Tous les articles par Isabelle Antonutti

Le merveilleux scientifique en spectacle

Appels à contributions

Dans la relation privilégiée, quoique paradoxale et souvent conflictuelle, que la culture occidentale entretient avec le domaine du visuel, le xixe siècle occupe une place de choix. C’est en effet le moment où le goût pour l’image sous toutes ses formes se voit offrir une prolifération de modalités de consommation avec, entre autres : le recours en littérature, en histoire ou en histoire de l’art, aux stratégies rhétoriques de la visualisation (hypotypose, ekphrasis, etc.) ; l’exploitation systématique de l’illustration, avec le développement de nouvelles techniques de gravure et d’impression qui en favorise l’essor dans l’édition grand public ainsi que dans la presse ; l’invention de la photographie, suivie des premières tentatives d’enregistrement du mouvement puis de la naissance du cinéma ; le développement de nouveaux supports de communication (brochures, affiches publicitaires, colonnes Morris, etc.) ; l’apparition de lieux et événements dédiés (salons, musées, vitrines, expositions universelles) ; enfin l’explosion des arts du spectacle, y compris sous leurs formes les plus populaires (revues, cabarets, opérettes, pantomimes, cirques, etc.). Continuer la lecture de Le merveilleux scientifique en spectacle

Novellisations pour la jeunesse

Les novellisations pour la jeunesse : nouvelles perspectives transmédiatiques sur le roman pour la jeunesse

Appel à communications, Colloque international :

10-11 mai 2018 – Louvain-la-Neuve

La question de l’adaptation ouvre un champ d’investigations déjà largement arpenté par les chercheurs en littérature de jeunesse. Cependant, un corpus d’adaptations, aux proportions massives dans l’édition contemporaine, reste peu fréquenté par eux : celui des novellisations pour la jeunesse.

Par « novellisation » (ou « novélisation »), on entend la transposition en nouvelle ou en roman d’une œuvre apparue dans un média non littéraire, qu’il s’agisse déjà d’une adaptation ou bien d’une œuvre originale. Il s’agit de textes littéraires, avec ou sans illustrations, qui paraissent dans des formats variables : livre de poche, album, magazine, Web, etc. On en trouve, à destination des enfants, dès les origines de l’ère médiatique, mais le phénomène éditorial atteint aujourd’hui des proportions jamais vues.

Ce colloque fournira la première occasion de travailler spécifiquement sur ces novellisations, prises au sens large, c’est-à-dire les adaptations transmédiatiques depuis divers médias (autres

Continuer la lecture de Novellisations pour la jeunesse

“Spruzzi di China”

Cinque incontri operativi con 6 maestri  del fumetto italiano,

dal 4 marzo al 31 marzo 2017.

sabato 4 marzo 2017, Mauro Marchesi (illustratore-disegnatore), Une vie de Philip K. Dick: come la vita del più grande narratore di fantascienza del Novecento può essere narrata con la tavoletta grafica per disegnare;

 sabato 11 marzo 2017, Gabriele Ba (sceneggiatore BeccoGiallo), Don Milani. Bestie uomini e Dio: sceneggiare una biografia; Francesco Testi (sceneggiatore Sergio Bonelli Editore),Tex color: Amici per la morte: prove di sceneggiatura per il più amato eroe di carta;

 sabato 18 marzo 2017, Paolo Bacilieri (autore-fumettaro), Bonelli & No: percorsi grafici e narrativi a confronto;

 sabato 25 marzo2017, Roberto Bonadimani (autore-fumettaro), Incubo Hynn Phaer : inventare, disegnare costruire pianeti

 venerdì 31 marzo,  ore 18, Antonio Serra (sceneggiatore e redattore Bonelli), Da Nathan Never a Greystorm: come creare un personaggio seriale.

Gli incontri si svolgeranno  nel territorio negrarese, presso la Cantina LAVARINI di  Arbizzano di Negrar

Continuer la lecture de “Spruzzi di China”

European Popular Culture Association

CFP: EUPOP 2017 – University of the Arts London, July 25th – 27nd, 2017

Individual paper and panel contributions are welcomed for the sixth annual international conference of the European Popular Culture Association (EPCA), to be held at the University of the Arts London (272 High Holborn), July 25th – 27nd, 2017.

EUPOP 2017 will explore European popular culture in all its various forms. This includes, but is by no means limited to, the following topics: European Film (past and present), Television, Music, Celebrity, The Body, Fashion, New Media, Popular Literature and Graphic Novels, Queer Studies, Sport, Curation, and Digital Culture. One particular strand will be devoted to fascism and popular culture.

The closing date for this call is Tuesday 28th February, 2017. Continuer la lecture de European Popular Culture Association

Parution : Sérialité narrative

narratologieLe dernier numéro de la revue Cahiers de narratologie est paru, il porte sur la sérialité narrative. Enjeux esthétiques et économiques.

Les Cahiers de narratologie consacrent ce numéro à l’étude des rapports entre l’esthétique et l’économie, les articles ici réunis éclairent le sujet à partir d’angles de lecture différents, mais gravitent tous autour d’un même thème fédérateur : la notion de sérialité.

Détective, le grand hebdomadaire des fait-divers

detectivefabrique_846

Détective, le grand hebdomadaire des fait-divers

Journée d’étude : sous la présidence de Anne-Emmanuelle Demartini et Matthieu Letourneux,  le samedi 14 janvier 2017 de 09:30 à 17:00

En 1928, Détective, lancé par Gallimard, grâce à l’aide des frères Kessel, prétend être le premier hebdomadaire de faits divers, à la fois journal et magazine : chaque jeudi, la petite fabrique de crimes alimente les kiosques de ses numéros sanglants pour des lecteurs venus chercher leur dose d’énigme et d’horreur. Ses photographies impressionnent, ses reportages passionnent, ses signatures prestigieuses (Carco, Mac Orlan, Kessel) attirent. Détective devient l’atelier où se forge une certaine vision de la France criminelle des années trente et où certaines affaires emblématiques (les soeurs Papin, la parricide Violette Nozière, Stavisky) sont exposées au public.

Véritable succès de vente pour les éditions Gallimard mais aussi cible numéro 1 des critiques qui condamnent son immoralité et son manque de fiabilité, le journal ne laisse pas indifférent. Mais que connaît-on vraiment de son histoire? Comment expliquer une telle réussite ?

Programme : Continuer la lecture de Détective, le grand hebdomadaire des fait-divers

DETECTIVE FABRIQUE DE CRIMES ?

detective

DETECTIVE FABRIQUE DE CRIMES  ?

Le grand hebdomadaire des faits divers

Exposition à la BIBLIOTHÈQUE DES LITTÉRATURES POLICIÈRES (BILIPO) – PARIS 5ème du 20 JANVIER au 1ER AVRIL 2017

En 1928, Détective, lancé par Gallimard, grâce à l’aide des frères Kessel, pré- tend être le premier hebdomadaire de faits divers, à la fois journal et magazine : chaque jeudi, la petite fabrique de crimes alimente les kiosques de ses numé- ros sanglants pour des lecteurs venus chercher leur dose d’énigme et d’horreur. Ses photographies impressionnent, ses reportages passionnent, ses signatures prestigieuses (Carco, Mac Orlan, Kessel) attirent. Détective devient l’atelier où se forge une certaine vision de la France criminelle des années trente et où certaines affaires emblématiques (les soeurs Papin, la parricide Violette Nozière, Stavisky) sont exposées au public. Véritable succès de vente pour les éditions Gallimard mais aussi cible numéro 1 des critiques qui condamnent son immoralité et son manque de fiabilité, le journal ne laisse pas indifférent. Mais que connaît-on vraiment de son histoire? Comment expliquer une telle réussite ? C’est cette recette savamment composée – d’enquêtes rigoureuses et de «bidonnage» de l’information, de combats journalistiques et de recettes sensationnalistes –, que la Bilipo se propose de vous faire redécouvrir à travers cette exposition.

 

Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Objets en mouvement !

 affiche-colloque-gircam

Colloque : Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Objets  en mouvement !    

Colloque international organisé par le GIRCAM (UCL) – Gratuit et  ouvert à tous. Inscription souhaitée.

Plus d’informations: https://www.comu.be/comu/services/gircam/

Avec le soutien de l’Institut Langage et Communication de l’UCL et du fonds de recherche de l’UCL-Mons. Continuer la lecture de Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Objets en mouvement !

Parution : Belphégor « Sérialités »

Le nouveau numéro de la revue internationale plurilingue Belphégor,  consacrée à l’étude des littératures populaires et de la culture médiatique, est en ligne. Son dossier est consacré aux sérialités.

Si l’on allume la radio, si l’on regarde des programmes télévisuels ou si l’on ouvre les pages « culture » de la presse quotidienne ou hebdomadaire, on ne peut faire que le constat d’une culture devenue avant tout culture de masse, dans laquelle la plupart des pratiques distinctives s’inscrivent elles-mêmes dans un dialogue avec les productions de la culture industrielle. Tout un ensemble d’objets – les séries télévisées, la littérature de genre, les blockbusters, les bandes dessinées, les produits dérivés, les jeux vidéo ont en quelques décennies glissé de pratiques délégitimées stigmatisées par les prescripteurs, au sujet principal des discours critiques, au cœur de nos imaginaires. Or, tous ont en commun de pouvoir être décrits comme des productions sérielles. Par productions sérielles, nous entendons toute œuvre dont les modalités de Continuer la lecture de Parution : Belphégor « Sérialités »