Tous les articles par Isabelle Perier

Appel : Reinterpreting Victorian Serial Murderers in Literature, Film, TV Series and Graphic Novels

ESSE Conference, Galway, Ireland

Monday 22 August – Friday 26 August 2016

http://www.essenglish.org/

Seminar title: Reinterpreting Victorian Serial Murderers in Literature, Film, TV Series and Graphic Novels

Serial murder came to the fore in the Victorian era and constituted a specific phenomenon within a growing attraction for deviance. If crime tended to be associated with socially problematic areas of the metropolis, the idea of serial killing raised newissues. Continuer la lecture de Appel : Reinterpreting Victorian Serial Murderers in Literature, Film, TV Series and Graphic Novels

Appel : Viralités, parasitages et piratages en science-fiction

 « Viralités, parasitages et piratages en science-fiction »

Le 5ème colloque Stella Incognita sera consacré en 2016 aux notions de viralité, de parasitage et de piratage au sein du genre de la science-fiction, et ce dans dans une grande variété de médias. Il s’agira d’envisager ces notions dans la pluralité de leurs définitions, afin d’explorer la façon dont la science-fiction se les réapproprie, parfois même les initie, pour mieux interroger le monde qui lui est contemporain.

Continuer la lecture de Appel : Viralités, parasitages et piratages en science-fiction

Parution : Jeu vidéo et livre

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l’ouvrage

 

Fanny Barnabé et Björn-Olav Dozo (dir.), Jeu vidéo et livre, éditions Bebooks.

Si les rapports entre jeu vidéo et cinéma suscitent depuis longtemps l’intérêt des milieux académiques, les relations, échanges et points de passage entre le livre et le jeu vidéo constituent pour leur part un domaine de recherche toujours en friche. Continuer la lecture de Parution : Jeu vidéo et livre

Appel : Le magnétisme dans la littérature (1780-1914)

Le réel invisible

Le magnétisme dans la littérature (1780-1914)

Appel à communications

Ouvrage collectif dirigé par

Victoire Feuillebois (Université de Tours) et Émilie Pezard (ENS-Lyon)

pour la série « Écriture du xixe siècle » dirigée par Christian Chelebourg (Minard / Classiques Garnier)

Argumentaire

Le xixe siècle est le siècle du magnétisme : l’intérêt scientifique soulevé par les travaux du médecin Anton Mesmer dans la décennie 1770 et l’engouement qui en résulte dans les lettres et le mouvement des idées marquent « la fin des Lumières », selon la formule de Robert Darnton. Continuer la lecture de Appel : Le magnétisme dans la littérature (1780-1914)

Appel : « Les genres du roman au XIXe siècle »

Colloque

Les genres du roman au xixe siècle

Université Paris 13, les 14-15 avril 2016

Le xixe siècle a vu s’opérer le « sacre du roman[1] » (Mona Ozouf). La promotion de ce genre anciennement déprécié est liée à l’entreprise de légitimation qu’ont menée, dans leurs œuvres, quelques grands romanciers du siècle, comme Balzac et Zola. Elle se manifeste aussi par l’augmentation quantitative des romans publiés, la diversification des supports éditoriaux (volumes, feuilletons, recueils) ainsi que celle des modes de diffusion (cabinets de lecture, collections, compilations). Continuer la lecture de Appel : « Les genres du roman au XIXe siècle »

Parution : Penser le jeu. Les industries culturelles face au jeu

Penser le jeu

Sous la direction de Gilles Brougère.

Jeux en ligne tels que World of Warcraft ou le poker, adaptation des succès cinématographiques en jeux vidéo, serious games, jeux télévisés, détournement artistique de certains jeux, les jeux sont aujourd’hui omniprésents au sein des loisirs et des activités culturelles. Le jeu connaît une extension de son domaine marquée par le rôle central qu’y jouent les industries culturelles portées par l’importance prise par les jeux vidéos et les outils numériques de communication. Continuer la lecture de Parution : Penser le jeu. Les industries culturelles face au jeu

Appel : journées d’études sur le jeu de rôle

Journées d’études

« Les Quarante ans du Jeu de Rôle »

Universités de Paris 3-Paris 13

du 12 au 14 juin 2015

(vendredi au dimanche)

Organisées par Danièle André, Vincent Berry, Claire Cornillon, Isabelle Perier, Alban Quadrat

 

Titre et Appel à communications

« ÉTAT DE L’ART DU JEU DE RÔLE pour son quarantième anniversaire »

 

Les premières journées d’études consacrées au Jeu de Rôle[1] se tiendront du 12 au 14 juin 2015 à l’Université Paris 13 – Nord et à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3. Ces journées d’études se proposent, à l’occasion de ses quarante ans,  de dresser un état des lieux du jeu de rôle. Continuer la lecture de Appel : journées d’études sur le jeu de rôle

Appel : la peur (Romanica Silesiana)

LA PEUR

« L’émotion la plus ancienne et la plus forte chez l’homme est la peur, et la peur la plus ancienne et la plus forte est la peur de l’inconnu »[1] constate H. P. Lovecraft, un des maîtres américains de la littérature horrifique. Pour Guy de Maupassant, classique français du genre, « la vraie peur, c’est quelque chose comme une réminiscence des terreurs fantastiques d’autrefois »[2]. Soulignant la parenté du mystique et du fantastique, Rudolf Otto définit les deux comme l’expression du « mysterium tremendum et fascinans ». Il voit également le rapport entre le frisson du croyant (et du lecteur) devant des sphères et des puissances inconnues et une manifestation du divin, une participation au grand mystère de l’existence. Pourtant, Louis Vax et Roger Caillois perçoivent la peur dans la perspective plus laïque et  déprécient sa valeur spirituelle. Vax dit que « l’art fantastique doit introduire des terreurs imaginaires au sein du monde réel »[3]. Caillois, quant à lui, souligne l’aspect ludique du fantastique et estime que le genre s’appuie sur le jeu avec la peur. Vu l’importance de ce facteur dans le fantastique et ses genres voisins, la onzième livraison de la revue Romanica Silesiana se propose donc la réflexion sur la peur dans la littérature et le cinéma. Continuer la lecture de Appel : la peur (Romanica Silesiana)