Tous les articles par Anne Besson

Parution : ReSF n°5, « Culture visuelle et avant-garde »

Res Futurae, Revue d’études sur la science-fiction, n°5, mai 2015, Dossier « Culture visuelle et avant-garde », sous la direction de Mehdi Achouche et Samuel Minneresfuturae5-small480

La culture populaire comme l’avant-garde ont suscité des études riches et spécifiques. En faisant dialoguer des spécialistes des deux pôles, ce numéro explore comment, dans les images de la science-fiction, la culture populaire et, à travers l’avant-garde même, toutes les formes d’académisme, même oxymoriques, s’éclairent réciproquement.

Voir le numéro en ligne :

http://resf.revues.org/

 

 

Anne Besson, « Constellations »

 

Anne BESSON, « Constellations. Des mondes fictionnels dans l’imaginaire contemporain », CNRS Editions

 

 

Univers alternatifs proliférants, jeux de rôle, fan fictions, atlas imaginaires, bibliographies fictives: les indices d’une évolution de notre rapport aux fictions sont partout. Ils participent à la construction d’un imaginaire commun propre à l’Occident post-moderne: le monde est une histoire, l’oeuvre est un monde, tout est jeu, hors le jeu lui-même.

Les producteurs et les consommateurs se saisissent de plus en plus des oeuvres aimées pour en poursuivre ou en détourner l’intrigue, en incarner les personnages. Si cela n’est pas fondamentalement nouveau, le nombre de ces phénomènes d’expansion et d’appropriation explose avec la démocratisation d’Internet. Usagers, lecteurs, spectateurs, joueurs peuvent devenir créateurs à leur tour, avec un considérable public potentiel. Les oeuvres de fiction deviennent des mondes, le monde réel est fictionnalisé. Nous vivons une ère de l’imagination réhabilitée… Anne Besson décrypte pour nous ce nouvel âge de la fiction.

Poste « Cultures et humanités digitales », Université de Lausanne

Mise au concours par la Faculté des Lettres de l’Université de Lausanne d’un poste professoral (Professeur assistant ou Professeur associé) en Cultures et humanités digitales dans une perspective de Lettres et sciences humaines

Candidatures jusqu’au 15/07/15

Profil souhaité

– Formation universitaire complète et doctorat en sciences humaines (ou impliquant tout au moins une forte composante de sciences humaines).
– Expérience d’enseignement universitaire dans le domaine des cultures et humanités digitales, que ce soit en terme d’objet d’études (digital studies) ou de conception et de développement d’outils pour les Lettres et sciences humaines.
– Recherches attestées dans les domaines relatifs aux cultures et humanités digitales, en particulier dans leur dimension épistémologique, historique, linguistique et littéraire.
– Excellente maîtrise des sciences et technologies de l’information appliquées, dans le champ spécifique des sciences humaines, aux objets tels que textes, images, réseaux etc. Capacité à renouveler ces méthodes.
– Capacité à mener un projet collectif original impliquant plusieurs partenaires.
– Bonne insertion dans les réseaux internationaux

Plus d’informations :

https://applicationsinter.unil.ch/inter/noauth/php/Po/pooffres.php?poid=3535&langage=37

 

Appel : Colloque du CERLI 2015

Appel à communications, Colloque du CERLI 2015

États et empires de l’imaginaire

Christian Chelebourg, Laurent Bazin

Nancy, 19-21 novembre 2015

Crédits image : Inga Nielsen, The Bridge in the Forest (2010)

Les fictions de l’imaginaire sont cosmogoniques, elles ne cessent d’inventer des mondes plus ou moins proches, plus ou moins éloignés de celui dans lequel nous vivons. Elles regorgent d’états, de royaumes et d’empires aux lois étranges, aux mœurs variées, peuplés de monstres cruels et de créatures attachantes. Ce colloque sera l’occasion de revenir sur le sens et la portée de ces univers, mais aussi sur les modalités, tant poétiques que médiatiques, de leur création et de leur développement. Comment l’imagination s’empare-t-elle de l’espace ? Quels rêves et quels cauchemars transpose-t-elle sur ces terres d’invention ? Comment se saisit-elle aussi bien de la physique que de la biologie, de la politique ou de l’économie pour engendrer des chronotopes et des systèmes sociaux dans lesquels lecteurs, spectateurs et gamers s’immergent avec délice ?

Feuilleter cet atlas improbable, c’est aussi questionner l’empire qu’il prend sur le public. C’est l’occasion de s’interroger sur la place de l’imaginaire dans notre représentation du monde. Continuer la lecture de Appel : Colloque du CERLI 2015

Parution : « True Blood. Politique de la différence »

Frédéric Bisson, True Blood. Politique de la différence

  PUF, mars 2015//

Les vampires sont sortis du cercueil. Grâce à l’invention d’un sang synthétique, le Tru Blood, ils se sont libérés de la prédation clandestine. La Ligue américaine des vampires lutte dans les médias contre les stigmatisations morales et religieuses et pour la reconnaissance de leurs droits civiques. Mais derrière cette mascarade de l’intégration, ils demeurent inassimilables. La morsure du vampire et la puissance addictive de son sang érotisent les rapports sociaux avec les humains. Après ce premier coming out, une foule bigarrée d’êtres surnaturels sort peu à peu de l’ombre, métamorphes, loups-garous ou fées. Ils se mêlent à la population rurale de Bon Temps, petite ville de Louisiane qui devient soudain le théâtre d’une déconstruction généralisée des identités de genre.
Cet essai montre en quoi la série d’Alan Ball constitue une contribution originale aux études sur le genre et la sexualité.
Continuer la lecture de Parution : « True Blood. Politique de la différence »

Colloque « Mutations du conte », 28-30 mai 2015

Conte populaire, conte littéraire, conte pour enfants : mutations du conte entre écriture et oralité

Château de Rambures, 28-30 mai 2015

childrens-story-posters

Illustrations : Christian Jackson, Classic Children’s Stories, Sinch Art & Design, Chicago

Colloque interdisciplinaire organisé par les universités d’Artois, de Nantes et de Valenciennes

Textes et Cultures (E. A. 4028) – L’AMo (E. A. 4276) – Calhiste (E. A. 4343)

programme complet:

Jeudi 28 Mai

Ouverture du colloque (13h00)

Matrices orales et archétypes : figures et formes en mutation (13h30 – 15h00)

-Agnès Blandeau, MCF en Études médiévales anglaises, Université de Nantes: « Le Freine, Emaré, Grisildis et Custance: des Cendrillons du moyen-âge ? »

-Myriam White-Le Goff, MCF Langue et littérature françaises médiévales, Université d’Artois: « Les Lais de Marie de France : entre écriture et oralité, entre fragilité et adaptation » Continuer la lecture de Colloque « Mutations du conte », 28-30 mai 2015

Appel : BD et catastrophe

Appel à communication pour le 30 juin 2015

Colloque « L’art séquentiel et les catastrophes (bande dessinée, manga, roman graphique) »

11 -13 février 2016, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle.

Crédits image :  AD, La Nouvelle-Orléans après le déluge de Josh Neufeld.

L’art séquentiel – les bandes dessinées, les mangas, les romans graphiques etc. – est-il un des moyens privilégiés, à notre époque, de rendre compte des catastrophes, d’en témoigner, d’en transmettre la mémoire ?

Les deux guerres mondiales ont certes donné lieu à des œuvres réalisées dans les années 1970 et 1980 et qui sont devenues des classiques (tels que Maus, ou Gen d’Hiroshima). Mais depuis le début du troisième millénaire (et peut-être le 11/9, suivi d’une nouvelle œuvre de Spiegelman), le phénomène semble s’accentuer. Au même moment, l’apparition de la bande dessinée journalistique (les œuvres de Joe Sacco ou de Guy Delisle p.ex.) semble avoir définitivement acquis au neuvième art une compétence pour les sujets sérieux – y compris pour les catastrophes.

Des catastrophes de nature différente sont concernées : Continuer la lecture de Appel : BD et catastrophe

Parution : « Les Trente Glorieuses du téléspectateur »

Les Trente Glorieuses du téléspectateur : Une histoire de la réception télévisuelle des années 1950 aux années 1980

Géraldine Poels, Ina Editions, Collection « Médias essais », ISBN 978-2-86938-227-5, Avril 2015, 420 p.

trenteglorieuses

Raconter la télévision non plus du point de vue de ceux qui la font, mais du point de vue de ceux qui la regardent : ce changement de perspective représente à la fois un défi méthodologique et une approche iconoclaste qui met à mal certains mythes, à commencer par celui du téléspectateur fasciné, un peu naïf et souvent passif.

Cet ouvrage propose donc une autre histoire de la télévision, celle de la réception et des publics, à partir d’une hypothèse : les manières de regarder la télévision, le sens qu’on donne à ces pratiques, sont historiquement déterminées. Continuer la lecture de Parution : « Les Trente Glorieuses du téléspectateur »

Appel : ReSF n°7, « Le présent et ses doubles »

Call for Paper, Res Futurae n°7 : Le présent et ses doubles

Visuel CFP Le présent et ses doubles ReSF 7

 Le numéro 7 de la revue Res Futurae (printemps 2016) accueillera des articles issus de la journée d’études de la SELF XX-XXI (Société d’études de la littérature française des XXe et XXIe siècles) : « Le présent et ses doubles » (30-31 janvier 2015). Nous souhaitons, grâce au présent appel à contributions, enrichir encore les perspectives ouvertes lors de ces premiers travaux.

[Lire le CFP et consulter le programme de la journée d’études]

Cette journée de la SELF XX-XXI a permis d’explorer les modalités et les moyens par lesquels la littérature est à même de créer le paradoxe d’un « présentisme » inactuel, en établissant une tension entre deux temporalités, celle de l’éphémère et de l’immédiat, et celle de l’ailleurs et autre : dans l’anticipation et l’uchronie, le rapport au présent se fait anamorphose, extrapolation, jeu symbolique ; l’exploration des possibles contemporains se glisse dans les interstices des représentations courantes, pour y susciter des figures nouvelles, dérangeantes et stimulantes ; le rapport au présent s’y fait alternativement ou simultanément intime, conflictuel, collectif.

Trois pistes complémentaires pourraient être explorées : Continuer la lecture de Appel : ReSF n°7, « Le présent et ses doubles »

Parution : « Le livre numérique au présent »

Le livre numérique au présent :

Pratiques de lecture, de prescription et de médiation

 Sous la direction de Fabrice Pirolli, Éditions Universitaires de Dijon

Peu à peu, le livre numérique trouve sa place dans le paysage culturel français. Au-delà des prédictions et des supputations esquissant un futur hypothétique, le livre numérique peut dorénavant être considéré « au présent » : il est aujourd’hui enraciné dans les pratiques courantes d’un nombre croissant d’usagers. Mais au-delà des chiffres et des indicateurs économiques, qu’en est-il réellement ? Quelles pratiques – de lecture, de médiation, de prescription –  se développent ou sont réinterrogées par le numérique ? Comment particuliers et professionnels du livre, de la documentation ou de l’éducation abordent-ils cette évolution ? Autant de questions traitées dans cet ouvrage au moyen d’approches théoriques mais également pragmatiques issues de travaux originaux de chercheurs français.

 

Sommaire

Continuer la lecture de Parution : « Le livre numérique au présent »