Archives de catégorie : Parutions

Parution: Marjolaine Boutet, Vampires, au-delà du mythe

Vampires, au-delà du mythe
Marjolaine Boutet

Collection « Culture Pop », dirigée par Thibaut de Saint-Maurice
éditions Ellipses

9782729864026 • 256 pages • 12,50 E
contact presse : Laurence Chagneau, éditrice – laurence.chagneau@editions-ellipses.fr

« Que vous vous intéressiez aux fondements historiques de la mythologie des vampires (vous découvrirez ici quelques figures particulièrement terrifiantes et bien réelles), aux classiques admirables de la littérature de vampires, étudiés ici avec une finesse inégalée, aux narrations et gestuelles des films les plus marquants (de Murnau à Polanski, Coppola et Carpenter), à des héros de séries télévisées aussi remarquables que Buffy, Angel ou Bill Compton, mais aussi à des personnages moins connus et tant aimés comme Spike, Eric et Godric, ou au délire Twilight et à la vogue de la bit lit (ou « littérature mordante pour jeunes filles », genre : la vampire accro au shopping), vous trouverez dans Vampires, au-delà du mythe de quoi satisfaire tous vos désirs, même — et peut-être surtout — les plus pervers ! L’érudition diabolique et méticuleuse de Marjolaine Boutet — éminente spécialiste d’histoire contemporaine et remarquable connaisseuse des séries télévisées — touche, dans un grand esprit d’égalité, tous ces sujets, et surtout, en montre, avec une jubilation contagieuse, leur unité et leurs interactions. »

extrait de la préface de Sandra Laugier

Aujourd’hui comme hier, le vampire fascine, interroge ou rebute. Qu’y a-t-il donc dans cette créature qui excite autant l’imagination des hommes ? Comment se fait-il qu’en 2011 les histoires de vampires (à commencer par Twilight) aient toujours autant de succès ? Plus d’un siècle après la parution de Dracula de Bram Stoker, après des centaines de films, de romans, d’épisodes de séries télévisées, de chansons, de bandes dessinées et même de jeux vidéo et de comédies musicales, n’a-t-on pas dit tout ce qu’il y avait à dire sur le sujet ?
Le but de cet ouvrage est d’explorer, de tenter de comprendre ce qui se cache derrière ces histoires de vampires, d’en révéler les clés, les clichés, les symboles et le sens, d’en exposer les implications idéologiques et culturelles, pour aller au-delà du mythe…

Marjolaine Boutet est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Picardie-Jules Verne, spécialiste de l’histoire des États-Unis, passionnée par la culture populaire en général et les séries télévisées en particulier.

(Parution) Fictions populaires.

Fictions populaires

Nicolas Crémona, Bernard Gendrel, Patrick Moran

Ce livre part du phénomène socio-historique qu’est la littérature de masse pour développer une réflexion théorique sur ce qu’est la littérature populaire, en affirmant que les formes et les pratiques du XIXe siècle ne font que réactiver ou poursuivre une tendance profonde de l’art narratif. Les fictions populaires, en ce sens, ne sont pas des sous-produits de l’activité éditoriale, mais des œuvres qui jouent directement avec les mécanismes essentiels de l’écriture romanesque.

This book looks at mass literature as a socio-historical phenomenon so as to elaborate a theoretical discussion on popular literature.

ISBN 978-2-8124-0263-0
EAN 9782812402630


Parution, Les formes de la fiction dans la culture pour la jeunesse; Strenae n°2 – juin 2011

Les formes de la fiction dans la culture pour la jeunesse

Sous la direction de Matthieu Letourneux

Strenae n°2 – juin 2011

http://strenae.revues.org/434


La culture de jeunesse est marquée par des pratiques de fiction diversifiées : activités ludiques, jeux, jouets et autres pratiques de « mimicry » mettant en branle des mécanismes de « feintise ludique » déterminent un territoire de la fiction beaucoup plus large que celui des seules productions artistiques traditionnelles (romans, albums, bandes dessinées, cinéma, etc.). Loin d’être hétérogènes, ces différents espaces de la fiction communiquent en permanence, parce que les jeunes lecteurs et consommateurs tissent naturellement des liens, prolongeant dans leurs jeux les récits qu’ils ont lus, vus ou entendus, et recherchant dans leur consommation de fictions un écho de leurs jeux. Mais ces espaces de la fiction communiquent aussi parce que les créateurs et l’industrie culturelle proposent de plus en plus des objets hybrides, misant sur la plasticité des pratiques (entre fiction et jeu, entre récit structuré et activité ludique ouverte) et sur la circulation des imaginaires d’un support à l’autre, d’un code à l’autre. Des jeux de rôles aux lego, en passant par les blogs ou les stratégies éditoriales contemporaines, ce sont ces nouvelles pratiques de la fiction et leurs conséquences en termes d’écriture (au sens large), mais aussi de lecture, d’appropriations et d’hybridations qui sont abordées dans ce numéro.

Table des matières :

Dossier thématique:

  • Les formes de la fiction dans la culture pour la jeunesse (Introduction), par Matthieu Letourneux
  • Décliner pour progresser : 25 stratégies multimédiatiques dans l’édition pour la jeunesse, par Bertrand Ferrier
  • Le sens de la fiction ludique : jeu, récit et effet de monde, par Antoine Dauphragne
  • Fictions industrielles et apprentissage du temps : les jeux LEGO Bionicles, par Irène Langlet
  • Fiction et forme encyclopédique : Wookieepedia, Dragon Ball Wiki et Cie, par Benoît Berthou
  • Jeu et fiction dans un jeu de cartes à collectionner : le cas de Magic : l’Assemblée, par Pierre Cuvelier
  • Jeux de rôles pour enfants : une nouvelle forme de fiction ludique, par Sébastien Kapp
  • Narration interactive ludique : les jeunes lecteurs se réapproprient la culture populaire sous forme de persona-fictions, par France Vachey
  • Je lis, tu blogues et ils « littératurent » : « Blue cerises », entre roman, blog et produit marketing ?, par Eléonore Hamaide-Jager
  • « Brouillard sanglant » sur Sunnydale ! par Isabelle-Rachel Casta

Varia :

  • Relire Heidi aujourd’hui, la Suisse entre culture ancestrale et modernité, par Isabelle Nières-Chevrel
  • Des histoires de locomotives, par Françoise Le Bouar
  • Trois petits traités ludiques de fiction : quand l’album thématise le statut ontologique du personnage et ses rapports à l’auteur, par Catherine Tauveron

Fonds d’archives et collections :

Le Centre de littérature de jeunesse de la Ville de Liège, par Cécile Boulaire

Comptes rendus de lecture

Toutes les propositions d’articles (varia, comptes rendus, notes de lecture) sont à transmettre à l’adresse suivante : strenae@revues.org

Réunissant des chercheurs de toutes disciplines, Strenae est une revue en ligne créée en 2010 par une équipe de chercheurs de l’association française de recherche sur les livres et les objets culturels de l’enfance (Afreloce : http://magasindesenfants.hypotheses.org), en partenariat avec le Centre National de la Littérature pour la jeunesse – Joie par les Livres / BNF. Strenae vise à faire connaître et dynamiser les travaux français sur la littérature et l’édition pour la jeunesse, mais aussi sur l’imagerie enfantine, le jeu et le jouet, la culture matérielle et orale de l’enfance, dans une perspective historique, littéraire, esthétique ou sociologique.

Prochain numéro : Enfance et colonies : fictions et représentations, sous la direction de Mathilde Lévêque. À paraître en novembre 2011.

http://strenae.revues.org

Adresse : Strenae, Université François-Rabelais, Département de Français (Équipe Intru, Cécile Boulaire), 3, rue des Tanneurs, BP 4103, 37041 Tours Cedex 1, France

Parution: Federico Pagello, Grattacieli e superuomini

Federico Pagello

Grattacieli e superuomini

L’immagine della metropoli tra cinema e fumetto

Gênes, Le Mani, 2010; ISSN 1824-1417

Metropolis e Gotham City, la New York di Spider-Man e la Megacity di “Matrix”: le fantasmagorie urbane che affollano le pagine dei “comic book” americani fin dagli anni Trenta continuano ad ossessionare l’immaginario collettivo grazie ai “blockbuster” diretti da registi come Tim Burton, Sam Raimi, Christopher Nolan, i fratelli Wachowski, Bryan Singer. Questo libro è il primo tentativo di fare un bilancio di trent’anni di supereroi di celluloide, sullo sfondo della storia del fumetto e del cinema statunitensi. L’analisi della rappresentazione della metropoli nei film dedicati a Superman, Batman, i Fantastici Quattro, gli X-Men o Daredevil diviene così il punto di partenza per un’esplorazione delle utopie e delle ideologie al centro della cultura pop di ieri e di oggi. Dal New Deal alla guerra fredda, dalla contestazione degli anni Sessanta alla “urban crisis” dei Settanta, dall’America di Reagan a quella di Obama: i supereroi e le loro città fantastiche non hanno mai smesso di dare forma ai sogni e agli incubi di un’intera nazione.

L’auteur

Federico Pagello est docteur en études cinématographiques au département Musica e Spettacolo (Musique et arts du spectacle) de l’Université de Bologne. Il a dirigé le catalogue de l’exposion EPOP, Popular Roots of European Culture.

Parution: Belphegor, X, 1, avril 2011, Ecoutes secrètes et regards dérobés

Belphegor

Ecoutes secrètes et regards dérobés
Sous la direction de Mélikah Abdelmoumen


Mélikah Abdelmoumen Présentation

ARTICLES
Mélikah Abdelmoumen « Je suis votre public » – ou l’espion comme spectateur amoureux
(La vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck – Allemagne, 2006)
Paul Bleton Ce qu’espionnier veut dire
Fabienne Claire Caland Tendre l’oreille ou la manger ?
Variations sur Nécroscope (Brian Lumley)
Daniel Couégnas John Buchan, Le récit d’espionnage et la thématique du regard
Désiré Nyela Trafic de regards
Considérations sur le roman d’espionnage africain
Norbert Spehner Écrits de l’ombre
Études & essais sur le roman et le film d’espionnage

COMPTES RENDUS
Víctor Rodríguez Infiesta Isabelle Repiton y Pierre Cassen, «Touche pas au plomb!» Mémoire des derniers typographes de la presse parisienne. Paris : Temps des Cerises, 2008. 185 p. ISBN-13: 9782841097357: 18 EUR.
Karen Ferreira-Meyers Plochoki (Maria), Body, Letter and Voice. Constructing Knowledge in Detective Fiction. Frankfurt am Main: Peter Lang, 2010, 213 p. ISBN:978-3-631-56383-0
Vittorio Frigerio Ottocento nero italiano. Narrativa fantastica e crudele. A cura di Claudio Gallo e Fabrizio Foni. Introduzione di Luca Crovi. Milano : Nino Aragno Editore, 2009. 539 p. ISBN : 978-88-8419-380-3
Vittorio Frigerio Rak, Michele. La Venere perduta. Milano : Salani Editore, 2010. 247 p. ISBN : 978-88-6256-206-5

APPELS DE TEXTE
Transatlantica, – Le Récit policier et l’interaction transatlantique : vers une nouvelle topographie du genres
Elisa Segnini
Vittorio Frigerio
Fantastic Narratives and the Natural World

ANNONCES
Viara Timcheva Magie et Magicien
EPOP Newsletter
Lucio Costantini La Tigre è ancora viva
Quaderni d’altri tempi 31 AL DI FUORI L’URAGANO E QUA IO, SALGARI!
Nathalie Dufayet Le temps recommencé. Fictions du mythe et écritures fantastiques
Matthew Screech Joint International Conference of Graphic Novels, Bandes dessinées and Comics, 5-8 July 2011

Parution: S. Sépulchre (dir.) Décoder les séries télévisées.

Décoder les séries télévisées

Sous la direction de Sarah Sepulchre
Il suffit d’allumer son petit écran pour s’en rendre compte :
les séries télévisées monopolisent les chaînes. Présentes
dans la grille des programmes et objets de discussion dans la
presse depuis les années 1950, elles sont devenues récemment
un phénomène majeur, passionnant autant les téléspectateurs
que les scientifiques, qui en ont fait un sujet de recherches
à part entière.
Transdisciplinaire, l’ouvrage aborde l’histoire, la production
et la programmation, la sérialité, le personnage et la
réception : chaque aspect est analysé par un spécialiste qui
illustre son propos par de nombreux exemples empruntés
aussi bien aux séries actuelles (Les experts, Lost, Desperate
Housewives…) qu’à d’autres plus anciennes (Ma sorcière bien
aimée, Dallas, 21 Jump Street…). Les deux derniers chapitres
proposent des réflexions sur la gestion du temps de ces récits
audiovisuels et la question de la réalité. L’ouvrage dépasse
la simple « étude de texte » et met en connexion le contenu
des séries avec leur histoire et celle de leur format, leurs
producteurs, leurs téléspectateurs et les recherches majeures
qui se succèdent depuis plus de quarante ans.
Ce manuel de référence fournit des outils pour que chacun
puisse appréhender les séries à partir d’une grille d’analyse
efficace et scientifique afin de mieux les comprendre et de
les décoder avec davantage de sens critique.

  • Broché: 256 pages
  • Editeur : De Boeck; Édition : édition 2011 (15 mars 2011)
  • Collection : INFOCOM
  • ISBN-10: 280416375X
  • ISBN-13: 978-2804163754

Parution: M.-F. Cachin, Une nation de lecteurs ?


Une nation de lecteurs ?

la lecture en Angleterre (1815-1945)

Marie-Françoise Cachin, enseignant-chercheur associé au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, publie aux Presses de l’Enssib : Une nation de lecteurs ? : la lecture en Angleterre (1815-1945).

         Cet ouvrage est le premier rédigé en français sur l’histoire contemporaine de la lecture en Grande-Bretagne. L’étude présentée ici comble donc un manque en faisant apparaître l’importance de la lecture en Angleterre de la période victorienne à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sont ici analysés, grâce à une présentation chronologique, les modalités de l’alphabétisation de la population, l’émergence de nouveaux lectorats. le rôle des cabinets de lecture, la création de bibliothèques publiques, les pratiques et les modes de lecture spécifiques de ce pays Leur évolution au fil des décennies est mise en regard du contexte politique, économique et social.

Comme Bibliothèque publique et Public Library, d’Anne-Marie Bertrand, publié dans la même collection, Une nation de lecteurs ? La lecture en Angleterre (1815-1945) contribue à la réflexion sur les fondements de la lecture privée et publique. Au-delà de l’identification de spécificités anglaises à l’intérieur du monde anglophone, cette étude contribue à enrichir l’analyse comparée des représentations de l’imaginaire collectif occidental autour de la lecture.

Marie-Françoise Cachin, professeur émérite à l’université Paris Diderot – Paris 7, est spécialiste du roman victorien britannique et de traduction littéraire. Elle travaille actuellement sur la circulation des textes entre pays anglophones et francophones.

Contact presse : claire.roche-moigne@enssib.fr

Marie-Françoise Cachin, Une nation de lecteurs ? : la lecture en Angleterre (1815-1945) • Presses de l’Enssib • Collection « Papiers » • 2010 • ISBN : 978-2-910227-79-1 •  269 pages • 35 €.

SOMMAIRE

Avant-propos

Introduction

Première partie : 1815-1850 : la propagation de la lecture

    • Progrès de l’alphabétisation dans la première moitié du XIXe siècle
    • Accès au livre et pratiques de lecture
    • Le recours aux bibliothèques privées

Deuxième partie : 1850-1880 : lecture utile, lecture futile

    • La naissance des bibliothèques publiques
    • Poursuite de l’alphabétisation
    • Presse, romans et feuilletons

Troisième partie : 1880-1914 : la lecture sous surveillance

    • L’Angleterre alphabétisée
    • Essor des bibliothèques publiques, survie des cabinets de lecture
    • Le contrôle des livres

Quatrième partie : 1914-1945 : la lecture consolatrice

    • La lecture pendant la Première Guerre mondiale
    • L’entre-deux guerres : évolution des pratiques de lecture
    • La lecture pendant la Seconde Guerre mondiale

Conclusion

Bibliographie sélective

Traduction des citations

Special volume French Cultural Studies November 2010

Special issue: Story-Telling in Contemporary French Fiction: le ‘prêt-à-penser’ and Reading Pleasure

Edited by: Diana Holmes and David Platten

Diana Holmes and David Platten

Introduction

Jacques Migozzi

Storytelling: opium du peuple et / ou plaisirs du texte?

Floriane Place-Verghnes

Instruction, distraction, réflexion: lecture de Persepolis

David Platten

Wired to the Word: On Reading Thrillers

Lorna Milne

Monumental Misdeeds: Rewriting French History and Identity with Claude Izner and Alix de Saint-André

Diana Holmes

The Comfortable Reader: Romantic Bestsellers and Critical Disdain