 – Discussion
12h-14h – Déjeuner

Séance présidée par Isabelle NIERES-CHEVREL
14 h – Yvon HOUSSAIS (Univ. de Franche-Comté) : « Marcel Aymé à contre-courant ».
14h20-14h-40 – Marie-Pierre LITAUDON (Univ. Rennes II) : « Léopold Chauveau : Cronos au coeur du
style ».
14h40 – Carine PICAUD (BNF) : « Quand « Jean de Babar », peintre poète, fit souffler un vent nouveau sur
l’album pour enfants ».
15h – Discussion
15h15-15h30 – Pause

Séance présidée par Matthieu LETOURNEUX
15h30 – Martine JACQUES (IUFM/ Univ. de Bourgogne) : « L’Île rose et La Colonie de Vildrac. Le modèle
utopique en question dans la littérature pour la jeunesse durant les années vingt ».
15h50 – Mathilde LEVEQUE (Univ. Paris XIII) : « Erich Kästner et l’apparition d’un roman « moderne » pour
enfants dans l’Allemagne de Weimar ».
16h10 – Annie RENONCIAT (Univ. Paris VII) : « Les grandes mutations de l’univers éditorial ».
16h30-16h50 – Discussion

VENDREDI 28 SEPTEMBRE 2012

10h-10h45 – Conférence
Benoit PEETERS : « Hergé, la construction d’une oeuvre (1928-1948) ».

10h45-11h – Pause
Séance présidée par Benoit PEETERS
11h – Julien BAUDRY (Univ. Paris VII) : « Alain Saint-Ogan ou l’imagerie revisitée du merveilleux pour
enfants ».
11h20 – Laurence MESSONNIER (Univ. Clermont-Ferrand II) : « La question animale dans
l’entre-deux-guerres : renouveau iconographique et mutation axiologique dans Gédéon (1923-1939) ».
11h40 – Discussion

12h-14h – Déjeuner
Séance présidée par Mathilde LEVEQUE
14h – Virginie DOUGLAS (Univ. de Rouen) : « Les récits britanniques pour la jeunesse dans
l’entre-deux-guerres : entre nostalgie et modernité, littérarité et production de masse ».
14h20 – Anne STRUVE-DEBEAUX (Univ. Paris Ouest) : « De la parodie à la recréation poétique : la
réinvention du récit d’aventure scientifique dans l’oeuvre de Hugh Lofting ».
14h40 – Valérie CZERNY (East Georgia College, USA) : « Mary Poppins: The Inter-War, Outer-Mind
Sojourner »
15h – Laurent POLIQUIN (Univ. de Manitoba, Canada) : « Polyphonie d’une crise scolaire en Saskatchewan :
le discours journalistique du Patriote de l’Ouest en 1931 et les stratégies discursives de Tante Présentine. »
15h20-15h45 – Discussion
15h45-16h – Pause

Séance présidée par Annie RENONCIAT
16h – Anais SUESCUN (Univ. Rennes II) : « La littérature de jeunesse en Espagne dans les années vingt ».
16h20 – Mariella COLIN (Univ. de Caen) : « Le renouveau de la littérature de jeunesse en Italie dans les
années vingt ».
16h40 – Katia GOLOUBINOVA-CENNET (Univ. Clermont-Ferrand II) : « La littérature de jeunesse au
pays des Soviets ».
17h-17h30 – Discussion et conclusion

Parution: Médias19, Presse et scène au XIXe siècle.

Médias 19

Presse et scène au XIXe siècle
Sous la direction de Olivier Bara et Marie-Ève Thérenty

http://www.medias19.org/index.php?id=1283

dossier-2-presse-et-scene-au-xixe-siecle

CFP: Exploring Canadian Identity/ies in Comics; A Collection of Essays edited by Gail de Vos and Chris Reyns-Chikuma

CFP: Exploring Canadian Identity/ies in Comics

A Collection of Essays edited by Gail de Vos and Chris Reyns-Chikuma

Canadian comic artists are well known beyond our borders from Joe Shuster, the creator of “Superman”—who, like Hal Foster, the re-creator of “Tarzan”, was born in Canada but left early for the US, to contemporary award winning comics artists such as Seth, Chester Brown, Guy Delisle, and Julie Doucet who often remain in Canada to create their works.

We are looking for essays, in either English or French, that focus on the answer to the questions: what is Canadian, if anything, in the work under discussion? How does the creator deal with his or her Canadian identity; how is it explicit or not in her/his work? Noticeable examples of Canadian identity/ies issues in comics include Chester Brown’s Louis Riel, Bryan Lee O’Malley’s Scott Pilgrim, and Jeff Lemire’s Essex County. There are numerous examples where the issue is addressed less explicitly: Canadianisms in Dave Sim’s Cerebus, Canadian multiculturalism in Jill Tamaki’s and Mariko Tamaki’s Skim, Canadian identity in Québécois comics such as titles by Michel Rabagliati, in Drawn & Quarterly’s publication policy, or in Canadian Webcomics like Kate Beaton’s Hark? A Vagrant, or controversies in Canadian comics festivals and prizes. We are also interested in exploring intertextual references to other Canadian comics, novels, films or other art forms and media in these Canadian comics.

Topics may include, but are not limited to:

  • Early publishing scene in Canada
  • Captain Canuck
  • Chester Brown, Seth, Lemire and other Canadian comic book creators
  • Francophone comics in Canada
  • Quebec’s comic book scene
  • Female comic book creators in Canada
  • Feminism in Canadian comics
  • The representation of multiculturalism by Canadian comic book artists
  • Current publishing issues in Canada
  • Webcomics by Canadian creators
  • Canadian prizes and awards for comic books

Please send a 500-word proposal and a short biographical note to:

Gail de Vos (gail.devos@gmail.com) & Chris Reyns-Chikuma (reynschi@ualberta.ca)

by January 15, 2013.

Notification of acceptance will be sent by February 15, 2013

Essays of 6000-8000 words (MLA style) will be due July 15, 2013.

Publisher has already been confirmed.

Gail de Vos, an adjunct professor in the School of Library and Information Studies at the University of Alberta for over twenty years, is the author of nine award winning monographs on storytelling and folklore. She has also written quite extensively about comic books and graphic novels for a wide variety of publications and encyclopedias and has taught an online course on comic books in library settings for the University of Alberta for over a decade.

Chris Reyns-Chikuma, associate professor in French Cultural Studies at the University of Alberta, is the author of articles on various topics (holocaust, postcolonialism, feminism) in 3 different medias (literature, film, TV series) and 5 articles on comics (Tintin & Oubapo, Van Hamme’s “Largo Winch” in Neophilologus, Van Hamme’s Les Maîtres de l’orge in The French Review, Trondheim’s Ile Bourbon 1730 in Image & Narrative,  Boudjellal’s Le Beurgeois in Belphégor, aurélia aurita’s Buzz-moi—forthcoming). He regularly teaches comics and animation courses for undergraduates and graduate students.

Appel à textes: Explorer l[es] identité[s] canadienne[s] dans la bande dessinée

Un recueil d’essais sous la direction de Gail de Vos et Chris Reyns-Chikuma

Les artistes de bandes dessinées canadiennes sont aujourd’hui bien connus au-delà de leurs frontières : de Joe Shuster, le créateur de « Superman »—qui comme Hal Foster, le re-créateur de « Tarzan », est né au Canada mais est parti pour les Etats-Unis très jeune, à ceux qui ont remporté des prix plus récemment comme les artistes contemporains Seth, Chester Brown, Guy Delisle et Julie Doucet qui sont souvent restés au Canada pour créer leurs œuvres.

Pour ce livre, nous sollicitons des essais, en anglais ou en français, qui se concentrent autour des questions suivantes: qu’est-ce qui est typiquement canadien dans la BD étudiée? Comment le créateur de BD se situe-t-il/elle par rapport à son identité canadienne? Est-ce explicite ou pas dans son œuvre?  De nombreux exemples de problématiques identitaires canadiennes sont évidents dans Louis Riel de Chester Brown, Scott Pilgrim de Bryan O’Maley et Essex County de Jeff Lemire. Cependant, cette problématique est moins explicite dans d’autres BD comme la longue série Cerebus de Dave Sim, Skim de Jill et Mariko Tamaki (posant la question d’un multiculturalisme canadien), l’œuvre québécoise de Michel Rabagliati, la politique éditoriale de Drawn & Quarterly, les webcomics de Kate Beaton (auteure de Hark? A Vagrant), ou les controverses sur les prix et les festivals de BD canadiennes. Nous sommes aussi intéressés par les références intertextuelles à d’autres œuvres canadiennes (BD, romans, films et autres arts et médias) dans ces BD canadiennes.

Voici une liste non exhaustive de sujets:

-les débuts de la scène éditoriale de la BD au Canada

-des Canadiens qui sont peu connus pour leurs racines canadiennes comme Hal Foster

-le capitaine Canuck

-des artistes connus comme Brown, Seth, Lemire, …

-la BD québécoise

-la BD francophone au Canada

-les auteures canadiennes

-le féminisme dans la BD canadienne

-la représentation du multiculturalisme dans la BD canadienne

-les problèmes dans l’édition de la BD aujourd’hui au Canada

-les webcomics canadiens

-les prix et festivals de BD au Canada

Veuillez envoyer une proposition de 500 mots et une courte note bio-bibliographique à

Gail de Vos (gail.devos@gmail.com) & Chris Reyns-Chikuma (reynschi@ualberta.ca)

pour le 15 janvier 2013.

Les réponses seront envoyées pour le 15 février 2013.

Le texte de 6000-8000 mots sera dû le 15 juillet 2013.

Nous avons déjà l’accord de l’éditeur.

Gail de Vos, professeure à la School of Library and Information Studies à l’Université de l’Alberta depuis plus de 20 ans, est l’auteure de neuf livres sur le folklore et l’art de raconter des histoires qui ont tous remporté un prix. Elle a aussi beaucoup écrit sur la bande dessinée dans divers types de publications et encyclopédies et enseigne un cours en ligne sur la bande dessinée dans le cadre des études de bibliothécaire pour l’Université de l’Alberta depuis plus de 10 ans.

Chris Reyns-Chikuma, professeur agrégé en Etudes Culturelles Françaises et Francophones à l’Université de l’Alberta, est l’auteur d’une vingtaine d’articles sur des sujets variés (holocauste, postcolonialisme, féminisme) dans divers médias (littérature, film, séries télé), y compris 5 articles sur la BD (Tintin & Oubapo, la série « Largo Winch » de Van Hamme in Neophilologus, Les Maîtres de l’orge de Van Hamme in The French Review, Ile Bourbon 1730 de Trondheim in Image & Narrative, Le Beurgeois de Boudjellal in Belphégor, Buzz-moi de aurélia aurita—à paraître). Il enseigne régulièrement le dessin animé et la BD (francophones, anglophones et japonais) au niveau de la licence et de la maîtrise.

Pylyser Charlotte (Catholic University of Leuven)

PhD student, KULeuven,

Comics studies, cultural studies, book studies

Charlotte Pylyser is a PhD student at the Catholic University of Leuven. She operates from a cultural studies background and her research concerns the phenomenon of the Flemish graphic novel in particular and issues of culture, institutionalisation and materiality with regard to comics in general.  She sits on the editorial board of Image[&]Narrative.

publications