Julie Demange (doctorante, Paris I Panthéon-Sorbonne)

Doctorante en histoire culturelle à Paris I Panthéon-Sorbonne, au Centre d’histoire sociale du XXe siècle, ma thèse, dirigée par Pascal Ory, porte sur l’émergence de la bédéphilie dans les années 1960-1970 en France.

Je suis parallèlement archiviste (IGE) à la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC/Université Paris-Nanterre) où je m’occupe du traitement des archives natives numériques.

En 2017, j’ai eu l’occasion dans le cadre d’une recherche associée à l’Institut Mémoire de l’édition contemporaine (l’IMEC) de participer au classement d’une partie du fonds Francis Lacassin – la partie concernant la bande dessinée.

J’ai auparavant travaillé à la Maison des sciences de l’homme de Dijon sur les archives de la recherche des sciences humaines et sociales ou j’étais chargée de projet au sein du consortium Archives des Mondes Contemporains dans lequel j’ai animé le carnet entre 2014 et 2016 et où j’ai travaillé sur des fonds de chercheurs.

Ma première immersion dans le monde des archives rejoint mes centres d’intérêts, puisque je me suis occupée à La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, du classement des archives de Pierre Couperie, très souvent présenté comme l’un des premiers historiens de la bande dessinée en France.

Je suis membre de l’association La Brèche, un collectif de jeunes chercheurs travaillant sur la bande dessinée et de l’association CIP dont les préoccupations sont l’imagerie Populaire, le dessin imprimé et le patrimoine sur papier, elle produit la revue Papiers Nickelés.

 

Recherches sur la bande dessinée : Communications et productions récentes

— « Émergence et la structuration de la culture bédéphile en France dans les années 1960-1970 », journées d’études « Des savants amateurs aux fans experts », MESHS-Lille, 16-17 novembre 2017

— « Claude Moliterni, le parcours d’un bédéphile dans le champ de la bande dessinée en France des années 1960 aux années 2000, passionné, amateur devenu prescripteur ? » Colloque international « la prescription culturelle en question », Université De Bourgogne, 5-7 avril 2017

— Entrée « bédéphilie » dans le dictionnaire esthétique et thématique de la bande dessinée ; en ligne sur neuviemeart 2.0, juillet 2017

— « Sens et usage de la notion de style par les bédéphiles dans leur entreprise de promotion de la bande dessinée » in Style(s) de (la) bande dessinée, J. Dürrenmatt et B. Berthou dir., Paris, Garnier, [A paraître 2018].

 

Autres publications scientifiques :

— Riga à l’âge de l’art nouveau : frontières culturelles et démarcations sociales et nationales d’un espace urbain central, in Paul Gradvohl (dir.), L’Europe médiane au XXe siècle. Fractures, décompositions – recompositions – surcompositions, Prague, Centre français de Recherche en Sciences sociales, 2011, pp. 21-34.

— Petite cuisine lettone. Entre discours et pratiques, l’invention d’une cuisine nationale (XIXe-XXe siècles), in Didier Francfort Didier, Denis Saillard Denis (dir.), Le goût des autres : de l’expérience de l’altérité gastronomique à l’appropriation, Nancy, PUN-Éd. Universitaires de Lorraine, 2015, pp. 83-105.

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *