Anselmini Julie (Université de Caen)

Julie ANSELMINI

LASLAR (EA 4256) – Université de Caen

Photo J. Anselmini

I. PUBLICATIONS

 

1) Ouvrages

Le Roman d’Alexandre Dumas père ou La Réinvention du merveilleux, Genève, Droz, coll. « Histoire des Idées et Critique littéraire », 2010, 471 p.

–  Étude sur Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, Éditions Ellipses, « Résonances », 2008, 106 p.

2) Direction d’ouvrage collectif

Dumas critique, sous la dir. de J. Anselmini, Limoges, PULIM, « Médiatextes », 2013, 264 p.

De l’émerveillement dans les littératures narratives et poétiques du XIXe et XXe siècles, sous la dir. de J. Anselmini et M.-H. Boblet, Grenoble, ELLUG, « Ateliers de l’imaginaire », à paraître en 2016.

3) Editions critiques

– 2004-2010 : participation à l’édition électronique des journaux d’Alexandre Dumas au sein de l’équipe de recherches dirigée par Sarah Mombert (UMR LIRE ; ENS Lettres et Sciences humaines de Lyon). Voir alexandredumas.org.

– Alexandre Dumas (père), Gaule et France, éd. J. Anselmini, Editions Garnier, « Le Siècle de l’Histoire », 2015, 336 p.

– Alexandre Dumas (père), Teresa et Les Mohicans de Paris, in Théâtre complet, sous la dir. d’A.-M. Callet-Bianco et S. Ledda, Garnier, à paraître en 2016 et 2019.

– Les articles du Nouvelliste, in Barbey d’Aurevilly, Œuvre critique, t. X, sous la dir. de P. Glaudes et C. Mayaux, Les Belles Lettres, à paraître.

4) Direction de numéro de revue

– L’Idiot de la famille de Jean-Paul Sartre, textes réunis et présentés par J. Anselmini et J. Aucagne. Recherches et Travaux, n° 71, Grenoble, ELLUG, 2007, 190 p.

L’ « anti-critique » des écrivains au XIXe siècle, sous la dir. de J. Anselmini et B. Diaz. Elseneur, n° 28, Caen, PUC, 2013, 242 p.

Cahiers Alexandre Dumas, n° 42 : Alexandre Dumas critique dramatique (mars 1836-mars 1838), sous la dir. de J. Anselmini, Garnier, 2015, 522 p.

5) Articles publiés en revues

– « De Galland à Dumas : la métamorphose romanesque du conte oriental », Féeries, n° 2 (Le conte oriental, sous la dir. de J.-F. Perrin), Grenoble, ELLUG, février 2005, p. 209-227.

– « Isaac Laquedem ou les errances d’Alexandre Dumas », Errances, éd. R. Bouvet et M. Latendresse-Drapeau, Montréal, Université du Québec, Centre de recherche Figura sur le texte et l’imaginaire, coll. « Figura », n° 13, 2005, p. 107-123.

– « Les stratégies argumentatives dans L’Idiot de la famille », Recherches et Travaux, n° 71, Grenoble, ELLUG, 2007, p. 93-106.

– « L’adaptation, pour une littérature appropriée. Le cas des Trois Mousquetaires », Cahiers de Lire écrire à l’école, n° 2 (Adapter des œuvres littéraires pour les enfants, sous la dir. d’A. Vibert), Grenoble, CRDP, 2008, p. 131-146.

– « Vies historiques et destins romanesques dans La San Felice d’Alexandre Dumas », Revue des Sciences Humaines, n° 290 (Les vies parallèles d’Alexandre Dumas, sous la dir. de Ch. Grivel), avril-juin 2008, p. 49-59.

– « Extase et hystérie : le ravissement musical dans les romans d’Alexandre Dumas », communication à l’Université Stendhal-Grenoble 3, 12 mai 2009. Parue dans Recherches et Travaux, n° 78 (La haine de la musique, sous la dir. de C. Coste et B. Vibert), Grenoble, ELLUG, 2011, p. 69-79.

– « La critique à bâtons rompus d’Alexandre Dumas », à paraître dans la Revue des Sciences Humaines (L’écrivain critique, sous la dir. de M.-P. Berranger), 2012.

– « Les correspondances dans le fonds Hetzel de l’IMEC », communication à la journée d’étude « Les correspondances : archives de la création » organisée par B. Diaz à l’Université de Caen le 7 mai 2010. Parue dans Epistolaire. Revue de l’AIRE, n° 38 (Archives de la création, sous la dir. de B. Diaz), 2012, p. 53-63.

– « Totaliser l’Histoire en marche : de Gaule et France (1833) au “Drame de la France” (1833-1870) d’Alexandre Dumas », Œuvres et Critiques, XXXIX, 1 (Le roman historique français, sous la dir. de B. Jakobs), 2014, p. 55- 71.

« Le roman et les sortilèges : réemplois du conte merveilleux chez George Sand et Jules Barbey d’Aurevilly », Féeries, n° 12, 2015 (À la croisée des genres : intergénéricité du merveilleux au XIXe siècle, sous la dir. de V. Partensky), p. 57-77.

– « Le mythe en scène : La Jeunesse des Mousquetaires ou “Cinq ans après”, à paraître dans un numéro spécial des Cahiers Dumas dirigé par M. Letourneux et I. Safa (La Figure du Mousquetaire).

6) Contributions à des ouvrages collectifs

– « Fiction biographique moderne et roman historique romantique : La San Felice d’Alexandre Dumas », communication à l’Université Stendhal-Grenoble 3, 2004. Parue dans Fictions biographiques XIXe-XXIe siècles, sous la dir. d’A.-M. Monluçon et A. Salha, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. « Cribles », janvier 2007, p. 93-103.

– « Quand les pygmées devinrent géants : Alexandre Dumas et la Révolution française », communication au colloque « Les géants, entre mythe et littérature », Université d’Artois, 24-25 novembre 2005. Parue dans Les géants entre mythe et littérature, sous la dir. de M. Closson et M. White-Le Goff, Arras, Artois Presses Université, 2007, p. 171-179.

– « Franchir le fleuve de sang : représentation et transgression dans les romans de la Terreur d’Alexandre Dumas », communication au colloque « Frontières en question », Université Stendhal-Grenoble 3, 1-2 juin 2006. Parue dans Les Frontières en question, sous la dir. de N. Auzas, N. Cohen et S. Scarpa, Presses universitaires de Grenoble, mars 2007, p. 189-199.

– « Dumas en Algérie », L’Algérie et la France. Dictionnaire, sous la dir. de J. Verdès-Leroux, Éditions Robert Laffont, « Bouquins », 2009, p. 304-307.

– « Chapitre 8. Physiologies. Le journaliste et la Grande Ville », Entre presse et littérature. Le Mousquetaire, journal d’Alexandre Dumas, sous la dir. de P. Durand et S. Mombert, Liège, « Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres », n° CCXCVII, 2009, p. 155-177.

– « Les jumeaux littéraires au XIXe siècle, merveille et monstruosité », communication à l’ENS-LSH de Lyon le 15 octobre 2009, dans le cadre d’un colloque. Parue dans Adelphiques. Sœurs et frères dans la littérature française du XIXe siècle, sous la dir. de C. Bernard, Ch. Massol et J.-M. Roulin, Paris, Editions Kimé, 2010, p. 301-316.

– « L’auteur bifrons, pour enfants / pour adultes. L’exemple de P.-J. Stahl »,  communication à la journée d’étude « L’auteur pour la jeunesse », le 28 avril 2009 à l’Université Stendhal-Grenoble 3. Parue dans L’Auteur pour la jeunesse, de l’édition à l’école, sous la dir. de J.-F. Massol et F. Quet, Grenoble, ELLUG, coll. « Didaskein », 2011, p. 43-57.

– « Voyager en peinture : récit viatique et critique d’art chez Dumas », communication à la journée d’études « Alexandre Dumas et les arts » organisée le 20 novembre 2010 au château de Monte-Cristo (Port-Marly) par la Société des Amis d’Alexandre Dumas. Parue dans Alexandre Dumas : histoire(s) de l’Art, Société des Amis d’Alexandre Dumas, 2011, p. 67-80.

– « Enjeux et dangers du ravissement : le magnétisme dans les romans d’Alexandre Dumas », Magie et magies dans la littérature et les arts du XIXe siècle français, sous la dir. de S. Bernard-Griffiths et C. Bricault, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2012, p. 85-101.

– « L’art et les artistes dans Les Mohicans de Paris », communication au colloque « La critique littéraire d’A. Dumas (père) », Caen, 15- 16 novembre 2012. Parue dans Dumas critique, sous la dir. de J. Anselmini, Limoges, PULIM, « Médiatextes », 2013, p. 141-152.

– « Le discours anti-médical des Physiologies au XIXe siècle », communication au colloque international « Médecine, sciences de la vie et littérature », Université Stendhal-Grenoble 3, 12-15 mars 2008. Parue dans Médecine, sciences de la vie et littérature en France et en Europe de la Révolution à nos jours, sous la dir. de L. Dumasy et H. Spengler, Genève, Droz, « Histoire des Idées et Critique littéraire », 2014, t. I, p. 223-235.

– « L’impossible héritage de Jules Barbey d’Aurevilly », communication au colloque « Accepter ou refuser l’héritage », Université de Göttingen, 10-11 mai 2012. Parue dans Les Héritages littéraires dans la littérature française (XVIe-XXe siècles), sous la dir. de F. Meier, B. Diaz et F. Wild, Classiques Garnier, 2014, p. 133-148.

– « Comédiens et surhommes dans l’œuvre de Dumas père », communication au colloque « L’acteur au XIXe siècle : une figure héroïque ? », Lyon, 22-24 novembre 2012. Parue dans Les Héroïsmes de l’acteur au XIXe siècle, sous la dir. d’O. Bara, M. Losco et A. Pellois, Presses universitaires de Lyon, 2014, p. 157-167.

– « Roman populaire romantique et institution littéraire : du rejet à l’intégration ? » communication au colloque « Réévaluations du romantisme », Montpellier 3, 26-27 avril 2012. Parue dans Réévaluations du Romantisme. Mutations des idées de littérature – 1, sous la dir . de M. Blaise, Presses universitaires de la Méditerranée, 2014, p. 309-320.

– « Gautier contre Sainte-Beuve. Les Grotesques », in Archéologie du Contre Sainte-Beuve, sous la dir. de M. Brix, Garnier, « Bibliothèque proustienne », 2015, p. 101-120.

– « Comment écrire l’Histoire ? Barbey d’Aurevilly et les historiens de son temps », communication au colloque international « Barbey d’Aurevilly : bilan critique », Cerisy-la-Salle, 25 août-1er septembre 2014. Parue dans Barbey d’Aurevilly. Perspectives critiques, sous la dir. de P. Glaudes et M.-F. Melmoux-Montaubin, Garnier, « Colloques de Cerisy – Littérature », 2016, p. 161-182.

– « Des expériences aux rêves d’un spectateur: Théophile Gautier, critique et romancier du théâtre », communication prévue au colloque « Récits de spectateurs », Caen, 18-20 mars 2015. A paraître dans les actes.

– « de Paris à Naples : espaces réel et fantasmatique dans Teresa », communication prévue aux journées d’études « Le théâtre (co)signé Dumas : espace et généricité », Université d’Uppsala (Suède), 28-29 mai 2015. A paraître dans les actes (chez Garnier, sous la dir. de S. Robardey-Eppstein).

– « Critique dramatique et auto-promotion du dramaturge : Dumas feuilletoniste dans L’Impartial et La Presse (1836-1838), communication au colloque « L’auteur et ses stratégies publicitaires au XIXe siècle », Université de Caen, 4-5 février 2016. A paraître dans les actes, sous la dir. de B. Diaz, PUC.

– « DUMAS, Alexandre », in Dictionnaire de l’autobiographie française et francophone, à paraître chez Champion en 2016.

– « Les Cent-Jours vus par Dumas », communication au colloque « Les Cent-Jours vus de la littérature », Université Paris-Est Créteil, 8-9 octobre 2015. A paraître dans les actes (aux Presses universitaires de Rennes, sous la dir. de B. Gendrel et M. Labouret).

 

Revaz Françoise (Université de Fribourg)

Françoise Revaz

professeure associée de linguistique française

Département des Langues et Littératures de l’Université de Fribourg

Françoise Revaz est née le 4 septembre 1953 à Genève. Elle vit dans la région d’Yverdon-les-Bains (VD). Elle est professeure associée de linguistique française au Département des Langues et Littératures de l’Université de Fribourg depuis 2001.

Après l’obtention, à Genève, d’un brevet d’enseignement en 1976 et d’une licence ès sciences de l’éducation en 1984, elle a poursuivi son parcours professionnel à la Faculté des Lettres de l’Université de Lausanne en tant qu’assistante de recherche du professeur J.-M. Adam. Sous la direction de ce dernier, elle a soutenu, en 1995, une thèse de doctorat intitulée Frontières du récit. Maître assistante à la chaire de linguistique française de Lausanne, de 1993 à 1996, elle a participé à de nombreux projets de recherche FNS dans le champ de la linguistique textuelle (théorisation des genres descriptif et narratif, modes de textualisation des actions dans l’historiographie, la littérature et la presse écrite). Elle a été chargée d’enseignement en didactique du français de 1996 à 2001 à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation de l’Université de Genève où elle a également collaboré à une recherche sur l’analyse des actions et des discours en situation de travail avec le professeur J.-P. Bronckart.

Ses recherches se situent dans les domaines de la narratologie, des théories de l’action et de la linguistique textuelle (énonciation et temps verbaux). Après avoir dirigé (de 2005 à 2008) une recherche sur l’analyse linguistique et narratologique des feuilletons médiatiques dans la presse écrite, elle va diriger dès janvier 2012 une recherche interdisciplinaire sur les périodiques de BD des années 50 (fonds récemment acquis par les Archives de la ville de Lausanne) en collaboration avec le professeur Alain Boillat de la Section d’Histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne (recherche financée par le Fonds National Suisse). En janvier 2010, elle a créé avec  le professeur Raphaël Baroni de l’Université de Lausanne le Réseau romand de narratologie (www.narratologie.ch).

Ducas Sylvie (Paris Ouest Nanterre La Défense)

Sylvie Ducas

 

Maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense – UFR SITEC

Domaines de recherche

  • Les processus de consécration littéraire aux XXe – XXIe siècles
  • Les prix littéraires au cœur des industries du livre et de la culture
  • Statut (réel et symbolique), imaginaire et postures de l’auteur aux XXe – XXIe siècles
  • Filiation, identité et postures auctoriales dans la littérature et les fictions contemporaines
  • Du texte au livre : enjeux, acteurs et représentations

Continuer la lecture de Ducas Sylvie (Paris Ouest Nanterre La Défense)

Parfait, Claire (Univ. Villetaneuse)

Claire Parfait

PR, département d’anglais, UFR LSHS, université Paris 13, 99 avenue Jean-Baptiste Clément, 93430 VIlletaneuse

Domaines de recherche

  • histoire du livre aux Etats-Unis
  • littérature populaire et édition au 19ème siècle, dans une perspective comparatiste (USA, France, Angleterre)
  • domaine africain-américain : histoire, historiographie, représentations ; littérature africaine-américaine dans un contexte éditorial, 19ème et 20ème siècles

Continuer la lecture de Parfait, Claire (Univ. Villetaneuse)

Dauphragne Antoine (Paris XIII)

Antoine Dauphragne

Statut et établissement de rattachement

Chargé de recherche (post-doc), Université Paris 13, laboratoire EXPERICE

Domaines de recherche

Jeux et jouets, culture ludique des enfants et des adultes, liens entre jeu et fiction, fiction transmédiatique, médiatisation des savoirs historiques, représentation fictionnelle et ludique de l’histoire

Antoine Dauphragne est chargé de recherche (post-doc) au sein du laboratoire EXPERICE (Université Paris 13), dans le cadre d’une recherche financée par l’ANR et portant sur les biens de l’enfant dans l’espace familial. Sa thèse, dirigée par Michel Manson et soutenue en 2010, portait sur la médiatisation de l’histoire dans les jeux de rôles. Ses thèmes de recherche portent sur la culture ludique de masse des enfants et des adultes, sur les liens entre jeu et fiction, sur la médiatisation des savoirs par le jeu, ainsi que sur la représentation fictionnelle et ludique de l’histoire.

PUBLICATIONS

Chapitres d’ouvrage

– «  Les créations moyenâgeuses en littérature de jeunesse et en jeu de rôles : stéréotypes, métissages, innovations » in CAZANAVE, Caroline, HOUSSAIS, Yvon (dir.), Médiévalités enfantines. Du passé défini au passé indéfini, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2011, pp. 193-212

– « Les rôlistes et le Moyen Âge : le familier et l’exotique », in CAÏRA, Olivier et LARRÉ, Jérôme (dir.), Jouer avec l’histoire, Paris, L’atelier du jeu de rôle, Pinkerton Press, 2009, pp. 93-112

– « Dynamiques ludiques et logiques de genre : les univers de fantasy », in BROUGERE, Gilles (dir.), La ronde des jeux et des jouets. Harry, Pikachu, Superman et les autres, Paris, Autrement, 2008, pp. 43-58

Articles

– (avec Vincent Berry et Nathalie Roucous) « La culture matérielle enfantine dans l’espace domestique : territoires et frontières de l’enfance », in Tsantsa, n°17, à paraître en 2012

– « Le sens de la fiction ludique : jeu, récit et effet de monde », in Strenae, n°2, 2011

http://strenae.revues.org/312

– « La fantasy au sein de la culture ludique : quand la fiction se donne à jouer », in Lecture Jeune, n° 138, juin 2011

Actes de colloques

– « Le jeu de rôles et la Terre du Milieu », in DEVAUX, Mickaël, FERRE, Vincent, RIDOUX, Charles (dir.), Tolkien aujourd’hui, Actes du colloque international Tolkien aujourd’hui organisé à Rambures en juin 2008, Presses Universitaires de Valenciennes, 2011, pp. 227-239

– « Le Moyen Âge dans les jeux de rôles : simulations ludiques et matière historique », in ABIKER, Séverine, BESSON, Anne, PLET-NICOLAS, Florence (dir.), Le Moyen Âge en jeu, Actes du colloque international Le Moyen Âge en jeu organisé à Bordeaux en avril 2008, Eidôlon n° 86, Presses Universitaires de Bordeaux, 2009, pp. 69-80

COMMUNICATIONS

Communications lors de colloques internationaux

« La culture ludique : du jeu d’enfant au loisir d’adulte », communication au colloque international Enfance et cultures, organisé à Paris par le DEPS (Ministère de la Culture et de la Communication), l’AISLF et l’Université Paris Descartes, décembre 2010

« Le jeu de rôles et la culture ludique », communication au 11ème congrès international des ludothèques, organisé à Paris (Cité des Sciences et de l’Industrie) par l’ALF et l’ITLA, octobre 2008

« La circulation des savoirs historiques dans les jeux de rôles : un apprentissage informel ? », communication à la Rencontre francophone internationale des doctorants en sciences de l’éducation Le doctorant en sciences de l’éducation : enjeux, défis, perspectives , organisée à l’Université de Genève, juin 2007.

« La transformation d’une matière culturelle : le Moyen Âge dans les livres de jeunesse et dans les jeux de rôles », communication au colloque international L’édition pour la jeunesse : entre héritage et culture de masse organisé à Paris (campus de Jussieu) par l’IICP, le GREC (Paris 13), le CEEI (Paris 7) et l’Afreloce, novembre 2004

Communications lors de journées d’étude

– (avec Nathalie Roucous) « L’exploration des biens de l’enfant à domicile », communication aux 10èmes journées de sociologie de l’enfance organisées à Lisbonne par l’AISLF et l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lisbonne, juin 2011

– « Fictions ludiques et système des objets de l’enfance : jouer dans / avec des mondes prescrits », communication à la journée d’étude Comment analyser les objets de l’enfance ? organisée à Villetaneuse par le laboratoire EXPERICE (Université Paris 13), juin 2011

– « De Donjons & Dragons à World of Warcraft : objets, pratiques et culture ludiques », communication à la journée d’étude Enfance et culture matérielle organisée à Villetaneuse par le laboratoire EXPERICE (Université Paris 13), décembre 2008

Autres communications

– Participation à la table ronde « Le Moyen Âge dans la culture médiatique », organisée à Villetaneuse par Modernités Médiévales et l’Afreloce, avril 2010

Constructing ‘21st Century Literature in French’ (seminar)

Constructing ‘21st Century Literature in French’.
Publication, translation, collection.
Organised by the Society for French Studies and the French Studies Library Group,
with the collaboration of the Institut français

Friday December 2nd 2011
at the Institut Français, 17, Queensberry Place, London.

This is a seminar about the contemporary French literary scene and its impact in the UK.
It brings together publishers, translators, journalists, librarians and academics to discuss how books are produced and transmitted within and across cultures – notably across the Channel – and the state of play for French literature at home and abroad in the second decade of the 21st century.

The close textual study of literature, including contemporary literature, is an important part of research and teaching in Modern Languages. For this, we depend on the materialisation  of the author’s inspiration: on the publishers who select, produce and market books; on the journalists who evaluate and make them known, helping to determine reception and readership; on the librarians who select, purchase, conserve and make them available. In this seminar, books will be discussed as material and cultural objects whose impact, evaluation and longevity depend on this complex set of processes.
If French literature is to fulfil its aim to become again a world literature, then transmission across cultures is a crucial dimension of the contemporary scene. Yet despite the vitality and variety evident in contemporary French literature, relatively few novels reach the largely monolingual reading public of France’s close neighbour across the Channel.  Engaging the expertise of key players in the process of transcultural transmission, we ask how texts for translation are selected, translated, marketed, collected, and received. A case-study of one recent French critical and commercial success (Marie Ndiaye’s Trois femmes puissantes, soon to appear in translation) will crystallise many of these questions. Thus we hope to open up a new perspective in the study of contemporary French literature – one that takes full account of the book as commodity and as cultural vector.

Programme [panels will consist of short papers and open discussion]
From 10.00: coffee and welcome

10.30 -12.30: Contemporary French writing: cultural trends.
–  Marie-Hélène Martin [London-based arts correspondent for the Nouvel Observateur]:
The literary scene in contemporary France
–  Audrey Small [University of Sheffield]:  Publishing trends in ‘francophone’ literature.
–  Patrick Crowley [University College Cork]: ‘Is there a centre that holds? Literary canons and the market place in contemporary France.
–  Koukla MacLehose [UK literary scout]:  the phenomenon of la rentrée.

12.30: lunch
1.30 – 3.30: Publishing and collecting French fiction in the UK
–  Hélène Fiamma [Cultural attachée and head of the London Bureau du livre]:  the role of the Bureau du livre
–  Jane Aitken [publisher -Gallic Books; authors include Muriel Barbery and Anna Gavalda]:  Publishing French fiction in translation
–  French Studies Library Group panel:  Collecting in UK libraries

3.45 – 5.00: Case study and round table: Marie  Ndiaye’s Trois femmes puissantes – from publication to Goncourt to popular success and translation (2012, Maclehose Press [Quercus]).
–    Shirley Jordan (Queen Mary University of London) + Andrew Asibong (Birkbeck College)
–    Christopher Maclehose [publisher – Maclehose Press]
–    John Fletcher [translator]

5.00  Closing vin d’honneur.

Organisers:
Diana Holmes (University of Leeds); Teresa Vernon (British Library, FSLG)
Charles Forsdick (University of Liverpool); Michael Syrotinski (University of Aberdeen)

Registration.

Please register as soon as possible, certainly  before Friday November 25th 2011,  by completing the brief form below, and sending a cheque to the following address:
Professor  Charles Forsdick [C.Forsdick@liverpool.ac.uk]
SOCLAS: French
Cypress Building
University of Liverpool
Liverpool
L69 7ZR
Fee: £15 for the day, £10 for postgraduates and unwaged.
Registration will also be possible on the day, but we must have a clear indication of attendance for catering purposes.

………………………………………………………………………………………………………………………………
Constructing ‘21st Century Literature in French’.
Friday December 2nd 2011  at the Institut Français, 17, Queensberry Place, London.

I will be attending this event
Name and title:

Institutional Affiliation (if any):
Address for Correspondence:
e-mail:

cheque [payable to Society for French Studies] attached: £15 or £10 (PGs and unwaged)

Return by Friday Nov. 25th to Professor  Charles Forsdick [C.Forsdick@liverpool.ac.uk] or by post: SOCLAS: French,  Cypress Building , University of Liverpool Liverpool L69 7ZR.

Image made with Wordle.

(Parution) La Librairie Tallandier, Histoire d’une grande maison d’édition populaire

Matthieu Letourneux, Jean-Yves Mollier

La Librairie Tallandier, Histoire d’une grande maison d’édition populaire (1870-2000)

Paris, Nouveau Monde, 2011


Fondée en 1871 par François Polo et Georges Decaux, la Librairie Tallandier est une des figures de proue de l’édition populaire.
D’abord connue sous le nom des « Bureaux de l’Eclipse », puis de « la Librairie Illustrée », elle ne prend le nom de Tallandier qu’en 1901 et se caractérise par son extrême longévité, malgré les crises et les rachats. Successivement militante et républicaine, spécialisée dans la littérature populaire, puis dans la littérature sentimentale, et finalement dédiée à l’Histoire, elle se transforme au fil du temps et en fonction de la personnalité de ses dirigeants tout en demeurant orientée vers le grand public.
Les auteurs dressent ici le portrait fouillé et nuancé d’une maison représentative des mutations de l’édition au XIXe et au XXe siècle. Ils analysent la construction et l’évolution de l’identité de la Librairie Tallandier, s’adaptant à chaque époque au contexte mouvant de l’édition populaire. A l’origine du « Livre de poche » (en 1915) et pionnière dans la publication de bandes dessinées (avec Benjamin Rabier), Tallandier est aussi reconnue pour des collections comme « Le Livre National » (bleu et rouge) et ses romans d’aventures ou sentimentaux.
Louis Boussenard, Michel Zévaco, Delly et Magali ont été quelques-uns de ses auteurs vedettes avant que les historiens ne prennent le relais.

Matthieu Letourneux est maître de conférences en littérature française à l’université de Paris-Ouest-Nanterre.
Spécialiste des cultures médiatiques et des littératures populaires, il a notamment publié Le Roman d’aventures, 1870-1930 (PULIM, 2010).

Professeur à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Jean-Yves Mollier a publié de nombreux ouvrages de référence sur l’édition française, dont Louis Hachette (Fayard, 1999) et, dernièrement, Edition, presse et pouvoir en France au XXe siècle (Fayard, 2008).