Parution : « Imaginaire sériel »

Imaginaire sériel : les mécanismes sériels à l’œuvre dans l’acte créatif

J. Fruoco, A. Rando Martin, A. Laimé (dir.),

UGA Editions, Collection Ateliers de l’imaginaire, avril 2017

Le succès d’un service comme Netflix qui propose un flux continu de films et de séries télévisées sur internet montre un engouement de plus en plus important pour les œuvres en séries.  La question de savoir pourquoi notre esprit réagit si bien à une suite de films, une série télévisée ou à des romans en plusieurs volumes se pose alors. Qu’est-ce qui rend ces récits fragmentés si attractifs ? Pourquoi la division d’une histoire en épisodes fascine tant ?

L’objectif de ce livre est dès lors simple et offre quelques réponses à ces questions en tentant de comprendre l’impact de la sérialité sur l’imaginaire. L’ouvrage Imaginaire sériel propose donc de revenir sur les mécanismes de réception d’une œuvre sérielle, sur l’importance de leur matérialité mais aussi sur le rôle de la répétition et de la temporalité.

Quel que soit votre médium de consommation préféré, ce livre vous accompagnera sur le chemin de la sérialité en suivant les pas de Charles Dickens, Michel Butor et de nombreux autres artistes œuvrant aussi bien dans le monde de la bande dessinée que du dessin animé, de la danse, de la peinture ou de la télévision.

 

Table des matières

Introduction

Les mécanismes de la réception

Fiction sous perfusion : Dickens et la sérialisation
Mesures de l’envoutement : série, répétition et dédoublement

Matérialité et médium

La sérialité de l’oeuvre de Michel Butor
Quand le feuilleton s’enraye : intégrales tronquées et séries interrompues
Emprunt, appropriation et transposition dans le processus pictural de la série

Clins d’œil, clichés et répétitions

Les puissances de l’imaginaire sériel : série, confidence et résistance dans l’oeuvre de Jacques Abeille / Léo Barthe
Éternel retour : échos, reflets, réitérations dans Les Mondes engloutis
Arabesques narratives et textes-phénix : le voyage-feuilleton et son antidote

Répétition et infini : la question du temps dans les séries télévisées

L’intelligence en échec : temporalité, circularité et figuration du renseignement dans la série Rubicon
Du temps réel au temps imaginaire dans la série Once Upon a Time
« Living in Harmony? » The Prisoner et l’expérience hors du genre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *